8 conseils pour que votre enfant ne fasse plus pipi au lit

Par Carrefour Assurance | 05 Août 2020

L’énurésie de l’enfant est le fait de faire pipi au lit de manière complète et involontaire pendant le sommeil. Si le contrôle physiologique de la vessie est normalement mis en place à partir de 5 ans, 10 % des enfants âgés de 5 à 10 ans souffriraient d’énurésie, selon l’Association française d’urologie. Les causes sont diverses : héréditaires, psychologiques… Si votre enfant est concerné, pas de panique : des astuces existent pour éviter les petits accidents nocturnes : ne pas trop boire avant de se coucher, réduire le temps d’écran le soir, etc. Voici 7 conseils pour lutter contre l’énurésie de votre enfant

1. Limitez sa consommation d’eau le soir

Voici une solution pragmatique : évitez que votre enfant ne boive trop dans les deux heures qui précèdent son coucher. Évidemment, il ne s’agit pas de le laisser mourir de soif s’il réclame à boire. Mais donnez-lui un petit verre d’eau plutôt qu’une bouteille. Vous pouvez également lui donner des fruits au dîner, qui ont l’avantage d’hydrater tout en “remplissant” moins la vessie. D’une manière générale, essayez de l’hydrater en début de journée plutôt qu’en fin. Les apports hydriques journaliers de votre enfant seront ainsi comblés, même si vous limitez sa consommation en soirée. 

eau enfant

 

2. Planifiez les pauses pipi 

Essayez d’établir un programme “pause pipi” avec votre enfant. Dès son lever, il doit se rendre aux toilettes toutes les deux ou trois heures. Sa vessie est ainsi vidée au fur et à mesure de la journée, et il y a moins de risques qu’il mouille ses draps la nuit venue. 

 

3. Vérifiez que votre enfant n’est pas constipé 

La constipation est, elle aussi, un facteur d’irritation de la vessie. Cette irritation cause des envies incessantes d’aller aux toilettes, ainsi que de l’incontinence urinaire. Vérifiez donc que votre enfant n’est pas constipé, c’est peut-être la cause de ses fuites nocturnes. 

 

4. Éliminez tout ce qui peut irriter la vessie 

Certains aliments et boissons irritent la vessie, ce qui peut provoquer de l’incontinence urinaire (une forme d’énurésie chez l’enfant). Par exemple : le chocolat au lait, les boissons gazeuses avec de la caféine (comme le Coca-Cola), l’aspartame (un édulcorant qui est dans beaucoup de produits alimentaires), ou encore les aliments acides comme les agrumes ou les tomates. Si votre enfant est atteint d’énurésie, essayez de limiter ces produits autant que possible.

 

5. Réduisez le temps d’écran le soir  

Pour améliorer la qualité de son sommeil et raccourcir son temps d’endormissement, réduisez le temps passé devant un écran le soir, que ce soit sur tablette, sur smartphone ou devant la télévision. Un enfant qui dort mieux peut s’éveiller plus facilement en cas de besoin urgent ou de fuite. 

 

Picto enfant papier toilette

Bon à savoir

Pour entrer en maternelle, à l’âge de 3 ans, les enfants doivent être propres. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne peuvent pas aller à l’école en cas d’énurésie. Sachez que ce trouble passe très souvent avec le temps, et parfois grâce à l’aide d’un psychologue. Dans tous les cas, pensez à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire à l’entrée de votre enfant en maternelle. C’est une protection essentielle s’il cause ou est victime d’un accident à l’école. 


6. Ne le disputez pas  

Enfant sur le pot

S’énerver est contre-productif. Cela risquerait de l’humilier et de le perturber, d’autant plus qu’il souffre peut-être déjà de ne pas être tout à fait “grand”. Restez positif, et rassurez-le : si vous croyez en lui, votre enfant gagnera en confiance, et se sentira capable de surmonter cette période. 

 

7. Félicitez-le 

Au moindre petit progrès, encouragez votre enfant. Votre fierté sera une motivation supplémentaire dans cette nouvelle étape de l’apprentissage de la propreté

 

8. Ne réveillez pas votre petit pour qu’il aille aux toilettes 

C’est une fausse bonne idée. D’abord parce qu’uriner sur commande est compliqué, et surtout car vous risqueriez de perturber son sommeil, et d’augmenter les risques d’insomnie et de fatigue. 
 

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

15€ par an et par enfant, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics pour 15€ par an et par enfant !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser