Reproduction canine : comment bien préparer une saillie ?

Vous adorez votre chienne et vous souhaitez agrandir la famille en faisant une portée ? Si l’arrivée de petits chiots est un moment très excitant, la reproduction canine est un processus long qui doit s’anticiper et se préparer correctement. Voici les étapes nécessaires pour organiser la saillie de votre chienne en toute tranquillité.

Assurez-vous que votre femelle est prête 

Chienne

Votre chienne peut se reproduire dès sa puberté, déterminée par ses premières chaleurs. Toutefois, il est préférable d’attendre la troisième ou quatrième de chaleur pour envisager de lui faire faire des petits. L’âge idéal de fécondation pour une chienne est entre ses 2 et 7 ans : c’est le moment où elle est le plus en forme physiquement et le plus stable émotionnellement. 

Si votre chienne se trouve dans cette période, assurez-vous qu’elle est dans les bonnes conditions physiques et psychologiques pour avoir des petits. Elle doit être bien portante et ne pas présenter de troubles du comportement. En effet, une chienne qui aurait, par exemple connu, un abandon ou de mauvais traitements pourrait refuser la saillie ou ne pas s’occuper correctement de ses petits. Faites une visite de contrôle avec votre vétérinaire pour vous assurer que tout va bien et obtenir son feu vert.

 

Bon à savoir 

Les chiennes ne connaissent pas le phénomène de ménopause. Si vous ne souhaitez pas faire stériliser votre chienne, sachez qu’elle sera fertile toute sa vie, même s’il n’est pas conseillé de la faire se reproduire, passé l’âge de sept ou huit ans.

 

Choisissez le bon mâle 

Si votre chienne est prête à avoir des chiots, vous pouvez commencer à chercher le bon mâle : votre choix doit reposer sur plusieurs critères à la fois biologiques, administratifs et financiers. Voici nos conseils pour trouver le prétendant idéal pour notre animal.  

 

Rencontrez différents maîtres 

Il existe de nombreux sites internet spécialisés et forums vous permettant de rencontrer des maîtres qui souhaitent faire reproduire leurs mâles. Par exemple, l’application Twindog fonctionne de la même manière qu’un site de rencontre pour humains : vous pouvez sélectionner un chien et discuter avec son maître pour envisager une saillie. Vous pouvez également organiser des rencontres entre animaux pour voir s’ils s’entendent bien !

Après avoir échangé avec différents maîtres, n’hésitez pas à organiser des rencontres physiques avec plusieurs chiens et à bien les observer. Voici plusieurs critères à prendre en compte pour faire votre choix : 

- La taille et le poids : si vous décidez de faire une portée de chiots croisés, choisissez toujours un mâle qui possède les mêmes proportions que votre femelle ou qui est plus petit qu’elle. Par exemple, ne choisissez pas un Bouvier si votre chienne est une Yorkshire ! Vous l’exposeriez à des risques de blessures durant la saillie ou à des difficultés durant la mise bas des chiots.

- L’état de santé : assurez-vous que le mâle n’est pas  trop vieux (pas plus de 7 ans) et suffisamment en bonne santé  pour pouvoir faire des petits. 

- Le comportement : il est toujours préférable de choisir un chien docile et sociable pour s’assurer que votre chienne sera en sécurité pendant la saillie. 

- La consanguinité : si vous souhaitez faire reproduire deux chiens de la même race, assurez-vous qu’ils ne sont pas de la même lignée pour éviter tout problème de santé dans la portée. 

Mettez vous d’accord avec le propriétaire du mâle et anticipez les frais 

Panier chiots

Lorsque deux maîtres décident de faire reproduire leurs chiens, ils doivent se mettre d’accord sur les modalités de la reproduction, notamment les frais financiers. 

Traditionnellement, les frais sont à la charge du propriétaire de la femelle qui gardera la majorité des chiots. Le maître du mâle doit pouvoir récupérer au moins un petit ou, s’il ne souhaite pas en adopter, obtenir une compensation financière établie selon la race des chiots et le pédigrée du mâle et de la femelle.

Le jour de la saillie, vous allez devoir être prêt, c’est pourquoi il est important de bien se préparer en amont. Discutez avec le propriétaire du mâle pour vous mettre d’accord sur le lieux de la saillie. Aura-t-elle lieu à votre domicile ou au sien ? Sachez toutefois que vous n’êtes pas obligé de présenter les animaux en amont de la saillie puisque l’acte de reproduction est avant tout déclenché par les chaleurs de la femelle, que les animaux se connaissent déjà ou non. Cependant, une rencontre préalable permet de bien s’assurer que les animaux sont compatibles ! 

Si vous souhaitez des chiots inscrits au LOF 

Si votre chienne est LOF, c’est-à-dire inscrite au Livre des Origines Français, et que vous souhaitez que les chiots aient eux aussi un pédigrée, vous allez devoir choisir un mâle également inscrit au registre. 

Dans ce cas, anticipez la reproduction en demandant à la Centrale Canine un document officiel pour déclarer l’accouplement. Le jour de la saillie, vous devrez le signer avec le propriétaire du mâle pour ensuite le renvoyer et faire déclarer vos chiots comme LOF. 

 

Identifiez la période de chaleur chez votre chienne 

Une fois le choix du mâle arrêté, vous allez devoir surveiller régulièrement votre chienne pour détecter ses chaleurs, c’est-à-dire la période pendant laquelle elle peut faire des petits. 

 

Bon à savoir 

Les premières chaleurs de la chienne se déclenchent durant sa puberté, à un âge variable qui peut aller de 6 mois pour les plus petites races de chiens comme les Chihuahas, à 24 mois pour les chiens de grande taille comme les Saint-Bernard. 

 

Quand ont lieu les chaleurs ?  

En moyenne, une chienne a ses chaleurs tous les 6 à 7 mois. Cette période s’étend sur 2 à 3 semaines environ, mais peut varier d’une femelle à l’autre : n’hésitez pas à assurer un suivi régulier avec votre vétérinaire pour surveiller que le cycle de votre animal est normal. 

Comment reconnaître les chaleurs chez la chienne ?  

Les chaleurs de la chienne sont divisées en 4 grandes étapes qui présentent des symptômes différents. Si vous souhaitez que votre femelle fasse des petits, vous pouvez déduire le moment propice en apprenant à reconnaître ces étapes : 

Chienne

- La phase de pré-oestrus : c’est la phase qui débute les chaleurs. Elle dure en moyenne une dizaine de jours et c’est le moment où la chienne attire le plus les mâles. Sa vulve gonfle et la chienne a des pertes sanguinolentes. Soyez très vigilant durant cette période et surveillez bien votre animal pour éviter que tous les chiens du quartier n’envahissent votre jardin ! 

- La phase d’oestrus : il s’agit de la phase d’ovulation de la chienne, qui dure également une dizaine de jours. C’est la période idéale pour la saillie ! Toutefois, il est très difficile de savoir à quel moment précis votre chienne va ovuler. Vous pouvez faire des frottis et prises de sang réguliers chez votre vétérinaire pour évaluer le taux d’hormones de votre animal et savoir quel est le moment le plus opportun pour lui faire rencontrer le mâle. 

- La phase de metœstrus : c’est la fin de la période des chaleurs, qui dure une 50 à 80 jours. Le corps de la chienne redevient normal et elle ne se laisse plus approcher par les mâles. C’est également durant cette période qu’a lieu la fécondation de la femelle si la saillie a eu lieu. Surveillez bien votre chienne durant cette période pour savoir si elle attend des petits ! 

- La phase d’ anœstrus : il s’agit d’une longue phase de repos qui s’étend en moyenne 4 mois, avant le retour des chaleurs. Durant cette période, la chienne n’est plus sexuellement active et son appareil génital n’est plus sollicité. 

 

Organisez la saillie  

Le terme “saillie” désigne la phase d’accouplement entre un chien mâle et une femelle. Ce moment n’est pas sans risques pour la santé des animaux. Il est donc important de bien le préparer. Voici quelques conseils pour vous assurer que toutes les conditions sont réunies pour assurer le bien-être de votre chienne et de son prétendant.

 

Préparez la rencontre avec le mâle 

Après avoir identifié que votre chienne est fertile, contactez le maître du mâle pour définir rapidement une date de rencontre. 

La saillie est un exercice éprouvant pour le corps des animaux : assurez-vous qu’ils ont bien mangé, qu’ils sont hydratés et qu’ils n’ont pas fait d’exercice physique trop important juste avant pour éviter la fatigue. 

Si toutes ces conditions sont remplies, vous allez pouvoir présenter les chiens et attendre que la saillie se déroule.

Comment se déroule la saillie chez les chiens ?  

Une fois arrivé chez le mâle, n’hésitez pas à laisser les animaux s’apprivoiser dans un endroit au calme. Donnez leur de l’espace, sans pour autant les laisser sans surveillance. 

Si la chienne est prête et que le chien a détecté ses chaleurs, voici comment la saillie est censée se dérouler : 

  • Le mâle va entamer une parade et renifler la vulve de la chienne : c’est ce qu’on appelle le comportement précopulatoire. Il se posera ensuite à côté d’elle en attendant qu’elle l’accepte.
  • Si votre chienne accepte le mâle, elle lui présentera plusieurs fois sa croupe et n’opposera pas de résistance. La saillie pourra alors débuter. 
  • Le mâle va monter la femelle. La phase de coït est très brève, mais elle ne signifie pas la fin de la saillie. 
  • Le mâle va ensuite rester accroché à l’intérieur de la femelle pendant 5 à 30 minutes. Il est possible qu’il redescende et se retourne pour rester collé à elle, croupe contre croupe. Cette phase de verrouillage permet au chien mâle de libérer un fluide destiné à pousser ses spermatozoïdes dans l’utérus de la femelle. Cette étape est importante pour que la fécondation réussisse. Une fois cette phase finie, la saillie est terminée. 

 

Picto vétérinaire

Le conseil du véto 

N’intervenez surtout pas pendant la saillie et ne séparez jamais les animaux, au risque de les stresser et de les blesser. En effet, le pénis du chien possède un os qui lui permet de rester accroché à la femelle. En tentant de séparer les animaux, vous risqueriez de provoquer une fracture au chien et de blesser gravement votre femelle. Sans parler du risque de morsure ! 

Dr Cédric Vermetti 

 


Protégez votre chienne avec Carrefour Assurance 

La saillie n’est pas le seul moment à risque dans la vie de votre chien. Carrefour Assurance protège votre animal de compagnie au quotidien avec son assurance santé chien chat. N’hésitez pas à vous renseigner pour choisir une offre adaptée à vos besoins !
 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus