Mal de dos : votre enfant est-il atteint de la maladie de Scheuermann ?

maladie de Scheuermann
Par Carrefour Assurance | 29 Mars 2021

Depuis quelque temps, vous avez remarqué que le dos de votre adolescent est de plus en plus courbé, et qu’il se plaint régulièrement d’avoir mal. Pourrait-il s’agir de la maladie de Scheuermann ? Cette pathologie apparaît pendant l’adolescence et, même si elle peut entraîner des lésions irréversibles, il existe de nombreux traitements pour la soulager. Découvrez toutes les informations à connaître sur cette pathologie de croissance. 

Comment la maladie de Scheuermann se manifeste-t-elle ? 

 

Définition 

La maladie de Scheuermann fait partie de la catégorie des ostéochondroses, c’est-à-dire une pathologie des os et des cartilages. Celle-ci survient durant la croissance, à l’adolescence. Elle provoque une cyphose, une déformation de la colonne vertébrale qui donne au dos une position trop arrondie. L’enfant ou l’adolescent peut ainsi avoir une apparence bossue et voûtée. Les garçons sont plus fréquemment touchés que les filles. 

Enfant chez le médecin

Cette maladie de la croissance des corps vertébraux cesse d’évoluer à la fin de la croissance. Cependant, les lésions qu’elle a engendrées sont irréversibles au niveau des vertèbres et des cartilages. De plus, certaines douleurs peuvent persister à l’âge adulte.

Symptômes 

La maladie de Scheuermann peut, dans certains cas, être asymptomatique (sans signes visibles). Dans les autres cas, les premiers symptômes observés sont généralement une grande fatigue, une raideur de la colonne ainsi qu’une cyphose

La maladie peut entraîner un mal de dos, plus précisément des douleurs au niveau du rachis thoracique ou de la colonne vertébrale située entre les omoplates. La partie lombaire de la colonne peut aussi se déformer et entraîner une scoliose. Cela cause généralement des douleurs plus intenses.

 

Picto fille garçon

Bon à savoir

La maladie de Scheuermann survient au début de la puberté, vers 11 ans chez les filles et 13 ans chez les garçons. La surveillance est essentielle et permet de traiter à temps les enfants. Après 15 ou 16 ans, lorsque la croissance est déjà bien avancée, il est presque trop tard pour intervenir.


Quelles sont les origines de la maladie ? 

Les origines de la maladie de Scheuermann ne sont pas clairement identifiées. Il est possible qu’elle soit liée à des microtraumatismes ou à des blessures répétées. Certains spécialistes évoquent également des origines héréditaires.

Cependant, une chose est certaine : il existe des facteurs qui peuvent favoriser l’apparition et le développement de cette maladie. Parmi eux une mauvaise posture assise avec le dos courbé, la pratique régulière d’un sport traumatisant pour le dos (tels que la course à pied, le rugby ou les sports de combat), une morphologie longiligne ou encore un cartable lourd.

 

Comment diagnostiquer la maladie de Scheuermann ?

Le diagnostic de cette maladie également appelée “dystrophie rachidienne de croissance” peut se faire à l’œil nu puisque le patient présente toujours une posture courbée. Le médecin confirme ensuite son évaluation grâce à une radiographie de la colonne vertébrale. Certaines analyses peuvent également être faites afin d’exclure toute autre maladie, notamment rhumatismale.

 

Quels sont les traitements possibles ?

 

Médecin

L’avis du médecin

“Dans des cas bénins, il est possible de limiter le développement de la maladie de Scheuermann en attendant la fin de la croissance de l’enfant. Pour cela, il faut pratiquer une activité physique régulière en privilégiant la natation et la marche. Il faut également éviter le port de charges lourdes à répétition.” 

Dr Gotri


Les traitements de la maladie de Scheuermann consistent à soulager le mal de dos et à contrôler la déformation de la colonne vertébrale. Ceci a pour but d’améliorer la posture et d’atténuer les douleurs de l’enfant. Ces traitements doivent être entrepris le plus tôt possible.

Pour atténuer les douleurs en diminuant  la raideur dorsale, la kinésithérapie constitue une très bonne alternative, en complément d’un traitement médical. Elle permet de soulager les douleurs et de limiter les déformations, grâce à des exercices d’étirements et de renforcement musculaire.

Si la croissance de votre enfant n’est pas achevée et que sa cyphose est modérée (entre 45 et 65 °), le port d’un corset peut renforcer la musculature de son dos et de ses abdominaux. Le corset peut également corriger la déformation statique de la colonne et soulager la douleur. Il est généralement préconisé dans les cas où la kinésithérapie n’apporte pas d’amélioration satisfaisante.

Enfin, le redressement de la colonne vertébrale grâce à la chirurgie est possible, mais rare. Il est préconisé uniquement pour les formes les plus sévères, c’est-à-dire lorsque la courbure de la cyphose est supérieure à 60-70°. Dans le cas où votre enfant serait hospitalisé, pour cette raison ou pour une autre, pensez à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire. Celle de Carrefour Assurance peut notamment prendre en charge les interruptions de scolarité liée à une hospitalisation de longue durée. 

 

Quel pourrait être l’intérêt de l’ostéopathie dans le cas de cette maladie ?

Si votre adolescent se plaint de mal de dos et qu’il se tient voûté, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un ostéopathe. En effet, étant donné que la maladie de Scheuermann entraîne un raidissement de la colonne vertébrale ainsi que des douleurs de la zone dorsale, l’ostéopathie peut être une bonne méthode pour soulager le patient. 

L’ostéopathe travaille sur la mobilité globale du dos grâce à des manipulations musculo-squelettiques. Son objectif est de débloquer les vertèbres pour diminuer les symptômes de la maladie et donc limiter les douleurs pour votre enfant.

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser