Méthode Montessori et pédagogie Loczy : quelles sont les différences ?

Par Carrefour Assurance | 23 Septembre 2020

L’éducation bienveillante intéresse de plus en plus les parents. Montessori et Loczy sont deux de ces pédagogies en vogue qui replacent l’enfant au centre, et lui permettent d’être acteur de son développement. La méthode Loczy s’intéresse aux enfants en bas âge, dès la naissance. Quant à la philosophie Montessori, elle concerne l’éducation des petits à partir de 3 ans. Ces deux courants sont donc complémentaires, et offrent à l’enfant une grande autonomie et une vraie liberté à chaque étape de sa vie. Découvrez en détail les principes de Loczy et de Montessori.

Tout savoir sur la méthode Loczy

La méthode Loczy a été mise en place en 1946 par la pédiatre Emmi Pikler. Cette éducation repose sur l’activité autonome et la motricité libre, dès le plus jeune âge.

 

Une pédagogie pour les enfants en bas âge

bébé sur un tapis

Les principes de Loczy s’appliquent dès la naissance. Cette pédagogie vise en effet à laisser l’enfant se développer en toute autonomie, et faire ses premiers grands apprentissages par lui-même. Avec Loczy, on bannit les transats ou encore les trotteurs. L’enfant doit apprendre à son rythme à se retourner, à ramper, à s’asseoir, ou encore à se lever. Il n’est donc pas question de forcer les choses en mettant le bébé dans une position qu’il ne peut pas adopter naturellement. Cette pédagogie permettra donc d’accompagner l’enfant tout au long de son développement, jusqu’à son entrée à l’école à 3 ans.

La méthode Loczy dans les crèches

Pour une continuité de l’apprentissage Loczy en dehors de la maison, les parents pourront décider d’inscrire leur bébé dans une crèche qui applique cette méthode. Comment les établissements mettent-ils en place la méthode Loczy ? Il s’agit de donner à l’adulte une présence particulière. En effet, l’éducateur doit laisser l’enfant choisir librement ses activités, sans intervenir dans ses jeux, tout en restant disponible pour partager ses émotions.
 
L’interaction est renforcée pendant les moments de soins : c’est-à-dire lors de la toilette, du change ou du repas. Ces instants clés permettent de développer une relation forte. En crèche, les enfants vont alors être organisés en petits groupes, avec neuf enfants au maximum. Trois adultes seront disponibles pour chaque groupe. Les mots d’ordre au quotidien : calme et bienveillance. Pour garantir le bien-être de l’enfant, les soins sont réalisés sans aucun empressement. 

 

Méthode Montessori : qu’est-ce que c’est ?

Développée par Maria Montessori au début du XXe siècle, la pédagogie Montessori accorde une grande liberté à l’enfant, et prône l’autodiscipline. Le petit va alors apprendre de ses erreurs, découvrir par lui-même, et se perfectionner par lui-même. Cette approche peut s’appliquer aussi bien en famille qu’à l’école.

Une approche destinée aux enfants de plus de 3 ans

La pédagogie Montessori vient s’inscrire dans la lignée de Loczy, et s’adresse aux enfants qui ont l’âge d’aller à l’école. L’objectif est de prendre en compte les besoins spécifiques de l’enfant, et de favoriser son activité spontanée. Choisir l’approche Montessori au quotidien, cela revient à susciter la curiosité naturelle de l’enfant plutôt que de lui imposer des apprentissages. L’adulte s’adapte à ses envies et à son rythme, dans une ambiance bienveillante.  

Montessori et sa mise en œuvre dans les écoles

Enfant dessin

Les écoles Montessori ont un fonctionnement bien particulier. Contrairement à une structure classique, le primaire est décomposé en trois cycles. La Maison des enfants correspond à la maternelle, et s’adresse aux 3-6 ans. On retrouve ensuite deux classes dans l’école élémentaire : les 6-9 ans et les 9-11 ans. Au quotidien, l’enfant est libre de choisir lui-même ses activités Montessori parmi différents domaines : vie pratique, sensoriel, langage, histoire et géographie, musique et art, ou sciences. Lorsque l’enfant cherche de l’aide, il peut se tourner vers un adulte, mais aussi vers un autre enfant. Le fait de mélanger les tranches d’âge favorise d’ailleurs cette entraide.
 
Dans une école Montessori, le matériel aussi est très important. On retrouve un équipement agréé, adapté à l’âge de l’enfant. Chaque objet est conçu pour un seul apprentissage à la fois, et permet à l’enfant de se rendre compte lui-même de ses erreurs et de se corriger. Le petit va alors utiliser par exemple les clochettes Montessori pour apprendre les notes de musique, ou encore le globe terrestre vierge pour ses premiers apprentissages de géographie. Les livres et tout le matériel pédagogique sont mis à disposition des élèves quand bon leur semble dans des espaces dédiés.

 


Picto montessori portrait

Bon à savoir

D’autres méthodes éducatives ont aussi trouvé leur place aux côtés de Montessori et Loczy. La pédagogie Steiner, par exemple, redonne aux enfants le plaisir d’apprendre et de progresser, en retirant les notes et la compétition. L’approche Freinet, quant à elle, accorde de l’importance aux projets qui s’adressent au monde extérieur. Organisation d’un événement, écriture d’un journal… l’enfant construit un projet de A à Z, et apprend à travailler en équipe.

 


Montessori et Loczy : deux méthodes complémentaires

Chaque méthode a ses propres codes, mais elles se rejoignent toutes les deux autour d’une philosophie commune : redonner confiance à l’enfant, et être à son écoute pour le laisser découvrir le monde à son rythme. La pédagogie Loczy se base sur l’activité autonome, sans intervention de l’adulte. Avec Montessori, c’est aussi l’enfant qui va choisir ce qu’il veut apprendre. Les interdits sont limités, et permettent au petit de s’exprimer pleinement. Dans tous les cas, les éducateurs Loczy et Montessori reconnaissent l’enfant comme une personne à part entière. Tout est mis en œuvre pour l’aider à prendre conscience de son environnement, en toute autonomie.
 
De la crèche jusqu’à l’école, ces deux approches bienveillantes aident l’enfant à construire son identité librement, à son rythme. Et, pour que tout se déroule dans les meilleures conditions, à la maison ou en dehors, n’oubliez pas de souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire. Être là pour votre enfant, c’est aussi l’assurer contre tous les petits risques de la vie !

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics pour 15€ par an et par enfant !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser