Comprendre la crise d’adolescence pour mieux aider son enfant

crise d’adolescence
Par Carrefour Assurance | 06 Mai 2021

L’adolescence est une période compliquée pour votre enfant, mais aussi pour vous en tant que parent. Cette crise identitaire est inéluctable. Elle permet à votre ado de devenir un adulte. Cependant, cette période remet tout en question dans le monde de votre ado, ce qui peut donner lieu à un certain mal-être, mais aussi à beaucoup de conflits entre vous et lui. Voici donc quelques conseils pour faire face à cette étape de développement.

La crise d’adolescence : définition 

La crise d’adolescence désigne des troubles physiologiques ainsi que des comportements difficiles qui surviennent lors d’une période de transition entre l’enfance et l’âge adulte, c’est-à-dire entre 12 et 18 ans. Ces comportements peuvent se traduire par des sautes d’humeur, une opposition aux parents (ou aux adultes en général), un rapport difficile au corps ou à l’hygiène, des attitudes excessives, etc.

Cette période peut être vécue difficilement, car l’adolescent perd ses repères d’enfant. Ce moment de la vie entraîne de nombreux bouleversements au niveau hormonal, corporel, mais aussi au niveau psychique.

 

Des comportements différents selon le genre 

Il est important de noter que la crise d’adolescence n’est pas vécue de la même façon chez les filles et chez les garçons. 

 

La crise d’adolescence chez les filles 

Chez les filles, la crise d’adolescence peut passer inaperçue. Mais elle peut aussi entraîner une déprime. Dans le cas où la crise est plus difficile, on remarque que les filles ont tendance à retourner la violence contre elles-mêmes. En effet, leur mal-être s’exprime généralement par des passages à l’acte autoagressifs. Les filles ont également une tendance plus forte à la dépression. On peut ainsi observer chez certaines jeunes filles des troubles comme l’automutilation, des tentatives de suicide, et des troubles du comportement alimentaires comme l’anorexie et la boulimie.

Parent et adolescent

La crise d’adolescence chez les garçons 

Dans certains cas, les garçons peuvent exprimer, quant à eux, leur mal-être à travers des passages à l’acte tels que des bagarres, des fugues, des absences répétées en cours. L’agressivité se projette davantage vers l’extérieur. On remarque aussi que la consommation de drogues et d’alcool au moment de la puberté est un phénomène principalement masculin. Évidemment, rassurez-vous, de nombreux garçons traversent leur crise d’adolescence de manière plutôt sereine, et ils n’ont pas tous des comportements excessifs. 

 

Les souffrances psychologiques 

Les adolescents souffrent très fréquemment d’un mal-être qu’ils ne laissent pas transparaître. Cette période de la vie engendre tellement de changements qu’ils peuvent se sentir perdus. Il peut s’agir d’une déprime passagère qui ne dure qu’un temps ou bien d’une véritable dépression. Il ne faut ni banaliser ni dramatiser ces comportements. 

Un jeune peut aussi ressentir une grande anxiété pendant sa crise d’ado. Elle peut prendre différentes formes avec des intensités variables. Certains ados manifestent simplement de l’inquiétude tandis que d’autres font de véritables crises de panique ou développent des phobies sociales pendant plusieurs années.

 

Un accompagnement au quotidien pour aider votre enfant 

Pour traverser sa crise d’adolescence, votre enfant a besoin de sa famille. Soyez à l’écoute tout en respectant son intimité, et en gardant votre place de parent. 

 

La communication 

À un moment ou à un autre, tous les adolescents mettent de la distance entre eux et leur famille. Il est cependant très important de tout faire pour garder un lien avec votre enfant pour ne pas finir par devenir des étrangers. Montrez-lui que vous êtes toujours à l’écoute, et que vous tenez compte de ses points de vue. 

Évitez de rejeter ses sentiments et ses opinions : vous pouvez tout à fait ne pas être d’accord avec lui, sans pour autant poser de jugement. Essayez de garder l’esprit ouvert et ne vous moquez pas de lui. Demandez-lui s’il a besoin d’aide ou de conseils face à certaines situations. 

Enfin, parlez à votre adolescent de ses intérêts, écoutez ses histoires avec bienveillance. Il comprendra ainsi qu’il peut partager ses problèmes avec vous et se sentir soutenu

Le respect de l’intimité 

Un adolescent a besoin d’avoir son jardin secret et de passer du temps seul. En tant que parent, vous devez être attentif à cela et ne pas être trop intrusif. Respectez d’abord son espace dans la maison et notamment sa chambre : n’entrez pas sans prévenir. Sa chambre est son refuge, c’est là qu’il peut exprimer ses émotions, se sentir libre et tranquille.

Si votre enfant vous confie certaines choses sur ses changements physiques liés à sa puberté ou bien sur ses états d’âme, ne le répétez pas à d’autres personnes. L’intimité de votre ado ne regarde que lui. Si vous divulguez ce qu’il vous raconte, vous allez perdre sa confiance

 

Picto crise adolescence

 

Bon à savoir

Pendant l’adolescence, un jeune a besoin de se différencier de ses parents et de les dévaloriser. Soyez courageux : prenez du recul et acceptez d’endosser ce mauvais rôle pour une période. Laissez-le s’affirmer sans pour autant l’autoriser à vous manquer de respect.  


La place du parent 

Être bienveillant et respectueux envers votre ado est indispensable, mais il faut savoir fixer des règles tout en expliquant leurs raisons d’être. Mettez-vous d’accord sur les limites qu’il ne doit pas dépasser concernant les heures de sorties ou encore le temps d’utilisation de son smartphone

adolescent chez psychologue

En faisant ses propres expériences, un accident peut cependant vite arriver. Pensez à protéger votre adolescent en toutes circonstances avec une assurance scolaire et extrascolaire adaptée à votre budget. 

Souvenez-vous que les règles fixent un cadre rassurant pour votre enfant. Restez donc fermes et cohérents. Vous êtes le parent de votre enfant, et pas son ami. Il doit comprendre qu’avec vous, tout n’est pas négociable. Pour autant, ne tombez pas dans un autre extrême en fixant des limites arbitraires. En effet, pour que les règles soient acceptées par votre ado, elles doivent être justes. Elles peuvent éventuellement être assouplies selon certaines circonstances.

 

La consultation psychologique 

Certaines attitudes de votre adolescent doivent éveiller votre attention. Parmi elles, les plaintes de douleurs physiques comme les maux de tête, les maux de ventre… mais aussi les problèmes de comportement comme l’agitation, la nervosité, le repli sur soi-même et l’agressivité et enfin les problèmes liés à l’école comme une baisse soudaine des notes, de l’indiscipline ou de l’absentéisme. Parlez-en avec lui, et éventuellement avec votre médecin.

Par ailleurs, si vous voyez que votre adolescent est triste en permanence, qu’il a des troubles du sommeil ou de l’alimentation, une modification de son comportement ou des crises d’angoisse qui durent depuis plus d’un mois et ont des conséquences sur sa vie, n’hésitez pas à faire appel à un psychologue

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser