3 questions pour comprendre la saillie du chien

saillie du chien
Par Carrefour Assurance | 18 Décembre 2020

La saillie est une étape essentielle de la reproduction canine. Il s’agit de la phase d’accouplement entre le chien et la chienne. Pour qu’elle se passe au mieux, il ne faut pas se précipiter et prendre le temps de vérifier plusieurs critères chez la femelle, mais aussi chez le mâle choisi pour la reproduction. Voici les 3 questions essentielles à se poser pour bien comprendre la saillie du chien.

Quand la femelle est-elle prête ? 

Une chienne peut techniquement se reproduire dès ses premières chaleurs. Cependant, il est conseillé d’attendre généralement les 3e ou 4e chaleurs pour éviter tout problème lors de la grossesse. Ensuite, il faut savoir que la chienne est la plus féconde entre 2 et 7 ans. Passé cet âge, elle pourra continuer de se reproduire, mais la gestation pourra être plus compliquée et c’est aussi là que des problèmes peuvent survenir chez les chiots. En effet, les chiennes ne connaissent pas la ménopause : elles peuvent donc se reproduire toute leur vie si vous ne les stérilisez pas. 

Vous devez aussi veiller à ce que votre animal se sente bien physiquement et mentalement pour avoir des petits. Une chienne ayant subi de récents traumatismes (abandon, décès, accident, etc.) pourra avoir des difficultés à élever correctement ses petits.

 

Picto chien grand et petit

Bon à savoir 

Toutes les chiennes n’ont pas leurs premières chaleurs au même âge. L’arrivée des chaleurs varie en fonction de la race : au plus tôt à 6 mois pour les chiennes de petite taille et au plus tard à 24 mois pour les chiennes de race géante ! Chaque période de chaleur dure en moyenne 21 jours et survient tous les 6 à 8 mois.


Comment choisir le bon mâle ? 

La deuxième étape pour une saillie réussie consiste à choisir le bon mâle. En effet, vous devez faire un choix sécurisant pour vous et votre animal en prenant en compte plusieurs critères chez le chien. 

- La taille et le poids : pour une portée de chiots croisés, choisissez un mâle ayant les mêmes proportions que votre femelle ou plus petit qu’elle. En effet, si elle est beaucoup plus petite que lui, vous exposez votre chienne à des risques de blessures durant la saillie ou à des difficultés durant la mise-bas des chiots.

- L’état de santé : le mâle ne doit pas être trop vieux (pas plus de 7 ans) et doit être suffisamment en bonne santé pour faire des petits. 

- Le comportement : choisissez de préférence un chien docile et sociable pour vous assurer que la chienne sera en sécurité durant la saillie. 

- La consanguinité : pour la reproduction de chiens de même race, assurez-vous en amont qu’ils ne sont pas de la même lignée pour éviter tout problème de santé à la portée. 

 

Le cas des chiens LOF

Si votre chienne est LOF, c’est-à-dire inscrite au Livre des Origines Français, et que vous souhaitez que les chiots aient eux aussi un pédigree, vous devez choisir un mâle qui soit LOF également. Anticipez la reproduction en demandant à la Centrale Canine un document officiel pour déclarer l’accouplement. Ce document devra être signé par le propriétaire du mâle le jour de la saillie afin que votre portée de chiots soit déclarée comme LOF.

 

Câlin chien

Comment s’organise la saillie ? 

Dès que votre recherche de partenaire est terminée, mettez-vous d’accord avec le propriétaire du chien avant la reproduction concernant les éventuels frais liés à  la reproduction. S’ils sont la plupart du temps à la charge de le propriétaire de la femelle qui garde les chiots dans la majorité des cas, il se peut que le propriétaire du chien mâle souhaite y participer d’une manière ou d’une autre. Quelles que soient les conditions, établissez ensemble un contrat signé par les deux maîtres.

 

Identifier la période idéale d’ovulation 

Une fois que tout est réglé administrativement et financièrement, il faut organiser la saillie à partir du moment où votre chienne a ses  chaleurs, sachant que celles-ci se divisent en 4 étapes.

- La phase de pré-oestrus : c’est le début des chaleurs. Cette phase dure une dizaine de jours en moyenne. C’est le moment où la femelle attire le plus les mâles. 

- La phase d’oestrus : il s’agit de la phase d’ovulation de la chienne qui dure également une dizaine de jours. C’est aussi la période idéale pour la saillie. Pour vous aider à connaître la période idéale d’ovulation de votre chienne, vous pouvez demander à votre vétérinaire qu’il effectue des frottis et des prises de sang pour évaluer le taux d’hormones de votre animal et ainsi connaître le moment opportun pour une rencontre avec un mâle. 

- La phase de metœstrus : c’est la fin de la période des chaleurs, qui dure 50 à 80 jours. Pendant cette période, le corps de la chienne redevient normal et elle ne se laisse plus approcher par les mâles. C’est aussi durant cette période qu’a lieu la fécondation de la femelle (si la saillie est réussie). 

- La phase d’anœstrus : c’est une longue phase de repos qui s’étend sur 4 mois en moyenne, avant le retour des chaleurs. 

Préparer les chiens à l’accouplement 

Dès lors que vous connaissez la période d’ovulation de votre chienne, vous pouvez organiser la rencontre avec le mâle pour l’accouplement des chiens. Cette étape pouvant être assez éprouvante pour les deux animaux, assurez-vous qu’ils soient en forme. Nourrissez-les et faites en sorte qu’ils s’hydratent. Ne leur faites pas trop faire d’exercice physique juste avant l’accouplement pour ne pas les fatiguer inutilement. Le jour de la la rencontre, privilégiez un environnement calme pour que les chiens puissent se sentir à l’aise. 

Les étapes de la saillie 

Sport chien

Si la chienne se sent prête et accepte le mâle, les étapes de la saillie devraient se dérouler ainsi :

- Le mâle entame une parade et renifle la vulve de la chienne : c’est ce qu’on appelle le comportement précopulatoire. Il se posera ensuite à côté d’elle en attendant qu’elle l’accepte.

- Si la chienne accepte le mâle, elle lui présentera plusieurs fois sa croupe et n’opposera pas de résistance. C’est le signe que la saillie pourra débuter. 

- Le mâle montera ensuite sur la femelle. La phase de coït est très brève, mais elle ne signifie pas la fin de la saillie. 
Le mâle va ensuite rester accroché à l’intérieur de la femelle pendant 5 à 30 minutes. Il est possible qu’il redescende et se retourne pour rester collé à elle, croupe contre croupe. Cette phase de verrouillage permet au mâle de libérer un fluide destiné à pousser ses spermatozoïdes dans l’utérus de la femelle. C’est une étape importante pour que la fécondation soit réussie.

- Une fois cette phase finie, la saillie est terminée. 

Que ce soit pour une stérilisation une fois la gestation terminée ou pour la prise en charge de certains frais de santé en cas d’hospitalisation, n’oubliez pas de souscrire à une assurance santé chien pour que la vie et la gestation de votre chienne n’aient pas d’impact  sur votre portefeuille. 

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser