Le désordre dans la chambre des ados : le rangement qui dérange

« Range ta chambre ! » est une exigence récurrente des parents souvent désemparés devant un tel chaos. Comment négocier ce passage délicat entre revendications de territoire et affirmation de soi, Carrefour Assurance met de l’ordre dans tout ça et vous livre toutes les pistes pour apaiser les tensions autour du désordre des adolescents.

 

Liberté, autorité… et désordre

Ce qui semble cohérent aux adultes et aux enfants ne convient plus du tout aux adolescents qui se trouvent exactement à mi-chemin. Une demande de nettoyage et d’organisation sera interprétée comme une injonction à se soumettre à l’autorité (comme un enfant) ou à prendre ses responsabilités (comme un adulte). Dans les deux cas, le message sera mal perçu.

 

Ma chambre : mon cocon, ma tanière !

Les anecdotes de parents qui, à l’occasion d’une absence prolongée de leur ado sont rentrés dans leur jardin secret, sont nombreuses. Si par malheur ils y ont fait le ménage en pensant qu’il serait heureux de retrouver une chambre propre et bien rangée, ils ont été remerciés par une explosion de colère et une scène en bonne et due forme ! La chambre est très symbolique car l'ado en fait un territoire privé. C’est là qu’il revendique et teste sa volonté de liberté. Le message est fort : il se désolidarise du noyau familial et se cherche d’autres modèles. C’est une façon de couper le cordon en s’émancipant des règles familiales. Respecter son chaos, c’est accepter que sa chambre soit (le seul ?) endroit où il se sent « chez lui ». Lorsque vous venez y semer l’ordre il sent qu’il est « chez vous ».

 

Fixer des règles pour limiter l’invasion du chaos

Il est important de délimiter espaces communs et espaces privés. Il vous demande de respecter son territoire ? Demandez-lui de faire de même ! Accepter le désordre, ce n’est pas accepter la saleté. Restes de pizzas pourrissantes, chaussettes et linge sales rendent l’air irrespirable ? Attention, désordre ne rime pas avec manque d’hygiène.

 

Le top des phrases à éviter pour qu’il range sa chambre

chambre ado

« Ici, tu es chez moi/nous, tu dois te plier aux règles tant que nous payons ! »

Vous lui faites sentir qu’il n’a pas les moyens de s’émanciper et le renvoyez à une image dégradée de lui-même.

 « Ton désordre, ça me tue/ça me rend folle ! »

Ne prenez pas la chose personnellement. Il ne fait pas ça pour vous embêter, il se cherche, c’est tout. En interprétant (mal) son attitude, cette présomption de culpabilité brouillera davantage les pistes.

« Range ta chambre tout de suite/d’ici ce soir ! »

Le résultat (si vous en obtenez un) risque d’être bâclé. Il a besoin de temps pour s’organiser. De plus, l’injonction « range ta chambre » manque de précision pour un ado. Demandez-lui plutôt de ranger son placard, de changer son lit ou de faire les vitres. Faire preuve de patience et proposer des alternatives au rangement sera toujours plus efficace.

« J’en ai assez de ramasser ton linge sale/ranger ton bazar »

Maugréer et se plaindre tout en effectuant les tâches ménagères à sa place est contre-productif. Il prendra vos remontrances pour du harcèlement et pourquoi se mettrait-il à ranger puisque vous le faites à sa place ? S’il n’a plus rien de propre à mettre pour sortir avec ses amis, perd du temps à chercher son portefeuille ou son énoncé de dissertation, il comprendra mieux l’intérêt de s’organiser.

 

Ranger, c’est bien, avoir une bonne assurance habitation, c’est mieux

Une maison propre et en ordre c’est bien, mais une maison bien assurée c’est incontournable ! Carrefour Assurance propose l'Assurance Habitation pour protéger vos biens et votre famille. Dans la tempête de l’adolescence, gagner en tranquillité, c’est important !

 

 

Partager cet article

En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus Ok