Comment bien réussir le sevrage de son chiot ?

Par Carrefour Assurance | 27 Août 2020

Derrière la petite bouille craquante de votre chiot se cache un être en plein développement qui va rapidement entrer dans la cour des grands. En l’espace de quelques semaines il va devoir passer à une alimentation solide. Procédez par étape pour ne pas brusquer son système digestif en plein changement. Afin que son sevrage se déroule dans les meilleures conditions, voyons comment l’aider à s’adapter à ces changements alimentaires et comportementaux. 

Les grandes étapes du sevrage

Après trois semaines de vie à dormir et à téter paisiblement sa mère, votre chiot va progressivement passer d’une alimentation constituée exclusivement de lait maternel à une alimentation solide, constituée notamment de viande (sous forme de croquettes ou de pâté). 

Chiot

Son système digestif étant encore fragile, il faudra procéder par étapes afin d’éviter tout problème de santé. Un sevrage alimentaire trop brutal pourrait entraîner des diarrhées et une déshydratation. Pour les éviter, voici une technique de sevrage simple à appliquer :

- À partir de la troisième semaine, commencez le sevrage en disposant du lait pour chiot dans une gamelle. En voyant sa mère manger aussi dans une gamelle il devrait en faire de même. S’il ne s’y intéresse pas, n’hésitez pas à l’y inciter en lui proposant du lait avec le doigt. 

- Faites une bouillie en mélangeant quelques croquettes (2 croquettes peuvent suffire) dans le lait maternisé ou de l’eau, afin que ces dernières ramollissent et soient plus faciles à manger pour votre chiot. Vous pouvez répéter cela 4 fois par jour.
Jusqu’à la la septième ou dixième semaine, diminuez progressivement la quantité de lait et augmentez la ration de croquettes. Votre chiot s’habituera petit à petit à mâcher des aliments solides.

- Dernière étape, les croquettes pour chiots deviennent l’alimentation exclusive de votre animal de compagnie et n’ont plus besoin d’être humidifiées.

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto

“Le système immunitaire du chiot est encore très immature. Sa santé est donc fragile. Il est primordial de consulter très rapidement un vétérinaire en cas de vomissements, de diarrhées, d’anorexie, de dysorexie (la baisse d’appétit) ou de baisse de forme de votre animal.”

Dr Cédric Vermetti


Les bons aliments pour votre chiot 

Lors de cette transition, il est très important de ne jamais donner de lait de vache à votre chiot. Il n’est pas du tout adapté à son alimentation et pourrait causer de gros problèmes digestifs ainsi que des carences. Optez pour un lait maternisé spécialement conçu pour les chiots afin d’assurer sa bonne croissance, sauf, bien sûr, si la chienne produit du lait.

Durant le sevrage des chiots, les croquettes doivent, elles aussi, être spécialement conçues pour les chiots. Plus riches en vitamines et minéraux que des croquettes classiques elles vont permettre le développement du chiot ainsi que sa bonne croissance. Ce type de croquettes est aussi recommandé pour l’alimentation de la mère dont les besoins énergétiques sont beaucoup plus importants lors de la période d’allaitement de ses petits. Et à la suite du sevrage, continuez d’adopter les bons gestes pour une alimentation adaptée à l’âge de votre chiot.

 

Picto chiot gamelle

 

L’astuce en plus

Pour faciliter les premiers repas de votre chiot dans une gamelle, prenez un récipient large et plutôt plat (de type assiette creuse) afin qu’il y ait plus facilement accès. Une gamelle trop haute risque d’être inaccessible. Le sevrage de votre chiot se déroulera ainsi pour le mieux !


Le sevrage, c’est aussi la découverte de l’extérieur

Pour leur équilibre émotionnel il est très important que la séparation entre la mère et les petits ne se fasse pas avant la huitième semaine de vie. Aux alentours de la cinquième semaine, la mère va progressivement arrêter de se coucher pour les tétées et les petits, plus autonomes grâce à l’ouverture de leurs yeux, vont commencer à explorer leur environnement. 

Bien que la mère lui inculque de nombreux enseignements, votre rôle est aussi crucial pour l’éducation du chiot ! Il vous revient de lui montrer que les humains sont des êtres qui leur veulent du bien. Les premières interactions avec les humains doivent êtres positives : il peut s’agir de simples caresses ou bien de manipulations régulières afin de les préparer à leur vie future. Pour que le quotidien se passe en toute quiétude il est aussi important de l’habituer chaque jour, durant la période de sevrage, aux bruits du quotidien tels que : l’aspirateur, la télévision, une porte qui claque, une sonnette… Le petit chien sera moins craintif et mieux préparé à une vie en maison. Grâce à tout cela, vous en ferez un animal bien dans ses pattes ! 

Et, pour le protéger au quotidien, pensez à souscrire à une assurance santé chien. En cas d’accident ou de maladie, votre assurance santé chien chat couvrira une partie de vos frais vétérinaires pour que vous vous concentriez sur l’épanouissement de votre boule de poils préférée.

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser