Tous les éléments à connaître sur l’accouplement du chien

Par Carrefour Assurance | 02 Novembre 2020

Vous souhaitez faire se reproduire votre chien ou votre chienne, mais vous ne savez pas vraiment par où commencer ? En effet, l’accouplement chez les chiens est assez complexe, et doit respecter plusieurs étapes pour bien se dérouler. Entre chaleurs chez la femelle, rut chez le mâle, saillie et nouage, difficile de s’y retrouver. Nous vous éclairons sur tous les éléments à connaître sur la reproduction des chiens. 

Les différents choses à savoir sur l’accouplement du chien 

 

Comment savoir si la chienne est en capacité d’avoir une portée ? 

Le cycle de reproduction canine chez la femelle est particulier, et doit être respecté pour ne pas la brusquer. En effet, il faut d’abord prendre en compte le fait que les chiennes n’ont pas toutes leurs premières chaleurs au même moment. Les chaleurs correspondent à la période pendant laquelle la chienne est féconde. En dehors de cette période, elle ne pourra pas se reproduire. Ces chaleurs apparaissent plus ou moins tardivement en fonction de la taille et de la race de la chienne :

  • Vers 5, 6 mois pour les races naines et petites (chihuahua ou yorkshire par exemple)
  • Entre 6 et 8 mois pour les races moyennes (bouledogue français ou épagneul breton)
  • Entre 12 et 15 mois pour une chienne de grande race (berger allemand ou abrador)
  • Jusqu’à 24 mois pour les races géantes (terre-neuve ou saint-bernard)

En règle général, les périodes de chaleurs de la femelle surgissent 1 ou 2 fois par an, et elles durent entre 2 et 3 semaines. Il est conseillé de ne pas faire s’accoupler la chienne lors des premières chaleurs, au risque que celle-ci attrape des infections. On préconise d’attendre que l’animal ait au moins 2 ans et demi avant d’avoir sa première portée de chiots.

Concernant l'âge maximum, il n’y a pas de limite pour les chaleurs pour les chiennes. Leurs organes reproducteurs sont efficaces tout au long de leur vie, et elles peuvent avoir des petits même en étant très âgées ! Cependant, une femelle âgée courra plus de risques pour sa santé et celle de ses petits (mise bas difficile, malformation et mort des chiots), il est donc déconseillé de laisser se reproduire sa chienne après 7 ans

Si les chaleurs peuvent varier en fonction de chaque chienne, on pourra s’inquiéter et consulter un vétérinaire dans les cas suivants : 

  • Chaleurs qui durent plus de 21 jours
  • Chaleurs trop fréquentes (moins de 4 mois d’intervalle)
  • Chaleurs trop éloignées (plus de 8 mois d’intervalle)
  • Chaleurs inexistantes

 

Picto chien amoureux

 

Bon à savoir 

Pour savoir si votre chienne est en chaleur, vérifiez qu'elle présente des écoulements vulvaires plus épais et d’une couleur blanc-jaunâtre. Pour devenir féconde, la chienne doit attendre que ces pertes vulvaires virent au blanc. On observe ensuite sa réceptivité lorsque sa queue dévie latéralement dès qu’on touche la région du périnée.


Quand un chien mâle peut-il procréer ? 

Chez les mâles, le processus est un peu différent. En effet, ils sont en rut dès qu’ils se retrouvent en présence d’une femelle en chaleur. Il n’y a donc pas de cycles à proprement parler : ils suivent leur instinct reproducteur tout au long de leur vie. Pourtant, il est conseillé d’attendre que le chien mâle ait entre 10 et 15 mois pour son premier accouplement, pour une question de qualité des spermatozoïdes. 

Comment trouver le partenaire idéal pour sa chienne ? 

chiot vétérinaire

Lorsque vous décidez de faire se reproduire votre chienne, il faut évidemment lui trouver un partenaire. La saillie doit se préparer. Si vous n’avez pas de chien mâle chez vous, il vous faudra prendre le temps de rencontrer plusieurs maîtres qui souhaitent faire reproduire leur animal de compagnie avant de vous lancer. Ainsi, pour faire votre choix, vous devez prendre en compte plusieurs paramètres en discutant notamment avec le propriétaire du chien :

- La taille et le poids du mâle : pour une portée de chiens croisés, il vous faut choisir un mâle possédant les mêmes proportions que votre femelle, ou qui soit plus petit qu’elle. S’il est trop grand par rapport à la chienne, elle pourra être victime de blessure, ou être en difficulté au moment de la mise bas des chiots. 

- L’âge et l’état de santé : assurez-vous que le chien n’a pas plus de 7 ans, afin d’avoir une meilleure qualité de spermatozoïdes. Assurez-vous également qu’il est en bonne santé pour s’accoupler. 

- le comportement : préférez un chien sociable, qui pourra prendre soin de la chienne, et la faire sentir en sécurité pendant la saillie. 

- la consanguinité : dans le cas d’une reproduction de chiens de même race, veillez à ce qu’ils ne soient pas de la même lignée, afin d'éviter tout risque pour la santé des petits.

 

Le moment de l’accouplement 

Avant toute chose, il faut savoir que la reproduction ne pourra pas se faire à n’importe quel moment, même si la femelle est en chaleur. En effet, on distingue deux périodes pendant les chaleurs d’une chienne : 

- Le pro-œstrus : cette période se caractérise par un œdème de la vulve et des pertes sanguines. Bien que la femelle attire les mâles, elle refuse en général la saillie. Cette période dure environ 10 jours, mais pourra varier en fonction de la chienne.

- L’œstrus : c’est la période des chaleurs à proprement dit, qui dure également une dizaine de jours. Pendant cette période, les pertes sanguines diminuent, et la femelle accepte le mâle. 

En moyenne, la période d’ovulation se produit deux jours après le début de l’œstrus, entre le 11e et le 13e jour des chaleurs. 
Pour être sûr de ne pas rater le bon moment, vous pouvez faire appel à un vétérinaire pour vous aiguiller sur la période idéale de fécondation. Il réalisera des examens, pour déterminer à 24 heures près quand la chienne ovule, et donc quand elle est fécondable : généralement 48 à 72 heures après l’ovulation.

 

Le jeu de copulation 

Une fois les deux chiens choisis, faites en sorte de les mettre dans de bonnes conditions. Faites-les se rencontrer dans le territoire du mâle, afin que celui-ci ne soit pas désorienté. Laissez de l’intimité et un espace où ils pourront être tranquilles. Dès lors, ils vont commencer à se tourner autour, s’amuser et jouer ensemble. C’est ce que l’on appelle le jeu de copulation

Chiot

La chienne va alors pouvoir évaluer la force de son compagnon, et définir si elle souhaite se reproduire ou non avec lui. Lorsqu’elle accepte le mâle, elle s’immobilise, et présente sa vulve et relève la croupe, ce qui permet de faciliter la pénétration du mâle. Un chien expérimenté exécutera en général une saillie en moins d’une minute. En revanche, si le mâle est un débutant, les premières tentatives pourraient se révéler infructueuses et durer parfois plusieurs heures. Laissez le temps à vos chiens de s’acclimater : il ne faut pas les brusquer ! 

Pendant l’accouplement des deux chiens, restez dans les parages sans être intrusif. Vous devez pouvoir intervenir en cas de soucis de force majeure. 

L’éjaculation et le nouage 

Au moment de passer à l’acte, le chien va introduire son pénis en érection dans le vagin de la femelle. Il va poser ses pattes avant sur les flancs de la chienne et effectuer des vas-et-vient. Au moment de l’érection, une dilation allant jusqu’à 8 cm se produit au niveau du bulbe du gland, et les muscles du vagin se contractent en même temps. Ce phénomène entraîne la fameuse étape du nouage, étape de l’accouplement du chien durant laquelle les deux chiens se retrouvent collés l’un à l’autre pendant une dizaine de minutes. C’est durant cette étape que le chien va éjaculer et permettre la fécondation via son sperme. Attention à ne surtout pas séparer les deux animaux pendant le nouage, car cela pourrait entraîner une fracture de l’os pénien, ou des fractures vaginales avec écoulement de sang. 

Les étapes post-accouplement 

Une fois le nouage terminé, les deux chiens se lèchent respectivement les parties génitales, et retournent vaquer à leurs occupations. Concernant la chienne, il faut la préserver après le rapport, en la laissant se reposer, et en prenant bien soin de la nourrir correctement. 

Pour savoir si la saillie a réussi, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire quelques jours plus tard. Vous pourrez alors savoir si la fécondation a eu lieu, afin d’anticiper l’arrivée des chiots et la mise bas. La gestation chez les chiennes dure en moyenne entre 58 et 70 jours. 

Il se peut qu’après la reproduction de votre animal, vous souhaitiez le faire stériliser afin d’éviter de vous retrouver tous les ans avec une portée de chiots à gérer. En souscrivant à une assurance santé chien, vous aurez la possibilité de faire prendre en charge une partie des frais de stérilisation, et bien d’autres avantages, pour un forfait à moindre coût ! 
 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics pour 15€ par an et par enfant !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser