Coopérative scolaire : définition, missions et objectifs

Coopérative scolaire
Par Carrefour Assurance | 06 Mai 2021

Depuis que votre enfant est scolarisé, on vous demande régulièrement de participer financièrement à la coopérative scolaire. Comme beaucoup de parents, vous n’êtes pas certain de comprendre son fonctionnement ainsi que son utilité. À quoi sert l’argent que vous donnez ? La coopérative scolaire est-elle vraiment utile ? Faisons le point.

Qu’est-ce qu’une coopérative scolaire ?

La coopérative scolaire est un regroupement d’adultes et d’élèves qui décident de mettre en œuvre un projet éducatif et pédagogique. Son fonctionnement s’appuie sur la pratique de la vie associative. La coopérative peut être montée par classe ou par école, et elle n’a pas vocation à faire des bénéfices. 

Les coopératives scolaires peuvent avoir deux formes juridiques, selon le choix de ses membres : elles peuvent être constituées en association autonome (loi 1901). Cependant, dans 85 % des cas, elles sont plutôt affiliées à l’Office Central de la Coopération à l’École (OCCE). L’OCCE est un mouvement associatif national qui développe les valeurs de la coopération, au sein des écoles.

Entraide école enfants

 

À quoi sert-elle ? 

Une coopérative scolaire sert avant tout à améliorer le quotidien de l’école. Récolter de l’argent permet aux classes de réaliser un projet éducatif qui ne serait pas inscrit dans les programmes de l’Éducation nationale. Il peut s’agir d’une sortie, d’un voyage, d’une action de solidarité, de l’achat de jeux, de matériel ou de livres pour la bibliothèque, etc. 

Une partie du budget est consacré aux frais de fonctionnement de la coopérative (affranchissement du courrier par exemple) et aux assurances (pour les sorties).

La coopérative scolaire ne se substitue cependant pas aux obligations des collectivités territoriales. Ce sont ces dernières qui doivent gérer les charges d’entretien et de fonctionnement des écoles. 

 

Comment est-elle financée ?

Le financement de la coopérative provient de bénéfices tirés de l’organisation d’actions ou d’événements tels qu’une fête de l’école, une tombola, une kermesse, une vente d’objets… Il peut aussi venir de dons et de subventions de la commune, ainsi que de la cotisation des parents. 

La coopérative scolaire, qu’elle soit autonome ou affiliée à l’OCCE, doit communiquer ses comptes-rendus d’activités et de finances pendant les conseils d’école. Dans ces conseils les représentants des parents d’élèves et le maire ou son représentant siègent.

 

Picto kermesse

 

Bon à savoir

En tant que parent, vous n’êtes pas obligé de participer aux versements à la coopérative scolaire. Cette participation est toujours volontaire et libre.


Le but pédagogique d’une coopérative scolaire

L’objectif des coopératives scolaires est avant tout d’éduquer les élèves à la vie associative et à la prise de responsabilités. À travers elles, les bases de la coopération sont apprises dès le plus jeune âge, car dans l’enseignement public ce sont les élèves qui sont les acteurs principaux de la gestion d’un projet commun avec l’encadrement de leur enseignant

Les enfants peuvent imaginer des activités et trouver des moyens pour récolter les fonds nécessaires et mener à bien leurs projets. C’est une façon de les responsabiliser et de leur apprendre à collaborer

Et pour que vous puissiez garder l’esprit tranquille pendant toutes les sorties et les activités de votre enfant, n’oubliez pas de souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire. Casse d’un appareil dentaire, perte de lunettes ou même prise en charge d’interruption de scolarité pendant une hospitalisation : Carrefour Assurance vous accompagne face à tous les tracas du quotidien. 

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser