La parvovirose, une maladie du chien dangereuse

Par Carrefour Assurance | 05 Juin 2020

“Parvovirose”. Un petit mot qui a de quoi faire frémir nos compagnons à quatre pattes et leurs maîtres. Cette maladie du chien est due à un virus très contagieux : le parvovirus. Elle entraîne notamment de fortes diarrhées, de la fièvre et des vomissements. Sans traitement spécifique, elle peut même conduire aux décès de l’animal, notamment pour les chiots. Heureusement, il existe un vaccin pour préserver votre chien. Symptômes, traitement, prévention… découvrez les cinq informations à retenir sur la parvovirose. 

1. La parvovirose est une maladie très contagieuse 

La parvovirose canine est apparue à la fin des années 1970. Il s’agit d’une maladie infectieuse, c’est-à-dire une pathologie due à un agent infectieux comme une bactérie, un champignon, ou encore un virus. Dans ce cas, c’est un virus qui est en cause : le parvovirus. 

Chien malade

Cet agent infectieux est extrêmement résistant en milieu extérieur. Il peut survivre plusieurs mois dans l’environnement : sur une surface touchée par un chien infecté (un vêtement ou une chaussure par exemple), sur son pelage, etc. Cela rend ce virus extrêmement contagieux. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il peut infecter très rapidement tout un groupe d’animaux, notamment ceux vivant ensemble dans un chenil, un refuge, etc. Les chiens non vaccinés ainsi que les chiots sont les plus susceptibles de contracter cette maladie : ils l’attrappent généralement en léchant un congénère souillé, ou une surface contaminée.

 

2. Elle se manifeste principalement par des diarrhées sanglantes 

Après être entré dans l’organisme d’un chien, le parvovirus ne déclenche pas immédiatement de signes cliniques reconnaissables. Il existe une période dite d’incubation durant laquelle l’animal est contaminé, sans montrer de symptômes. Cette période dure entre 4 et 7 jours pour la parvovirose. Après cela, plusieurs signes dangereux apparaissent :

- d’abord, de la fièvre, généralement supérieure à 40°, avec une perte d’appétit (un refus de boire et de manger) et de la fatigue,

- ensuite, des vomissements et des diarrhées hémorragiques (avec la présence de sang dans les selles). 

 

Picto Berger Allemand

 

Bon à savoir

Certaines races sont plus susceptibles de développer des formes graves de la parvovirose. C’est notamment le cas des rottweilers et des bergers allemands.


3. Elle peut entraîner le décès de l’animal 

Cette gastro-entérite sévère fragilise l’organisme de l’animal. D’autant que le virus s’attaque également aux globules blancs, de petites cellules présentes dans le sang et qui garantissent le bon fonctionnement du système immunitaire. Tous ces maux peuvent aggraver très rapidement l’état de santé du chien. Il peut être emporté par la maladie en quelques jours. Généralement, les animaux adultes résistent mieux à cette pathologie que les chiots.

Il existe également des formes foudroyantes de la maladie qui peuvent causer le décès d’un chiot en quelques heures.

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto

“En cas de parvovirose, la première mesure que vous prescriront les professionnels de santé animale sera l’hospitalisation de votre chien. Il sera immédiatement mis en quarantaine, afin de ne pas contaminer d’autres animaux. De votre côté, vous devrez désinfecter tout son environnement à l’eau de Javel. Même s’il est très résistant, le parvovirus ne survivra pas à ce désinfectant. C’est un des seuls véritablement efficaces, dans ce cas.”

Dr Cédric Vermetti

 

4. Il n’existe pas de traitement spécifique contre cette maladie canine 

Malheureusement, à l’heure actuelle, il n’existe pas de traitement pour éliminer rapidement et à coup sûr la maladie. Une fois que le diagnostic est certain, après l’analyse des excréments de l’animal, il sera hospitalisé, et plusieurs mesures pourront l’aider à surmonter cette épreuve :

- une mise sous perfusion : à cause des diarrhées et des vomissements, l’animal est déshydraté. Il peut manquer notamment de sucre (glucose) et de potassium, deux éléments vitaux. Le vétérinaire posera alors un cathéter intraveineux : votre animal sera alors sous perfusion pour maintenir la meilleure composition sanguine possible.

- des traitements pour lutter contre certains symptômes : antivomitifs, antidiarrhéiques et pansements gastro-intestinaux par exemple.

Vétérinaire

- des antibiotiques : avec la baisse du nombre de globules blancs et l’affaiblissement du système immunitaire, le chien est plus susceptible d’être infecté par des bactéries. Les antibiotiques visent donc à limiter ce risque secondaire.

 

5. La principale méthode de prévention reste la vaccination  

Toutefois, bonne nouvelle dans cet océan de morosité : il existe un moyen de prévenir l’apparition de cette maladie chez votre chien. Le vaccin contre la parvovirose existe depuis plusieurs années et c’est la seule protection véritablement efficace. Tenir le calendrier de vaccination de votre chien à jour est donc primordial !

Pour être efficace, ce vaccin doit être administré pour la première injection après l’âge de 12 à 16 semaines (3 ou 4 mois). Pour faire simple, leur mère vaccinée leur transmet une partie de ses anticorps contre cette maladie. Durant les toutes premières semaines, les petits sont donc immunisés eux aussi. Mais cette protection cesse au bout de 6 à 8 semaines. Il existe donc une fenêtre de plusieurs semaines durant laquelle les chiots ne peuvent pas être protégés contre la maladie. 

C’est pourquoi il est conseillé de désinfecter à l’eau de Javel l’ensemble de votre environnement, si vous vous apprêtez à accueillir un adorable chiot non immunisé. Un petit coup de ménage, pour le préserver d’une terrible maladie virale !

 

Un pack prévention pour protéger votre animal de compagnie 

La vaccination est essentielle, mais elle peut vite faire mal à votre porte-monnaie. Pourquoi ne pas souscrire à une assurance santé chien ? Chez Carrefour Assurance, la formule Equilibre Plus de l’assurance santé chien chat prévoit un forfait prévention pour la vaccination de votre animal de compagnie. De quoi se concentrer sur l’essentiel : le bonheur de votre toutou et de votre famille !

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser