Fortnite : à quel âge mon enfant peut-il jouer à ce jeu vidéo ?

Fortnite
Par Carrefour Assurance | 21 Avril 2021

Votre enfant réclame de jouer au jeu vidéo Fortnite ? C’est normal : ce jeu est très populaire auprès des enfants et des adolescents depuis sa sortie en 2017. Le problème, c’est que vous n’avez aucune idée du principe de ce jeu ni de l’âge minimum pour pouvoir y jouer. Sachez ainsi qu’officiellement, il est déconseillé aux moins de 12 ans. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur Fortnite afin de prendre la bonne décision pour votre enfant.

En quoi consiste le jeu vidéo Fortnite ? 

Fortnite est un jeu vidéo en ligne de construction, mais aussi de survie. Il est disponible sur divers supports : PC, Mac, Xbox One, PS4, Nintendo Switch et smartphone. 

Il existe deux modes de jeu : le premier est Save The World. Dans cette version, il faut sauver le monde en formant une équipe de quatre joueurs. Il faut ensuite coopérer au fil des chapitres afin de survivre dans un monde envahi par les zombies en construisant des fortifications. 

Le deuxième mode disponible est Battle Royale, il est davantage basé sur la compétition. Ici 100 joueurs sont en compétition, et ils s’affrontent sur une île en récoltant des armes. Le dernier survivant gagne la partie. C’est cette version qui connaît le plus grand succès, notamment auprès des plus jeunes.

 

Picto Fortnite

 

Bon à savoir

En mai 2020, la communauté Fortnite comptait plus de 350 millions de joueurs. Depuis sa création, le jeu a réussi l’exploit d’augmenter chaque année son nombre de joueurs de 25 à 40 %


Comment savoir si mon enfant est prêt à jouer à ce jeu ?

 

Ouvrez la discussion et misez sur la prévention

Le système PEGI, système européen de classification qui émet un avis sur l’âge à partir duquel un jeu est conseillé, stipule que le jeu n’est pas adapté aux enfants de moins de 12 ans. Cependant, plus que sur l’âge de votre enfant, il est intéressant de vous interroger sur sa maturité, car tous les enfants ne se ressemblent pas.

Dialogue enfant-parent

En effet, dans Fortnite, votre enfant peut discuter avec des inconnus. Mettez-le en garde en ayant un échange ouvert avec lui sur les dangers d’Internet, et sur les potentielles mauvaises rencontres que l’on peut y faire. 

Jouez avec votre enfant 

Vous pouvez aussi essayer de jouer avec votre enfant pour mieux comprendre le jeu et pour voir par vous-même de quoi il s’agit. C’est un bon moyen pour instaurer une discussion et observer son comportement. Cela vous aidera à voir, par exemple, si ce jeu le rend nerveux

Ce sera peut-être aussi l’occasion pour vous de passer un bon moment avec lui. En vous voyant prendre du plaisir à jouer, votre enfant peut vous voir sous un nouveau jour et avoir une perception peut-être moins stricte ou moins idéalisée de vous.  

Fixez des règles 

En tant que parents, c’est à vous d’établir des règles dans la vie quotidienne et aussi pour ce qui concerne les jeux vidéo. Il est important de définir vos propres limites en fixant un nombre d’heures de jeu par jour, et un budget maximal à dépenser. 

On sait aujourd’hui que les écrans de manière générale engendrent de l’excitation et de la frustration et qu’ils peuvent ainsi générer une certaine agressivité. Il est donc fortement conseillé de vérifier le temps de jeu de votre enfant et de ne pas le laisser jouer plusieurs heures par jour, notamment avant d’aller dormir. Cela peut avoir des incidences sur son attention et son endormissement.

 

Que faut-il savoir sur Fortnite ? 

 

Comment créer un compte ? 

Pour s’inscrire sur Fortnite, l’installation du jeu est très simple : il suffit d’abord de télécharger le jeu sur le site web d’Epic Games pour créer un compte. Une page d’inscription s’ouvre, il faut alors y mettre son nom, son adresse e-mail et inventer un nom d’utilisateur unique. Ce nom d’utilisateur va permettre aux autres joueurs et notamment aux amis de votre enfant de le trouver dans le jeu.

Le jeu est-il gratuit ? 

La version Fortnite Save the world est payante, mais la seconde version, Fortnite Battle Royale, est quant à elle gratuite.

Attention, le jeu propose toutefois des achats intégrés. Grâce à une monnaie virtuelle appelée V-Buck, les joueurs peuvent acheter des objets qui ne sont pas indispensables pour jouer tels que des tenues, des cartes, des danses et des défis. Les prix varient de 9,99 € à 99,99 €. 

manette switch

S’agit-il d’un jeu violent ? 

Dans Fortnite, les personnages ont des armes à feu, car il s’agit aussi d’un jeu de combat. Cependant, l’environnement du jeu n’est pas réaliste, il s’agit d’un univers de style cartoon ce qui permet à l’enfant d’éviter toute confusion avec le monde réel.

Par ailleurs, même si l’objectif du jeu est de tuer les autres joueurs, les combats ne contiennent pas de scènes de violence détaillées et il n’y a aucune effusion de sang

 

Que faut-il faire si mon enfant est dépendant à Fortnite ?

Si vous voyez que votre enfant n’arrive plus à se passer de Fortnite et que vous avez peur qu’une addiction s’installe, vous pouvez d’abord mettre la console de jeu dans le salon pour surveiller le temps qu’il y passe et éviter qu’il se renferme sur lui-même. Vous pouvez aussi essayer de comprendre ce qui lui plaît autant dans ce jeu et l’aider à trouver des activités qui lui correspondent et qui ne sont pas virtuelles.  

Enfin, si vous constatez que l’addiction à ce jeu vidéo affecte d’autres aspects de la vie quotidienne de votre enfant, c’est-à-dire s’il est anxieux, s’il a des difficultés pour dormir et s’il n’a plus de lien social, n’hésitez pas à faire appel à un psychologue spécialiste des addictions.

 

Protégez votre enfant à tout moment 

Devant sa console de jeu, à l’école ou au sport, vous souhaitez protéger votre enfant où qu’il soit. En cas de blessures ou d’accident, Carrefour Assurance vous propose une assurance scolaire et extrascolaire adaptée à votre budget et à tous vos besoins.

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser