À la cantine scolaire, comment gérer les allergies alimentaires de votre enfant ?

Par Carrefour Assurance | 29 Juillet 2020

Au cours des dernières décennies, les allergies alimentaires ont pris une ampleur inattendue. Selon l'Association française pour la prévention des allergies, elles touchent 6 à 8 % des enfants en France. Pour les parents d’un petit allergique, difficile de gérer le quotidien à l’école, et plus particulièrement le moment des repas. Sachez que la mise en place d’un plan d'accueil individualisé (PAI) vous permettra d’adapter le cadre scolaire de votre enfant à ses allergies. Découvrez tous nos conseils pour gérer au mieux cette maladie dans la vie de votre enfant.
 

Avant la rentrée scolaire, consultez un allergologue 

Enfants médecin

Pour que votre enfant dispose de la meilleure prise en charge possible à l’école, il est essentiel d’établir un bilan allergologique récent et complet. L’objectif ? Définir s’il souffre d’une véritable allergie, ou d’une simple intolérance à un aliment. Vous devrez pour cela consulter un allergologue, qui pourra éventuellement pratiquer un test de provocation par voie orale (TPO). Ce dernier consiste à administrer par voie orale l’aliment suspecté par paliers, à doses croissantes, puis à surveiller les réactions de votre petit. Attention, tous ces tests se réalisent sous contrôle médical, généralement en milieu hospitalier, afin de traiter une éventuelle réaction allergique. Si votre enfant souffre effectivement d’une allergie alimentaire, votre médecin définira alors les mesures thérapeutiques à mettre en place au quotidien, et le protocole d’urgence à adopter en cas de crise. Le traitement des allergies alimentaires repose sur une éviction stricte de l’aliment incriminé et des produits finis pouvant en contenir. 

 

Prévenez l’équipe pédagogique de votre enfant 

Fêtes d'anniversaire, sorties scolaires, kermesses… En dehors des heures de table, nombreuses sont les occasions où la nourriture est présente dans la vie scolaire de votre petit. Pour qu’il puisse profiter des joies de l’école le plus sereinement possible, il est essentiel de contacter l’équipe pédagogique avant la rentrée scolaire. Vous devez notamment faire une demande de plan d’accueil individualisé auprès du médecin scolaire, afin d'adapter le cadre scolaire de votre enfant à ses allergies. Ce PAI – établi par écrit entre les parents, le responsable d’établissement scolaire, le généraliste ou le pédiatre de votre enfant, le médecin scolaire, et le maire ou son représentant – doit comprendre le régime alimentaire de votre enfant, la conduite à adopter en cas d’urgence à l’école, ainsi que le protocole d’utilisation des médicaments. Les aménagements pour la prise des repas à la cantine seront abordés lors de cette réunion, voire lors d’un deuxième PAI spécifique élaboré avec la municipalité. 

Par ailleurs, vous devrez fournir une trousse de secours avec des médicaments et leur ordonnance en cas de réaction sévère. Parallèlement, pensez à souscrire à notre assurance scolaire et extrascolaire pour votre petit, afin qu’il soit protégé à chaque instant, à l’école, à la cantine, et en dehors. 

 

Picto enfant allergie

 

Bon à savoir 

En 2013, l’Association française pour la prévention des allergies a publié un guide à destination des établissements scolaires et périscolaires. Ce document a pour vocation de les accompagner dans l’accueil bienveillant et sécurisé des enfants allergiques. 


Prenez rendez-vous avec l'enseignant de votre enfant 

Afin de parler de la gestion des allergies alimentaires pour la cantine scolaire et en classe, n’hésitez pas à contacter directement l’enseignant de votre enfant. Comme le précise l’Afpral au site franceinfo, “très peu de personnes savent ce qu’est un stylo d’adrénaline, et très peu savent l’utiliser, n’ayant pas reçu de formation”. Au cours de ce rendez-vous, vous pourrez notamment lui montrer comment utiliser le matériel dont pourrait avoir besoin votre enfant en cas de réaction allergique. Et, pour aller plus loin, pourquoi ne pas proposer une intervention en classe afin de sensibiliser les parents d’élèves et leurs enfants ? Ils se montreront ainsi plus attentifs lorsqu’ils seront à la cantine, ou lorsqu’ils mangeront des collations contenant des allergènes. Votre enfant se sentira quant à lui plus en sécurité, aussi bien à l'école que chez ses copains. 

 

Impliquez votre enfant dans la prise en charge de son allergie

fille et garçon qui prennent un gouter

Pour une bonne prise en charge de la maladie, il est essentiel de donner une bonne éducation thérapeutique à votre enfant. Apprenez-lui à énoncer clairement les aliments qui lui sont interdits, à déchiffrer les étiquettes alimentaires, et à reconnaître les symptômes d'une réaction allergique. S’il en perçoit les signes à la cantine, il doit impérativement les signaler rapidement à son enseignant·e. Expliquez-lui également qu’il ne doit jamais partager de nourriture avec ses petits camarades, et ce, sans exceptions. Il doit également toujours bien se laver les mains avant et après les repas. Dès que possible, montrez-lui également comment utiliser les stylos auto-injectables. 

 

Pour la cantine, prévoyez des paniers-repas 

Inscrire votre enfant allergique à la cantine scolaire est possible, mais nécessite une organisation sans faille de votre part. En effet, la restauration scolaire ne peut pas toujours assurer l’éviction totale des aliments impliqués dans l’allergie alimentaire de votre petit. 

En cas d’allergie alimentaire sévère – où l’ingestion d’une quantité même infime de l’aliment peut être dramatique –, il est demandé aux parents d’apporter un panier-repas préparé par leurs soins. Ce repas est ensuite stocké dans un emballage hermétique portant le nom et la classe de votre enfant, puis déposé dans le réfrigérateur scolaire. Et, pour ne prendre aucun risque, la municipalité impose aux parents de fournir également les couverts, l'assiette, le verre, le sel et l'eau. De quoi garantir à votre enfant une pause déjeuner sereine et en bonne santé ! 
 

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

A partir de 9,90 €/an, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !

Cela pourrait vous intéresser