Les animaux et les enfants : une relation bienfaisante

Par Carrefour Assurance | 14 Mai 2020

Votre fille vous réclame un petit chien chaque Noël ? Votre fils pleure à tous ses anniversaires quand il se rend compte que vous ne lui avez pas offert de chaton ? Cet article risque d’apporter de l’eau à leur moulin… En effet, les animaux de compagnie sont bénéfiques pour les enfants ! Et ce pour plusieurs raisons : ils leur donnent le sens des responsabilités, réduisent leur stress, contribuent à leur bonne santé… Faisons le point sur 8 bienfaits des animaux sur les enfants.  

1. Les animaux rendent les enfants responsables 

Quand vous adoptez un petit animal, que ce soit un chien, un chat, un lapin et même un hamster, vous en avez la responsabilité. Alors, lorsqu’un nouvel arrivant débarque chez vous et que votre enfant le considère comme le sien, et souhaite s’en occuper, il accepte de prendre part à certaines responsabilités. Évidemment, vous, le parent, restez le maître de l’animal, et c’est à vous qu’incombe une grande partie des obligations (assurer les frais vétérinaires, acheter sa nourriture, etc.). Mais votre enfant peut en prendre certaines à son compte : veiller à ce que la gamelle soit toujours remplie d’eau fraîche, assurer la sortie de l’après-midi, laver la cage si vous avez un rongeur, etc. 

Cela le responsabilise. Ses actes ont des conséquences : s’il oublie de mettre de l’eau, l’animal aura soif, s’il ne sort pas le chien, celui-ci fera ses besoins à l’intérieur. Surtout, il aime son animal, et désire en prendre soin : cela lui apprend à “faire l’adulte”, et à s’occuper de quelqu’un d’autre que lui-même. Cette responsabilité précoce est un bon point pour son développement psychologique

 

2. Ils participent au bien-être des enfants 

Vous le savez : grâce au contact des animaux, nous sommes plus apaisés. Sur les enfants, c’est d’autant plus fort qu’ils sont souvent plus sensibles aux émotions des animaux que les adultes. Certains enfants se confient à leur animal de compagnie ; ils lui prêtent des émotions humaines, ce qui leur permet d’évacuer leurs propres sentiments. Certaines races de chiens très affectueuses participent d’autant plus au bonheur de l’enfant. 

 

Picto enfant hôpital chien

Bon à savoir

Il existe de nombreuses thérapies avec les animaux, c’est ce qu’on appelle la zoothérapie. Le programme “Caresses d’un sourire” conçu par l’association AZCO a pour but d’aider les enfants en milieu hospitalier à se sentir bien, et à surmonter leur traitement, grâce à la présence des animaux. Des petites bêtes comme des gerbilles, des rongeurs, mais aussi de petits chiens sont présentés aux petits patients qui peuvent jouer avec eux, dans deux séances hebdomadaires de deux heures. Cette association travaille également avec les jeunes en établissements spécialisés, mais aussi avec les tout-petits dès la maternelle. 


3. Ils aident les petits à se sociabiliser 

Chez certains enfants timides, il n’est pas toujours évident d’aller vers autrui, de partager des centres d’intérêt. Parler de son animal de compagnie permet de se tourner vers les autres : le petit montre des photos, raconte les exploits de son hamster, compare le caractère de son chat avec celui de son voisin, etc. Cela brise la glace, et renforce les lien sociaux entre les élèves à l’école, par exemple. 

Chien et enfant

De plus, comme l’explique Hubert Montagner, un psychophysiologiste qui s’intéresse à la communication des plus jeunes, les animaux renforcent le bien-être des enfants, et les structurent affectivement. Cela leur donne donc des capacités favorables à une bonne sociabilisation : confiance en soi, curiosité, empathie envers les autres. 

 

4. Ils réduisent le stress, l’anxiété et le sentiment de solitude 

D’après une étude américaine de 2019, passer du temps avec son animal de compagnie provoque une réduction de l’émission de cortisol dans l’organisme. Or le cortisol est l’hormone responsable, entre autres, du stress et de l’anxiété. De plus, papouiller son animal provoque une libération d’endorphine, l’hormone du bonheur. Elle contribue à réduire les sensations d’angoisse et la dépression. Ainsi, les caresses d’un enfant sur son animal détendent aussi bien l’un que l’autre par leur effet thérapeutique

Enfin, les animaux sont de fidèles alliés face à la solitude. En plus de leur présence réconfortante, les animaux stimulent leur propriétaire, grâce leurs sollicitations et la nécessité de répondre à leurs besoins. Les maîtres, de 7 à 77 ans, se sentent ainsi utiles.

 

5. Les chiens, chats, hamsters, lapins… contribuent à l’apprentissage

Lorsqu’ils apprennent à lire, les enfants se sentent généralement plus à l’aise de faire la lecture à leur toutou ou à leur chat, plutôt qu’à leurs parents. Pas de peur d’être jugé, donc moins de stress, et plus de place pour oser. Et c’est en osant qu’on s’améliore. Les animaux ont ainsi un rôle bénéfique dans l’apprentissage, notamment pour les enfants en difficulté ou handicapés. C’est particulièrement le cas de l’autisme : nos compagnons à quatre pattes aident les petits autistes à se sociabiliser, et ainsi à dialoguer avec l’autre. 

enfant lecture chat

Enfin, avec les animaux, les enfants sont à l’école de la vie. Ils en apprennent les grands thèmes, à travers leurs bêtes qui ont un cycle de vie plus court que le nôtre, et qu’ils observent donc tout au long de leur existence : la naissance, la mort, la reproduction, les maladies. 

 

6. Ils renforcent les liens familiaux 

Les animaux font partie de la famille, et, à ce titre, ils resserrent les liens entre ses membres. La cohésion familiale se renforce par le soin donné à l’animal de compagnie, il apaise les tensions par sa présence. C’est pourquoi sa présence calme les conflits (si vous criez devant votre chien lors d’une dispute animée, il est fort probable que celui-ci cherche à se cacher dans un coin le temps que l’orage passe). Un animal est donc bien utile dans une fratrie où les disputes sont légions. De plus, les animaux sont l’occasion de se lancer dans des activités tous ensemble : promener le chien en forêt, aménager l’enclos du lapin dans le jardin, etc. 

 

7. Ils contribuent à la bonne santé des petits 

Comme l’indique une étude de 2018 (en anglais), les enfants qui grandissent avec des animaux domestiques ont moins de risques de développer des allergies infantiles. Et ce n’est pas le seul bienfait pour la santé que chiens, chats et cochons d’Inde apportent aux plus jeunes. En voici quelques uns : 

- Les enfants qui ont un chat tôt dans leur vie ont moins de risque de développer de l’asthme, comme l’indique une récente étude.

 - Les animaux, particulièrement les chiens et les chats, renforcent les défenses immunitaires des enfants, notamment en leur transférant des bactéries par leurs léchouilles. 

 

8. Ils les encouragent à se dépenser physiquement 

Promener son chien, courir avec son lapin, jouer avec son chat… autant d’activités physiques qui font transpirer les enfants ! Les petits avec des animaux sont plus souvent à l’extérieur, et profitent de tous les bienfaits associés au bon air et à la dépense physique que la sortie implique. 

 

Accompagnez votre enfant dans toutes ses activités, avec ou sans animal ! 

Les enfants sont casse-cou ! D’autant plus quand ils partent à l’aventure avec leur chien, ou qu’ils s’improvisent dresseurs de lion avec leur chat ! Pour assurer leurs arrières, en cas de blessure, maladie ou accident, pensez à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire. Carrefour Assurance propose une assurance adaptée à tous les besoins et tous les budgets. 

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

A partir de 9,90 €/an, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !

Cela pourrait vous intéresser