Causes, symptômes et traitements de la gale chez le chat

Par Carrefour Assurance | 23 Janvier 2020

Tout comme les êtres humains, votre animal de compagnie peut être exposé à des risques de maladies. La gale en fait partie. Vous aimeriez en savoir plus sur les causes de cette maladie, ses symptômes, comment la prévenir, et comment la soigner ? Toutes les réponses dans cet article, pour que vous soyez informé jusqu’au bout des griffes !

La gale chez les chats, qu’est-ce que c’est ?

brossez votre chat

La gale du chat est une maladie cutanée, causée par des parasites dont vous avez déjà certainement entendu parler : les acariens. Concrètement, ces bêtes microscopiques se logent sous l’épiderme de votre chat, et s’y reproduisent en creusant de minuscules sillons sous la peau.

Résultat : de très fortes irritations apparaissent sur la peau de l’animal, et doivent absolument être soignées pour ne pas s’aggraver, et impacter l’état de santé général de votre chat.


D’ailleurs, il existe différents types de gale, selon la nature des acariens qui se déposent sur la peau de votre chat, et leur zone de présence sur le corps. Voici les deux principales formes de la maladie.

- D’abord, la gale des oreilles (aussi appelée gale otodectique). La présence d’acariens génère la sécrétion d’un cérumen brun dans les oreilles de votre animal de compagnie, qui peut être responsable d’otites à répétition.

- Il existe aussi une gale du corps. Elle peut être causée par la présence de deux agents pathogènes : la gale notoédrique et la gale sarcoptique (plus répandue chez les chiens que chez les chats). Les bords des oreilles, le cou et la tête de votre animal se recouvrent progressivement de zones d’irritations intenses.

Dans ces deux cas, la gale est une maladie bénigne qui nécessite un traitement adapté afin de ne pas impacter la santé de votre chat et de limiter les risques de contagion. En effet, il s’agit d’une pathologie très contagieuse. Elle peut se transmettre par contact direct ou indirect entre chats, et entre chats et chiens. 

Le bon réflexe pour être rapidement alerté ? Apprendre à reconnaître tous les symptômes de la gale, afin de réagir rapidement si besoin.

 

Quels sont les symptômes de la gale pour un chat ? 

Pour surveiller la santé de votre chat, vous pouvez apprendre à la détecter en repérant les différents symptômes qu’elle génère. Ils apparaissent généralement autour des oreilles de votre matou, entre ses pattes, sur les coudes, le ventre et le thorax. Voici comment les reconnaître :

- de très fortes démangeaisons sur la peau de votre animal qui se gratte très souvent, car elles provoquent une irritation importante ;

- un comportement agité : votre chat peut avoir du mal à supporter la présence irritante des acariens, et donc avoir des difficultés à rester immobile. Il peut aussi lécher de manière compulsive les zones infectées ;

- des boutons et des croûtes : la peau peut se couvrir de petits boutons et de croûtes sur les zones de démangeaisons. Son épiderme devient rouge, chaud et enflammé. On parle alors d’hyperpigmentation de la peau ;

- des lésions cutanées : lorsque votre chat se gratte beaucoup, les boutons et croûtes irritées peuvent également donner lieu à des lésions cutanées. Si elles ne sont pas soignées, celles-ci peuvent vite s’infecter ;

- des sécrétions auriculaires : dans le cas de la gale des oreilles, du cérumen brun peut apparaître en grande quantité et de manière très visible dans les conduits auditifs de votre chat.

Y a-t-il des chats plus exposés que d’autres à la gale ? 

Vous vous demandez si certaines races de chats sont plus sujettes que d’autres à la gale ? La réponse est non. Tous les chats peuvent contracter cette maladie, s’ils ont été en contact direct avec un autre animal porteur de l’affection, ou même en contact indirect avec l’un d’eux, par le biais du matériel de toilettage notamment.

 

Notre conseil

Gardez à l’esprit qu’un chat qui a l’habitude de se balader, et donc qui a l’occasion de rencontrer d’autres animaux, est plus exposé au risque de gale. À l’inverse, si votre félin vit essentiellement en intérieur, ses occasions de contact et de contagion seront plus limitées.

 

Comment prévenir la gale chez votre animal ? 

Dans tous les cas, pour préserver la santé de votre chat, mieux vaut prévenir que guérir ! Allez régulièrement chez le vétérinaire. Ce professionnel de santé saura faire un examen clinique complet, afin de détecter toute anomalie et tout symptôme alarmant. Il pourra ainsi réagir rapidement en cas de doute, et effectuer les examens nécessaires (prélèvements, prise de sang) afin d’établir un diagnostic certain.

Votre vétérinaire pourra aussi vous rassurer, et vous préconiser un traitement préventif antiparasitaire mensuel, de manière à limiter les risques d’affection. Ce traitement peut prendre la forme de pipettes à appliquer sur la peau de votre chat, de shampoings et de sprays antiparasitaires, ou encore de comprimés à broyer et à mélanger à la nourriture de votre animal.

L’hiver arrive, et vous craignez que votre matou soit exposé au froid et aux virus de la saison ? Renseignez-vous sur les maladies d’hiver les plus fréquentes pour les chats, afin de mieux vous y préparer.

La propreté des lieux de vie de votre chat est également importante pour limiter la prolifération des parasites comme les acariens. Veillez donc à ce que les espaces de vie de votre chat restent toujours propres et sains.

 

Que faire pour soigner votre chat ? 

Votre vétérinaire a diagnostiqué que votre chat était atteint de la gale ? Soyez rassuré, il s’agit d’une maladie qui peut être soignée. Votre vétérinaire va prescrire une série de soins à votre chat, qu’il sera impératif de bien respecter. 
Il peut notamment vous demander de tondre les poils de votre chat sur les zones infestées, de manière à optimiser l’application de pipettes, sprays et gouttes antiparasitaires qui permettront d’éliminer les acariens présents sur son épiderme. Des injections sous-cutanées ainsi que des comprimés pourront également être prescrits afin d’éliminer tous les parasites présents dans son organisme. Votre vétérinaire pourra aussi vous recommander l’isolement de votre animal de façon temporaire, afin qu’il ne contamine pas tout votre foyer. Vous devrez également penser à désinfecter les lieux où votre chat a eu l’habitude de se frotter.

 

Musique sur la route

Bon à savoir

Si vous souhaitez limiter l’usage de produits chimiques pour soigner votre chat de la gale, sachez qu’il existe aussi quelques remèdes naturels de grand-mère. L’huile d’olive ou l’huile d’amande peuvent soulager les symptômes de votre chat, et l’aider à mieux supporter ses démangeaisons. Cependant, il ne s’agit que d’une aide pour soulager l’animal. La règle : ne pratiquez jamais l’automédication de votre animal sans l’avis préalable de votre vétérinaire.


Côté parasites, vous vous demandez également si votre matou est infesté par les puces ? Découvrez nos astuces pour détecter l’infestation et débarrasser votre chat des puces.

 

N’attendez pas les ennuis de santé pour assurer votre compagnon préféré 

Vous l’avez compris, garder son chat en bonne santé implique de bons réflexes : entretenir une hygiène de vie saine pour votre animal de compagnie, respecter les traitements antiparasitaires prescrits en amont et en phase de guérison, et bien sûr faire confiance à votre vétérinaire. La solution pour éviter le stress à chaque ennui de santé : assurez votre chat, grâce à l’assurance santé chien chat de Carrefour Assurance. Nous vous aidons à prendre soin de votre fidèle compagnon, et nous vous remboursons ses soins vétérinaires. Il vous suffit de choisir la formule adaptée aux besoins de votre chat pour une sérénité… au poil ! 
 

 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chat, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 5,31€ par mois* !

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser