Jeux vidéo : sont-ils bons ou mauvais pour nous ?

Depuis plusieurs années, les ventes de jeux vidéo explosent. L'engouement pour le gaming est important : toutes les générations s'y mettent. Il existe désormais des jeux adaptés à tous les âges et pour tous les goûts. Mais quel est l’impact de la console sur notre quotidien ? C’est le moment de peser les pour et les contre !

Jeux vidéo : les bons côtés d’une utilisation avec modération

Les jeux vidéo sont avant tout pensés comme un divertissement : ils nous offrent généralement un véritable moment de détente. Lorsque l’on y joue avec modération, ces jeux peuvent même présenter quelques aspects stimulants, notamment pour la concentration et la mémoire :

  • une bonne capacité de réflexion : un joueur est souvent confronté à de nombreux choix au cours de sa mission virtuelle. Il apprend ainsi à prendre des décisions rapidement.
  • un exercice de concentration : pendant une partie de jeu, la concentration est mise à rude épreuve et chaque joueur doit être attentif aux moindres détails pour réagir. Un excellent moyen d'aiguiser sa concentration et son sens de l'observation !
  • une stimulation de la mémoire : pour avancer dans un jeu, il faut savoir se souvenir de nombreux éléments, mémoriser les touches et les différentes combinaisons. La mémoire est donc stimulée en permanence !

 

Bon à savoir

 

 

L’armée américaine a développé les « Serious Game », initialement prévus pour recruter et former des soldats. Ces jeux vidéo un peu spéciaux sont conçus pour être ludiques, sans même que l’utilisateur ne s’en aperçoive. Ils sont aujourd’hui utilisés dans le domaine de la santé, notamment pour stimuler les patients atteints de maladies (Alzheimer) et/ou de troubles de la mémoire.

 

 

Un impact négatif lorsque le jeu devient excessif

Si le jeu offre des vertus intéressantes, il reste cependant à consommer avec modération ! Comme dans beaucoup de domaines, l’abus est en effet toujours dangereux. Une pratique abusive des jeux vidéo comporte ainsi de nombreux risques :

  • une exposition excessive aux écrans. Rester assis des heures chaque jour devant un écran, c’est exposer ses yeux à la lumière bleue : une lumière artificielle qui a un impact négatif réel sur la vision et sur le sommeil.
  • un manque d’activité physique. Les fans de jeux vidéo ont tendance à se sédentariser. Ils peuvent aussi délaisser toute activité physique lorsqu’ils passent trop de temps à jouer. Cela favorise les risques d’obésité.
  • des images violentes. À tout âge, mais notamment pour les plus petits, certaines images ou certaines valeurs véhiculées par un jeu peuvent être violentes. Cela risque de générer des angoisses et des peurs. Soyez donc vigilant aux limites d’âge indiquées sur les jeux de vos enfants.
  • une tendance à l’isolement. Abuser des jeux vidéo, c’est aussi vivre dans un monde virtuel. Cela peut entraîner un isolement partiel ou total. Certains joueurs excessifs peuvent avoir du mal à différencier la réalité et l’imaginaire. 
Bon à savoir

 

 

 

L’addiction aux jeux vidéo est entrée en 2018 dans la Classification Internationale des Maladies de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), sous le nom de « trouble du jeu vidéo ». 

 

 

 

 

Comment éviter l’addiction au gaming ?

Les conseils pour jouer sans excès

Vous aimez jouer à la console pour vous détendre ou vous êtes parent d’un ado qui passe du temps sur sa console ? Prenez des bonnes habitudes rapidement pour éviter de tomber dans l’excès :

• Préférez le jeu vidéo entre amis. Pour lutter contre l’isolement et maintenir le lien social, privilégiez des sessions de console à plusieurs !

Fixez des règles. Que ce soit pour vous ou pour votre enfant, il est important d’établir des créneaux horaires ou des temps d’utilisation par semaine et de s’y tenir.

• Ne négligez pas les activités à l'extérieur. Le jeu vidéo ne doit pas se substituer à vos autres passe-temps. Continuez à faire du sport régulièrement et appréciez aussi les sorties culturelles au cinéma ou dans les musées.

 

Carrefour Assurance joue le jeu !

Vous ne partez jamais en vacances sans votre console de jeux portable ? Pensez bien à l’assurer contre les petits incidents du quotidien (vol, casse, oxydation). Carrefour Assurance vous propose l'assurance des appareils nomades pour couvrir tous vos équipements mobiles. Pratique, non ?

Partager cet article
ASSURANCE CONSOLE DE JEUX

Carrefour Assurance assure votre console de jeux contre la panne pour seulement 35 euros en une seule fois !

Je découvre !
Assurance des appareils nomades
Assurance des Appareils Nomades

Protégez tous les appareils nomades de votre famille pour seulement 12,90€/mois !

En savoir plus