La toux du chenil chez le chien : symptômes, causes et traitement

Par Carrefour Assurance | 08 Juin 2020

La toux du chenil ou trachéobronchite infectieuse est une maladie de l'appareil respiratoire chez le chien. Très contagieuse, elle se traduit par une toux rauque et sèche, de la fièvre, un écoulement nasal et une fatigue générale. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur cette pathologie qui peut se révéler mortelle si elle n’est pas traitée à temps. 

Qu’est-ce que la toux du chenil ? 

La trachéobronchite infectieuse canine, plus connue sous le nom de toux du chenil, est une affection de l’appareil respiratoire du chien. Cette maladie est extrêmement contagieuse : les agents infectieux responsables se transmettent par un simple contact “nez à nez” avec un chien infecté, ou par les petites particules qu’il émet en toussant (qu’on appelle “aérosols”). Bonne nouvelle cependant : cette pathologie n’est pas transmissible à l’homme.

 

Picto chien toux

 

Bon à savoir 

Bien qu’elle sévisse principalement dans les élevages, les pensions, les centres de dressage ou encore les chenils, cette maladie peut toucher votre compagnon même s’il vit seul, lors d'une sortie par exemple. La prudence est donc de mise si vous observez une toux chez votre chien.


Quels en sont les symptômes ? 

Chien malade

La toux du chenil se déclare 3 à 5 jours après l'infection, et peut durer 3 semaines, voire plus. Elle se traduit par l’apparition soudaine d’une toux rauque et sèche persistante et très souvent “émétisante”, c’est-à-dire qui provoque un vomissement. Elle peut également entraîner d’autres symptômes, tels qu’un écoulement du nez et des yeux, des éternuements, ainsi qu’une perte d’appétit. Dans des cas plus graves, on observe de la fièvre, des difficultés respiratoires plus sévères, et un abattement marqué. En l’absence d’un traitement rapide, des complications de broncho-pneumonie – c’est-à-dire une infection aiguë des poumons  – peuvent survenir, pouvant conduire, dans de rares cas, au décès de l’animal.

 

À quoi est due la toux du chenil ? 

La toux du chenil est une co-infection, c'est-à-dire qu'elle résulte d'une contamination simultanée par divers agents pathogènes. Deux d’entre eux jouent un rôle prépondérant dans la trachéobronchite infectieuse canine : la bactérie Bordetella bronchiseptica et les virus respiratoires Parainfluenza et Canine AdénoVirus type 2 (CAV2). Lorsque l’animal est déjà fragilisé, d’autres agents pathogènes dits "opportunistes" peuvent contaminer le chien et entraîner des complications de broncho-pneumonie. 

 

Quel traitement pour soigner cette maladie respiratoire ? 

En cas de symptômes de trachéobronchite infectieuse canine, il est important de se rendre rapidement chez le vétérinaire. C’est une pathologie qui se soigne bien, à condition qu’elle soit prise en charge suffisamment tôt. En plus d’un examen clinique complet, il pourra éventuellement procéder à une prise de sang, voire à une radiographie du thorax pour déterminer la sévérité de l'atteinte respiratoire. 

Vétérinaire et chien

Comme pour la grippe du chien, le traitement de la trachéobronchite canine est relativement simple. Il repose sur l’administration d’anti-inflammatoires et d’antitussifs pour combattre la toux. Des antibiotiques sont parfois nécessaires, si l’agent responsable est bactérien, ou si des infections secondaires sont suspectées. Plusieurs semaines de traitement seront nécessaires pour éradiquer la maladie, avec un risque réel de contagion pour les autres chiens. Vous devrez donc isoler votre animal à quatre pattes, pour éviter qu’il transmette la maladie.

 

Prévention : quels sont les vaccins contre la toux du chenil ?

La prévention de la toux de chenil passe par la vaccination systématique de votre chien. Le protocole de base (dont le nombre d’injections dépend de chaque animal) contient notamment des antigènes des virus concernés, pour que l’organisme apprenne à se protéger en fabriquant ses propres anticorps. Selon les habitudes de votre animal, votre vétérinaire saura vous conseiller le calendrier de vaccination le plus adapté
Cela dit, la vaccination de base ne suffit généralement pas à protéger efficacement les chiens lorsqu’ils se trouvent dans un lieu de rencontre : séjour en pension ou en chenil, période de chasse, exposition canine... Il est donc fortement recommandé de faire vacciner votre animal spécifiquement contre la toux du chenil, avec des injections dédiées. Cela peut se faire par voie intranasale, c’est-à-dire sous forme de gouttes nasales. 

 

Prodiguez les soins dont votre chien a besoin tout au long de l’année 

Vous l’avez compris, votre chien a besoin de soins pour le protéger de la toux du chenil. Souscrire à une assurance santé chien, c’est être sûr de pouvoir l’accompagner face à tout problème. Carrefour Assurance propose une assurance santé chien chat avec trois formules adaptées pour répondre à vos besoins. 
 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser