Aquaphobie chez l’enfant : 9 conseils pour l’aider à vaincre sa peur de l’eau

Par Carrefour Assurance | 22 Septembre 2020

L’aquaphobie est une peur irraisonnée de l’eau. Elle concerne aussi bien les adultes que les enfants, et peut être un véritable handicap, avec parfois une impossibilité d’apprendre à nager… Si votre enfant est concerné par cette phobie, pas de panique : des solutions existent pour l’aider à vaincre sa peur du monde aquatique ! Voici 9 conseils pour aider votre enfant à surmonter son aquaphobie
 

1. Ne le poussez jamais

Que ce soit à la mer ou à la piscine, ne poussez jamais votre enfant à l’eau ! Face à un enfant aquaphobe, la pire des solutions est de le forcer à se jeter dans le bain. Cela risquerait de le bloquer définitivement, et surtout, cela fragiliserait sa confiance en vous (sans parler du risque de noyade et/ou de blessure). 

 

2. Ne minimisez pas sa peur de l’eau 

Il est parfois compliqué de comprendre la peur des autres, surtout quand elle vous paraît insensée. Mais il faut savoir que l’aquaphobie est une angoisse qui peut avoir de véritables conséquences : certains adultes ne parviennent même pas à mettre la tête sous l’eau dans leur bain ou sous la douche. Il est donc important de prendre la peur de votre enfant au sérieux, sinon, vous risqueriez d’adopter de mauvais réflexes, et de le bloquer même quand il deviendra grand. Prenez conscience de son stress et de ses angoisses. Il n’y a qu’ainsi que vous pourrez avancer à son rythme. 

 

Enfant dans la piscine

3. Équipez-le de manière à ce qu’il se sente rassuré 

Votre enfant réclame une ceinture de flottaison, une planche, une bouée de secours et des brassards ? Soit. Équipez-le comme il le sent, même si cela vous paraît excessif. Pour un aquaphobe, le simple fait de bien vouloir aller à l’eau est déjà un petit exploit. Alors, tant pis s’il ressemble plus à un cosmonaute qu’à un nageur ! Ces petites baignades très équipées lui permettront de prendre confiance en lui, il ôtera ensuite certains de ses accessoires au fur et à mesure qu’il se sentira à l’aise. Pensez également à souscrire à une assurance scolaire et extrascolaire. Qu’il soit à la piscine avec l’école, ou à la mer avec vous, votre enfant est couvert, et vous pouvez vous concentrer sur son apprentissage du milieu aquatique en toute sérénité.

 

4. Laissez-le apprivoiser l’eau petit à petit

Pour éviter que votre enfant ne développe une aquaphobie, l’idéal est de le familiariser avec l’eau dès son plus jeune âge. Pour cela, vous n’avez pas besoin de l’inscrire aux bébés nageurs ou de l’emmener barboter dans l’océan, vous pouvez simplement faire des jeux d’eau. Par exemple : 

  • profiter des chaleurs pour s’arroser avec un tuyau d’arrosage 
  • jouer à transvaser de l’eau d’un seau à l’autre
  • faire des batailles d'eau

Si votre enfant est déjà un peu plus grand et qu’il souffre d’aquaphobie, repartez de la base : familiarisez-le avec l’eau comme si c’était un bébé. Jouez avec lui dans son bain, apprenez-lui à mettre la tête sous l’eau en commençant avec la position sur le dos – le visage à l’air libre – et en lui soutenant la tête par dessous. Franchissez les étapes petit à petit.

 

Picto aquaphobie

Bon à savoir
L’origine d’une aquaphobie peut être diverse : un traumatisme (une histoire entendue, la vue d’une noyade), une culture familiale (des parents qui ont eux-mêmes peur de l’eau), régionale (dans certains pays, les activités aquatiques sont peu répandues). Certains experts parlent aussi d’un traumatisme originel : la lutte lors de la naissance pour sortir de l’eau et trouver de l’air. 


5. Emmenez-le à la piscine ou la mer avec sa famille ou ses amis 

Même si votre petit a une peur viscérale de l’eau, ne l’excluez pas des sorties destinées aux activités aquatiques. Au contraire, amenez-le avec vous, même s’il reste une grande partie du temps au sec. Le fait de voir ses frères et sœurs, ses cousins ou ses amis s’ébattre dans l’eau lui permettra peut-être de gagner en confiance, et de voir le côté ludique et plaisant des baignades.

 

6. Félicitez-le, et montrez-lui que vous avez confiance en lui

N’hésitez pas à remarquer chaque petit exploit, et à l’en féliciter : le jour où il accepte de mettre son corps dans l’eau, le jour où il mouille sa tête, celui où il saute dans le petit bain, etc. Encouragez-le, et montrez que vous avez confiance en lui. Il cherchera à vous faire plaisir, et sera fier d’évoluer. 

 

Parents et enfants à la piscine

7. Créez des étapes 

Face à une aquaphobie très prononcée, découpez la familiarisation avec l’eau en étapes. Par exemple : 

- aller dans l’eau jusqu’aux hanches 

- mouiller son visage alors qu’il est dans vos bras

- accroché à votre cou, enlaçant votre dos, se laisser conduire dans un endroit où il n’a pas pied

 À vous de créer les étapes selon l’âge et le degré d’aquaphobie de votre petit. 

 

8. Lisez-lui des livres adaptés 

Pour le familiariser avec l’eau de manière théorique, des livres existent. Certains enfants ont besoin d’avoir une idée précise en amont des différentes étapes qu’ils vont devoir franchir. J’apprends la natation d’Emmanuelle Ousset s’adresse aux enfants à partir de 6 ans. Une bonne introduction pour apprendre à se jeter dans le bain ! 

 

9. Consultez un professionnel

Si vous avez tout essayé pour aider votre enfant à vaincre son aquaphobie, et que cela n’a pas fonctionné, vous pouvez demander l’aide d’un professionnel. Un psychologue peut aider votre enfant, ou vous orienter vers un confrère formé à ce trouble. Certaines piscines proposent également des cours intitulés “cours d’aquaphobie”. Dans ces classes, un maître-nageur spécialisé pourra aider votre enfant à vaincre sa peur. Cette dernière solution est souvent efficace, car elle permet de pratiquer la nage, tout en prenant en compte l’aspect psychologique de l’aquaphobie. De quoi aider votre petit à apprendre à nager comme les autres !

Partager cet article
ASSURANCE SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE

15€ par an et par enfant, Carrefour Assurance couvre votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires.

Je découvre !
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant lors de ses activités scolaires et extrascolaires en quelques clics pour 15€ par an et par enfant !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser