Comprendre pourquoi mon enfant se retient de faire pipi à l’école

Enfant joue aux toilettes
Par Carrefour Assurance | 27 Novembre 2020

Saviez-vous qu’un enfant sur deux se retient d’aller aux toilettes à l’école ? Souvent due à un manque d’hygiène des locaux ou d’intimité, cette mauvaise habitude peut avoir des conséquences sur la santé des enfants, leur bien-être, voire leurs résultats scolaires. Quelles sont les raisons qui font que certains enfants ne vont pas aux toilettes à l’école ? On vous explique. 

Quelles sont les principales raisons qui poussent les enfants à éviter les toilettes de l’école ?

 

Par besoin d’apprentissage

À l’entrée à la maternelle, les enfants âgés de 2 ou 3 ans viennent tout juste d’apprendre les règles de propreté. Depuis quelques mois, finies les couches, et bonjour les culottes ! Si c’est une libération pour les parents, cela peut représenter un défi pour les petits. Difficile pour eux de se retrouver dans un nouvel environnement et d’appliquer les mêmes règles qu’à la maison, sans le soutien de leurs parents, alors qu’ils viennent à peine d’apprendre à être propres. Si les jeunes enfants utilisaient le pot à la maison et sont accompagnés par les parents pendant qu’ils font leurs besoins, il faut maintenant réussir à les faire dans de vraies toilettes et tout seul. 

Par manque de propreté des lieux

Si cette problématique touche surtout les enfants en bas âge, elle concerne tout autant les enfants dans le primaire ou en niveau supérieur. La question des sanitaires et de leur propreté est un souci qui perdure aussi bien en maternelle qu’au lycée. En effet, le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) révélait en 2017 qu’un tiers des élèves de collège et lycée craignent de se rendre aux toilettes de leur établissement. Manque de papier toilette, manque de savon, sanitaires sales, voici les réponses courantes entendues chez les enfants qui se retiennent de faire pipi à l’école. 

Par manque d’intimité 

Enfant timide

Les conditions pour aller aux toilettes chez les enfants sont compliquées, notamment en matière d’intimité. Pour les élèves de maternelle, les sanitaires sont de grands espaces communs exposés à la vue de tous, sans verrou et sans porte pour se cacher des autres et retenir les éventuelles odeurs. Il peut aussi être compliqué pour les jeunes enfants de se déshabiller seuls, surtout en hiver où les couches de vêtements sont gênantes. De quoi décourager certains d’entre eux de s’y rendre, préférant alors se retenir.

Une enquête de l’Institut français d’opinion publique (Ifop) a révélé que 68 % des élèves âgés de 6 à 11 ans élaborent des stratégies pour contourner le problème : se retenir, ne pas boire d’eau pour ne pas avoir envie de faire pipi, ou ne pas aller aux toilettes pendant la récréation, mais plutôt y aller pendant les périodes de classe pour se retrouver tranquille. Cela explique pourquoi votre enfant se retient de faire pipi.

Par difficulté à se faire au rythme de la collectivité

En dehors de ces soucis de propreté et d’intimité, il est possible que les enfants se heurtent à la difficulté de s’adapter au rythme de l’école et de la collectivité. En effet, à la maison ils sont libres de choisir quand boire et quand aller aux toilettes, mais à l’école ils sont contraints de se plier à certaines règles. Ainsi, ils sont obligés d’aller aux toilettes pendant les pauses communes de récréation en même temps que tout le monde, ou pendant la pause du midi, ce qui peut poser problème à certains petits, alors même qu’ils sont à peine propres et ont pris l’habitude du pot.

 

Picto toilettes

Le saviez-vous ? D’après l’Association française d’urologie, pour un bon entretien de la vessie, il est conseillé d’assurer son évacuation au moins 5 ou 6 fois par jour. Pour cela, il est important de boire beaucoup d’eau dans la journée, environ 1 litre par jour, afin d’assurer le bon flux des urines.


Comment faire pour améliorer cette situation ? 

 

Mettez-le en confiance 

Si vous remarquez que votre enfant court fréquemment aux toilettes lorsqu’il rentre de classe, ou qu’il a souvent des accidents à l’école ou pendant la nuit, c’est sûrement que quelque chose ne va pas. Commencez par lui demander si tout se passe bien, et évoquez ensuite le souci des toilettes. Demandez-lui s’il s’y rend régulièrement lorsqu’il en a envie, et expliquez-lui que c’est important de ne pas trop se retenir, car cela peut être dangereux pour sa santé. Vous pouvez également lui présenter des livres éducatifs ou des films à destination des enfants sur le sujet.

Par exemple, le petit film Firmin l'intestin crée par Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) a pour but de leur apprendre comment fonctionne le transit intestinal, et comment faire lors d’une constipation. Pour les livres, on peut citer, Le grand voyage de Monsieur caca d’Angèle Delaunois, Mais il va où mon caca ? aux Éditions Larousse, ou encore C’est quoi… le caca ? aux éditions Usborne. Un bon moyen de lever des tabous et faire comprendre simplement l’importance de se rendre aux toilettes (ou sur le pot), de façon ludique.

Discutez-en avec la maîtresse 

Si la discussion dans le cercle familial est primordiale pour rassurer votre enfant, vous pouvez également prendre le temps de discuter avec sa maîtresse, afin qu’elle puisse également intervenir. En effet, il peut arriver que certains enfants aient envie d’aller aux toilettes pendant les temps de classe, mais n’osent pas demander la permission, car ils sont parfois trop timides ou honteux. 

Il est important que la maîtresse puisse expliquer aux enfants qu’il n’est pas interdit de se rendre aux toilettes pendant les moments d’étude, au contraire ! Il suffit juste d’instaurer les bonnes règles en demandant de s’y rendre à bon escient, sans pour autant en abuser. 

 

À quel moment faut-il s’inquiéter et consulter un professionnel ?

Enfant chez le médecin

Si malgré vos efforts, vous ne remarquez aucune amélioration, il peut sembler judicieux de consulter un professionnel. Dans un premier temps, parlez-en à votre médecin traitant, qui pourra vous conseiller un certain régime alimentaire afin que votre enfant évacue plus facilement (plus d’eau, aliments riches en fibres…), s’il est atteint de constipation. 

Vous pouvez également faire appel à un psychologue, afin qu’il puisse discuter plus en détail avec votre enfant, comprendre le réel fond du problème, et engager un travail. L’objectif étant que votre enfant accepte de se rendre aux toilettes, petit à petit. 

 

Quels sont les risques encourus pour la santé de l’enfant ? 

Les risques pour un enfant qui se retient trop de faire pipi peuvent être graves. En effet, en n’évacuant pas régulièrement l’urine et les selles, ce sont les reins, la vessie et le côlon qui sont en cause. 

Un enfant qui se retient trop longtemps d’aller aux toilettes pourra être sujet à de fortes infections urinaires (encore plus chez les filles), qui pourront entraîner des pathologies par la suite. 

Se retenir d’aller aux toilettes peut aussi créer une constipation chez certains enfants qui n'arrivent plus à éliminer les selles. Les risques encourus sont nombreux : accumulation des selles dans le côlon pouvant provoquer une occlusion intestinale, ou une fissure anale, douloureuse et grave si non traitée. Se retenir d’aller aux toilettes peut par la suite affaiblir le sphincter, et laisser échapper des selles lorsque l’attention de l’enfant se relâche. 

Si la santé de vos enfants est une priorité en tant que parent, leur sécurité l’est tout autant ! Souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire vous permet de protéger votre enfant en cas de souci majeur, sans pour autant vous couvrir de frais. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser