Cartable : comment éviter le mal de dos pour votre enfant ?

Cartable mal de dos
Par Carrefour Assurance | 01 Mars 2021

Votre enfant insiste pour avoir le dernier cartable à la mode, mais vous n’êtes pas sûr qu’il soit adapté pour son dos. Vous avez raison : le choix d’un sac d’école n’est pas à prendre à la légère, car il est très important pour la santé et le développement de votre enfant. Pour éviter un mal de dos, découvrez tous nos conseils. 

Quel poids un cartable ne doit-il pas dépasser ? 

école

Le cartable des enfants est bien souvent trop lourd pour leur dos. En 2013, la Fédération des conseils des parents d’élèves (FCPE) a publié une étude montrant que la charge moyenne d’un élève français (CM1, CM2, 6e et 5e) est de 8,5 kg. Soit 20 % du poids de l’enfant.

Or, aujourd’hui de nombreuses études montrent que le poids maximum tolérable d’un cartable est de 10 % du poids de l’enfant. En moyenne, le sac d’un élève de 11 ans devrait donc peser 3,4 kg et 4,4 kg pour un élève de 13 ans avec les fournitures à l’intérieur. Essayez donc de trouver un cartable léger qui ne dépasse pas 1 kg vide.

 

Quel modèle de sac d’école choisir ? 

Le choix du cartable de votre enfant nécessite une attention toute particulière. À commencer par la forme :  elle doit avant tout être adaptée à sa morphologie. N’hésitez donc pas à lui faire essayer plusieurs modèles pour voir s’il se sent à l’aise en le portant. 

Prenez également un sac robuste et solide qui pourra encaisser les coups, car il sera probablement jeté chaque jour sous le préau. Regardez si le cartable est bien imperméable. Cela permettra de protéger les cahiers et les livres de votre enfant en cas de grosse pluie. 

Privilégiez des bretelles ajustables, larges et rembourrées, pour que le poids du cartable soit bien réparti sur les épaules de votre enfant.

Méfiez-vous des cartables à roulettes, car ils pèsent en moyenne deux fois plus lourd que les autres. Pensez aussi que, dans les escaliers, votre enfant devra le porter, et il ne pourra pas le faire rouler.

Bien sûr, ne négligez pas le design du sac, car c’est aussi le moment d’acheter un accessoire qui fera plaisir à votre enfant. Si son cartable lui plaît, il en prendra certainement soin. 

 

Picto cartable

 

L’astuce en plus

Pour alléger le sac de votre enfant, choisissez des fournitures scolaires qui ne pèsent pas lourd. Préférez par exemple prendre des classeurs fins et souples, des cahiers avec moins de pages. Pensez aussi à retirer les leçons déjà apprises en cours d’année. Enfin, vérifiez que votre enfant ne prenne que des affaires vraiment indispensables.


Comment mon enfant doit-il porter son sac ? 

Pour éviter que votre enfant se fasse mal au dos en portant son sac, il doit bien le positionner sur son dos. La première posture à lui enseigner consiste à mettre les deux anses du sac sur ses épaules, pour éviter que le sac pèse plus lourd d’un côté que de l’autre. Ce déséquilibre pourrait, en effet, entraîner un mal de dos.

Le cartable doit aussi être bien rangé en mettant les livres et les cahiers les plus lourds au plus près du dos. Le poids sera ainsi mieux réparti, et cela empêchera de tirer l’enfant vers l’arrière.

Enfin, vérifier que votre enfant porte son sac près du corps, c’est-à-dire avec peu d’espace entre son sac et son dos. Le cartable doit également être à la même hauteur que le torse de l’écolier. Il faut donc régler les bretelles pour que le bas du sac arrive au-dessus de la ceinture et que le haut ne dépasse pas les épaules. 

 

Qui faut-il consulter si votre enfant a mal au dos ? 

Si votre enfant se plaint d’avoir des douleurs au dos, n’hésitez pas à consulter un ostéopathe. Il pourra vérifier si la douleur est d’origine musculaire ou bien s’il s’agit de douleurs de croissance. Il pourra aussi s’assurer de l’absence de scoliose. Attention, le port d’un cartable trop lourd ne provoque pas la scoliose, il peut, en revanche, augmenter les douleurs qui lui sont liées.

Sachez qu’il est tout à fait possible d’effectuer un bilan avant la rentrée scolaire pour que l’ostéopathe prépare le corps de l’enfant et prévienne d’éventuelles douleurs dans le futur.

Veiller au bien-être de votre enfant est essentiel, et pour le protéger de tous les aléas de la vie, n’oubliez pas de souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire. Qu’il s’agisse d’une hospitalisation, d’un appareil dentaire cassé, d’un accident pendant une activité sportive… Carrefour Assurance vous propose de couvrir votre enfant selon vos besoins et votre budget.

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser