Le top 3 des astuces pour aider mon enfant à développer sa motricité fine

motricité fine
Par Carrefour Assurance | 02 Février 2021

Lorsqu’un enfant développe sa motricité fine, il utilise ses mains et ses doigts pour faire des mouvements précis, manipuler de petits objets, dessiner, écrire… Il apprend aussi à utiliser ses deux mains en même temps pour effectuer différentes tâches du quotidien. Bien sûr, chaque enfant progresse à son propre rythme. Cependant, vous pouvez contribuer à favoriser son développement. Comment l’aider à progresser ? De quelle manière pouvez-vous le stimuler ? Découvrez toutes nos astuces.

Stimuler les sens de bébé 

Dès les 6 mois de l’enfant, vous pouvez commencer à l’aider à stimuler ses sens. À cet âge, il sera déjà en capacité de porter des objets à sa bouche et de bouger sa main en tournant ses poignets. 

Par la suite, généralement vers ses 8 mois, le bébé utilise ses deux mains pour attraper plusieurs objets simultanément. Progressivement, il pourra manipuler des objets de plus en plus petits avec ce que l’on appelle la pince pouce index. 

bébé sur un tapis

Pour encourager votre enfant à développer sa motricité fine, utilisez chaque moment du quotidien. Pendant les repas, par exemple, vous pouvez le laisser manipuler ses couverts et sa nourriture. Montrez-lui comment porter sa cuillère à sa bouche pour qu’il puisse apprendre à le faire par lui-même. Dès qu’il commence à se tenir assis seul, vous pouvez lui proposer des biscuits adaptés aux bébés. Cela l’aidera à découvrir de nouvelles textures, mais aussi à travailler sa coordination entre ses mains et sa bouche.  

Les moments de jeu sont également de très bonnes opportunités pour stimuler les sens de votre bébé. Laissez-le sur un tapis au sol et disposez autour de lui des jouets de formes, de couleurs et de tailles différentes de manière à ce qu’il puisse les attraper lui-même. Alternez entre des jeux sonores et des jeux lumineux pour attiser sa curiosité. Le fait de les saisir lui demandera beaucoup de concentration. Cela lui permettra de développer son attention et sa précision

 

Favoriser la manipulation lorsqu’il grandit 

À partir du moment où votre enfant commence à déplacer des objets et qu’il assimile l’usage de ses mains en les utilisant comme des pinces pour saisir ce qui l’entoure, vous pouvez lui proposer de nouveaux jeux pour le stimuler. Cette étape arrive généralement vers les 10-12 mois de l’enfant.

Chantez-lui des petites comptines et des chansons. Puis montrez-lui comment taper des mains. Le fait d’applaudir lui permet de développer sa latéralisation, car ce geste le pousse à utiliser la partie gauche et la partie droite de son corps de manière simultanée.

Vous pouvez aussi lui donner des jeux de formes à emboîter ou des cubes à empiler. Ces jeux l’aident à comprendre les volumes, à développer la notion d’espace, de profondeur, et à repérer le haut et le bas. Laissez-le aller à son rythme et encouragez-le. Enfin, n’oubliez pas de le faire participer pour ranger tous ses jeux dans leurs boîtes. Faites-le de manière ludique pour que votre enfant y prenne goût.

 

Introduire des gestes de précision après 2 ans 

À partir de ses 2 ans, l’enfant maîtrise bien ses bras et ses jambes. Il va désormais porter son attention sur ses mains et commencer à assimiler des gestes de plus en plus fins. N’hésitez pas à l’encourager à développer son autonomie et par la même occasion sa motricité fine.

C’est le moment idéal pour commencer le dessin. Au début, votre enfant prendra ses crayons à pleines mains et fera des mouvements circulaires sur sa feuille. Petit à petit, vous verrez apparaître des lignes puis, plus tard, des formes. 

La peinture est aussi un bon moyen de développer la motricité fine, notamment la peinture à doigt qui lui permettra de faire des empreintes sur le papier. La pâte à modeler est aussi une autre activité très intéressante pour l’enfant et son développement. Elle lui permet d’apprendre à matérialiser des formes avec ses mains, de manière précise.

 

Picto enfant armoire

 

L’astuce en plus

N’hésitez pas à laisser votre enfant s’habiller seul : apprenez-lui à boutonner ses vêtements et à remonter sa fermeture éclair. Prenez aussi le temps de lui montrer comment faire ses lacets. Cet enchaînement de mouvements complexes est un très bon entraînement à la motricité fine. 


À partir de ses 3 ans, l’enfant cesse d’être ambidextre, et il devient gaucher ou droitier. Cette étape est importante, car elle annonce un tournant dans son développement cérébral. Vous pouvez alors l’encourager à se servir de sa main dominante, mais aussi à utiliser l’autre dans certaines situations pour qu’il maintienne une bonne organisation de sa latéralité.

Avec le temps, vous pourrez demander à votre enfant de réaliser de plus en plus d’exercices avec minutie. Il pourra par exemple verser de l’eau dans son verre, couper sa nourriture, dévisser et revisser une bouteille, découper des formes…

 Attention, plus votre enfant va s’exercer à utiliser ses mains, plus les risques d’accident seront fréquents. Pour garder l’esprit tranquille, n’oubliez pas de souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire

Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser