Constipation chez l’enfant : causes, symptômes et traitement

Constipation enfant
Par Carrefour Assurance | 07 Février 2021

Votre enfant se plaint de maux de ventre et n’arrive pas à aller aux toilettes ? Il s’agit certainement de constipation. Si cette situation vous semble banale, il est pourtant important de la prendre en charge rapidement pour éviter qu’elle se répète, et qu’elle entraîne des complications, avec des douleurs plus graves. Alors que pouvez-vous faire pour lutter contre la constipation de votre enfant ? Faisons le point.

Les principales causes de constipation chez l’enfant

La constipation se produit quand les selles se déplacent trop lentement dans le gros intestin. Les matières fécales deviennent alors dures et sèches. Dans la plupart des cas, la constipation chez l’enfant est liée à son mode de vie et à son alimentation. Il s’agit souvent de constipation fonctionnelle bénigne due à un ralentissement du transit intestinal. Les causes peuvent être diverses. 

 

Les causes alimentaires 

Il peut s’agir d’un changement d’alimentation notamment lorsque les bébés passent à une nourriture solide. Il peut aussi s’agir d’erreurs alimentaires, c’est-à-dire un manque d’eau ou de fibres ou au contraire un excès de produits laitiers, de viande ou d’aliments gras ou sucrés. 

fille et garçon qui prennent un gouter

Les causes environnementales 

Un changement d’environnement ou de rythme de vie comme une rentrée à l’école ou des vacances peut également causer de la constipation, tout comme un stress émotionnel.

Les causes comportementales 

La constipation peut aussi être engendrée si votre enfant a pour habitude de se retenir. Un cercle vicieux se met alors en place : l’enfant a des difficultés, voire des douleurs, lorsqu’il va à la selle et il devient réticent à l’idée d’y retourner. Les selles s’accumulent alors dans le rectum et sont plus difficiles à évacuer.

Les causes héréditaires 

Enfin, sachez que l’hérédité peut jouer un rôle dans la constipation. Si vous avez vous-même des difficultés à aller à la selle, il se peut que vos enfants souffrent du même problème.

Les causes plus profondes 

Il existe également des causes sérieuses, mais rares de constipation. Si votre enfant est constipé dès sa naissance, d’autres explications sont possibles. Il pourrait notamment s’agir d’une malformation du rectum, de l’anus et du sphincter, de la maladie de Hirschsprung qui empêche les muscles d’expulser les selles, ou bien d’une maladie endocrinienne ou neurologique.

 

Picto enfant pot

Bon à savoir

Ne précipitez pas l’apprentissage de la propreté de votre enfant. Attendez qu’il soit prêt, car des tentatives prématurées peuvent conduire à la constipation. Invitez progressivement votre enfant à utiliser le pot sans en faire une obligation. 


Les signes de la constipation 

La fréquence normale des selles varie d’une personne à l’autre. Généralement, un nourrisson émet au moins une selle non dure par jour, et un enfant plus grand au moins trois selles par semaine. On dit qu’il y a constipation lorsque le rythme habituel d’émission des selles est perturbé, ou lorsque les selles changent de consistance et deviennent plus dures.

Plusieurs signes peuvent indiquer que votre enfant est constipé. En effet, soyez vigilant s’il passe régulièrement plusieurs jours sans avoir de selles normales ou s’il émet des selles tous les jours en petite quantité. Il s’agit également de constipation quand votre enfant produit des selles dures, petites ou volumineuses qui causent des douleurs lors de la défécation. 

Enfant chez le médecin

Un autre signe peut être le manque d’appétit combiné à des douleurs abdominales et des ballonnements. Votre enfant peut aussi ressentir le besoin d’aller à la selle sans y parvenir. Enfin, si les selles sont parfois liquides et parfois dures, il peut s’agir de ce que l’on appelle une fausse diarrhée sur constipation, qui est une autre forme de constipation.

 

Les traitements possibles 

Pour traiter ce phénomène, il faut d’abord faire boire beaucoup de liquide à votre enfant, c’est-à-dire environ 8 verres d’eau par jour. Veillez aussi à augmenter l’apport en fibres dans son alimentation, en lui proposant des légumes, des fruits et des céréales. Vous pouvez également essayer de lui donner du jus de pruneaux

Au contraire, limitez la consommation de viande, d’aliments gras et sucrés. 

Les suppositoires, les laxatifs, les lavements sont à éviter, à moins qu’ils aient été recommandés par un professionnel de la santé. Ce dernier pourra éventuellement vous proposer d’utiliser du Lansoyl, un laxatif doux à base d’huile minérale.

Lorsque votre nourrisson présente des signes de constipation, veillez à le faire boire plus fréquemment. Si vous lui donnez du lait artificiel, assurez-vous de bien suivre les instructions de préparation. 

Sachez que, si votre bébé a plus de 6 mois, vous pouvez tout à fait lui proposer de l’eau en plus de son lait. 

Enfin, n’hésitez pas à masser délicatement le ventre de votre bébé et à lui bouger les jambes comme si vous le faisiez pédaler. Cela peut l’aider à évacuer ses selles.

Dans le cas où la constipation cause beaucoup d’inconfort à votre enfant ou qu’elle persiste plus d’une semaine, n’hésitez pas à consulter un médecin. Il pourra déterminer la cause de ce problème et éventuellement vous prescrire un traitement médical (des médicaments pour aider à la digestion) ou des mesures diététiques. En effet, sur le long terme, la constipation peut engendrer d’autres problèmes comme des fissures anales.

 

Médecin

L’avis du médecin

“Les épisodes de constipation étant la plupart du temps passagers, il est important de proposer régulièrement à votre enfant d’aller aux toilettes sans le forcer. Cela permet de banaliser ce moment, sans stigmatiser son problème et ses potentielles peurs.”

Dr Gotri


La prévention de la constipation

Quelques mesures simples relatives au régime de votre enfant peuvent suffire à prévenir la constipation. Pensez d’abord à servir des légumes, des fruits, des produits laitiers avec des aliments riches en fibres par exemple avec un fruit ou avec du son de blé ou d’avoine. En plus de cette alimentation, faites boire de l’eau régulièrement à votre petit. 

Encouragez également votre enfant à faire une activité physique chaque jour. Rappelez-lui aussi d’aller à la selle tous les jours. Et pour cela, il est important qu’il ait une bonne position, c’est-à-dire assis sur le pot ou les toilettes avec les pieds posés sur le sol ou sur un marchepied.

 

Musique sur la route

 

Bon à savoir

Certains mythes attribuent des propriétés constipantes aux bananes et aux carottes. Or, aucune étude sérieuse n’a démontré que ces croyances étaient vraies. Ne privez donc pas votre enfant de ces aliments.


Protégez votre enfant au quotidien

La constipation n’est malheureusement pas le seul problème que peut vivre son enfant dans son quotidien Pour être protégé en cas de problème, avez-vous pensé à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire ? Lunettes cassées, frais médicaux à l’étranger, responsabilité civile… Carrefour Assurance offre une protection pour tous les pépins du quotidien adaptée à votre budget, et à vos besoins. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser