Insuffisance rénale chez le chien : comment repérer cette maladie grave ?

Insuffisance rénale chez le chien
Par Carrefour Assurance | 05 Mai 2021

L’insuffisance rénale chez le chien est une maladie grave. Il en existe deux types. La première peut être réversible si la prise en charge est rapide. L’autre est irréversible et elle nécessite des traitements à vie pour le chien. Si votre animal est atteint de cette maladie, il peut toutefois vivre correctement plusieurs années. Pour cela, il faut savoir repérer les symptômes de l’insuffisance rénale. 

Définition de l’insuffisance rénale chez le chien 

L’insuffisance rénale est une maladie qui touche les reins de votre chien. Ces organes ont plusieurs rôles indispensables. Ils permettent notamment de filtrer le sang afin d’éliminer les déchets du métabolisme dans les urines. Par ailleurs, ils contrôlent la quantité d’eau présente dans l’organisme en modulant le volume d’urine produite. Enfin, ils sécrètent une hormone, l’érythropoïétine, impliquée dans la synthèse et la production des globules rouges. 

On parle d’insuffisance rénale lorsque les reins du chien ne filtrent plus correctement le sang lors de son passage. 

 

Vétérinaire

Les différents types d’insuffisance rénale

 

L’insuffisance rénale aiguë 

L’insuffisance rénale aiguë (IRA) se caractérise par son apparition soudaine. Ses causes peuvent être variées : une déshydratation (coup de chaleur), une obstruction urinaire, une hémorragie, une infection ou la prise de certains médicaments.

L’insuffisance rénale chronique 

L’insuffisance rénale chronique (IRC) est fréquente chez les chiens. C’est une maladie irréversible. Elle se caractérise par une perte progressive de la fonction rénale. Au fur et à mesure, les reins de votre chien perdent leur capacité à filtrer correctement le sang.

Ce type d’insuffisance est souvent la conséquence d’autres pathologies. Toutefois, les causes initiales sont souvent difficiles à déterminer avec certitude. 

 

Symptômes et diagnostic de l’insuffisance rénale

 

Les symptômes de l’insuffisance rénale aiguë 

Les symptômes apparaissent brutalement. L’insuffisance rénale aiguë se caractérise principalement par :

  • Une oligurie, c’est-à-dire une diminution de la production d’urine, voire une anurie (absence de production d’urine). 
  • Des urines troubles (très concentrées ou sanguinolentes).
  • Des vomissements.
  • Un abattement.
  • Des diarrhées.
  • Une déshydratation.

Les symptômes de l’insuffisance rénale chronique 

Les symptômes de l’insuffisance rénale chronique arrivent tardivement, lorsque la maladie est déjà bien installée. 

Certains signes peuvent vous alerter, mais ces derniers peuvent également témoigner d’une autre pathologie : 

  • Une augmentation de la prise de boisson (polydipsie) accompagnée d’une augmentation de la quantité d’urine (polyurie). On parle alors de polyuro-polydipsie (PUPD).
  • Un abattement (qui peut être moins marqué lors d’une insuffisance rénale aiguë).
  • Une baisse d’appétit.
  • Une perte de poids par amyotrophie, c’est-à-dire une perte de muscles.
  • Des vomissements.
  • De la diarrhée.
  • Une halitose (mauvaise haleine).
  • Une hypertension artérielle.

Le diagnostic de l’insuffisance rénale 

Qu’elle soit chronique ou aiguë, seules des analyses urinaires et sanguines permettent de diagnostiquer cette maladie, ainsi que ses potentielles causes. Les taux d’urée (issue de la décomposition des acides aminés) et de créatinine (formée à partir de la créatine) sont par exemple examinés. Une élévation de leur concentration indique un problème de la fonction rénale. 

Des examens d’imagerie peuvent aussi être réalisés afin de déceler une cause initiale (par exemple, une tumeur rénale ou une obstruction urinaire). 

 

Picto chien agé

 

Bon à savoir 

On considère souvent que ce sont les chiens âgés qui souffrent de cette maladie. Il est vrai qu’elle accompagne souvent d’autres signes de vieillissement chez le chien. Cependant, l’insuffisance rénale peut toucher tous les chiens, indépendamment de leur âge.  


Le traitement de l’insuffisance rénale de votre chien 

 

Lors d’une insuffisance rénale aiguë 

L’insuffisance rénale aiguë est souvent réversible si elle est rapidement prise en charge. Les traitements consistent principalement à soigner la cause. Il peut s’agir de réhydrater le chien ou encore d’arrêter son hémorragie et d’administrer un traitement spécifique (antibiotique pour lutter contre une infection qui serait en cause, par exemple).

Votre vétérinaire peut mettre votre chien sous perfusion de manière à éliminer artificiellement les déchets et les toxines présents dans le sang. Certains traitements symptomatiques peuvent lui être administrés : antivomitif, diurétiques, antidiarrhéiques. Enfin, l’alimentation doit être adaptée afin de ne pas surcharger le rein. 

 

L’astuce en plus 

Si vous observez les symptômes caractéristiques d’une insuffisance rénale aiguë (diminution de l’urine et urine trouble), il faut très rapidement consulter votre vétérinaire. La maladie peut être bien traitée lorsqu’elle est prise en charge rapidement. À l’inverse, elle peut devenir chronique, si ce n’est pas le cas. 

 

Lors d’une insuffisance rénale chronique 

L’insuffisance rénale chronique nécessite des traitements tout au long de la vie de votre animal de compagnie. Les traitements n’ont pour but que de freiner l’évolution de la maladie et de limiter les complications. Ils ne permettent pas de la soigner. 

Deux types de traitements peuvent être mis en place : 

- Traitement symptomatique : il s’agit de lutter contre certains symptômes de l’insuffisance rénale (diurétiques, antivomitifs, etc.).

- Traitement alimentaire : un aliment thérapeutique contre l’insuffisance rénale doit être donné au chien. Elle prend la forme de croquettes ou de pâtés.

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto  

“Un chien atteint d’une insuffisance rénale chronique peut vivre correctement durant plusieurs années. Pour cela, son traitement doit être approprié et son suivi doit être strict. Son alimentation doit être adaptée pour diminuer la charge de travail des reins (quantité réduite de protéines et de phosphore). Un suivi régulier de l’animal doit être organisé avec votre vétérinaire. Le chien peut régulièrement être mis sous perfusion afin d’éliminer les toxines et être réhydraté.” 

Dr Cédric Vermetti


Prévenir l’insuffisance rénale chez le chien 

Il est difficile de prévenir l’apparition de cette maladie. Une vaccination à jour permet de limiter les causes initiales. Par ailleurs, une bonne hygiène de vie et une alimentation saine et adaptée sont également à conseiller. 

Malgré vos efforts, votre chien n’est jamais à l’abri d’être touché par une maladie. Pour mieux le protéger et assumer les potentiels coûts, vous pouvez souscrire à une assurance santé chien. Celle-ci permet de prendre en charge une partie des frais vétérinaires de votre animal. 

Partager cet article
Assurance des appareils nomades
Assurance des Appareils Nomades

Protégez vos appareils nomades contre la casse et le vol à partir de 5,90€/mois !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser