Identifier les symptômes de la dyslexie chez les enfants

Par Carrefour Assurance | 30 Octobre 2020

Votre enfant exprime de grandes difficultés lors de son apprentissage de la lecture ? Durant le CP, il a du mal à comprendre les mots qu’il lit, et il inverse des syllabes en écrivant ? C’est peut-être un symptôme de la dyslexie. Découvrez tous les signes de ce trouble de l’apprentissage, pour accompagner au mieux votre enfant.

Les symptômes de la dyslexie en maternelle 

La dyslexie est un trouble du langage écrit qui apparaît dans l’apprentissage de la lecture. Tout comme les autres troubles dys (dyscalculie, dysphasie, dyspraxie…), avant le CP, il est donc très difficile d’identifier clairement les symptômes de la dyslexie. À l’école maternelle, quelques signes peuvent toutefois interroger, même s’ils ne suffisent pas à poser un diagnostic :

- à 3 ans, même si son apprentissage du langage n’est pas fini, l’enfant a du mal à construire des phrases, et seuls ses parents comprennent ce qu’il dit.

- à 4 ans, il éprouve des difficultés à se repérer dans le temps ou l’espace, et il a beaucoup de mal à mémoriser les comptines. De même, il n’arrive pas à taper dans ses mains pour découper les syllabes ou les sons lorsque le maître ou la maîtresse lui apprend à les distinguer.

 

Entraide école enfants

Les signes de la dyslexie en CP et plus tard 

Au début de l’école primaire en revanche, d’autres symptômes de la dyslexie apparaissent, qui permettent de renforcer le diagnostic. Dans le cas d’un enfant dyslexique sévère, l’apprentissage de la lecture est presque impossible. Les enseignants vont donc très vite constater les retards et les troubles de la lecture de l’enfant, et vous conseiller de consulter un professionnel.

Dans la majorité des cas, les enfants dyslexiques présentent des signes ou des troubles plus discrets. Ils arriveront ainsi à écrire et à lire correctement à la fin du CP. Mais les symptômes de la dyslexie apparaissent à partir du CE1, puis du CE2 lorsque la lecture devient plus complexe et lorsque l’enfant aborde la grammaire. C’est aussi à ce moment-là que l’on peut repérer la dysorthographie, le trouble de l’apprentissage de l’orthographe et de l’écrit.

Plusieurs symptômes peuvent alors faire penser à de la dyslexie chez un enfant :

  • il confond certaines consonnes des textes comme les “b” et les “p” ;
  • il inverse des lettres ou des syllabes lorsqu’il écrit ;
  • il a des problèmes de concentration, et a du mal à mémoriser des poèmes ;
  • il commet des erreurs pour distinguer les mots et les syllabes ;
  • il lit très lentement, de façon saccadée ;
  • il confond le haut et le bas, la droite et la gauche, ce qui peut conduire à de petits accidents à l’école. Une assurance scolaire et extrascolaire ne sera donc pas de trop pour le protéger ;
  • il ne comprend pas nécessairement ce qu’il lit.

 

Picto collégien

 

Bon à savoir

Dans certains cas, les symptômes de la dyslexie sont détectés très tard : vers la classe de 5e ou de 6e. Résultat : les enfants accumulent les retards dans leur apprentissage. C’est pourquoi il est essentiel de surveiller la progression de son petit dans l’écriture.


Le traitement de la dyslexie chez les enfants 

Pour poser un diagnostic plus sûr et identifier un enfant dyslexique, il est impératif d’effectuer un bilan orthophoniste. Lorsque les symptômes de la dyslexie sont avérés, l’enfant commence alors une rééducation qui doit être suivie scrupuleusement. Une visite chez l’orthophoniste sera ainsi requise deux fois par semaine minimum, avec des évaluations refaites régulièrement pour mesurer les progrès. 

Généralement, au bout d’un an de traitement chez un orthophoniste, la plupart des symptômes de la dyslexie disparaissent. Si l’enfant est réticent, ou que la rééducation a été mal menée, il arrive que ce processus dure plus longtemps. 

Pour les cas les plus sévères, le traitement chez l’orthophoniste n’aidera pas à tout résoudre. Il faudra alors envisager de faire intégrer votre enfant dans une classe adaptée. Certaines commencent à voir le jour un peu partout en France. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez contacter la Fédération Apedys spécialisée dans l’accompagnement des troubles dys.
 

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser