Optimisez l’espace de travail de votre étudiant

Le chemin jusqu’à l’obtention d’un diplôme peut parfois être long et laborieux. Votre enfant étudiant à la maison en sait quelque chose : il passe des heures entières à travailler sur son bureau. En effet, un étudiant en licence universitaire consacre en moyenne 15 heures hebdomadaires à ses révisions. Autant que son bureau soit donc le plus organisé possible ! Carrefour Assurance vous donne tous les bons conseils pour que l’espace de travail de votre étudiant soit agréable, confortable, et l’aide à se sentir bien.

Pour bien étudier, le choix de la lumière est primordial

 

Privilégiez une pièce claire et lumineuse
Privilégiez une pièce claire et lumineuse

De la lumière naturelle pour la concentration

Pour bien travailler, votre enfant doit avant tout pouvoir bénéficier d’un espace de travail lumineux ! C’est essentiel pour qu’il soit parfaitement éveillé et stimulé par la lumière du jour lors de ses révisions. L’idéal est donc d’installer son bureau près d’une fenêtre : il profitera ainsi des bienfaits de la lumière naturelle, bonne pour la concentration et pour le moral !

 

Une lampe de bureau pour toujours y voir clair

Pour les révisions tardives, n’oubliez pas de prévoir une lampe de bureau qui éclairera parfaitement l’espace de travail de votre étudiant. Placez l’éclairage à 40 centimètres de son plan de travail. La lumière la plus agréable pour les yeux est une lumière chaude, proche de la lumière naturelle. Choisissez donc une ampoule à teinte chaude, inférieure à 3300 ° K. Une teinte froide, supérieure à 5000 ° K, aura tendance à le fatiguer plus rapidement. Une lampe à intensité réglable sera par exemple parfaite pour toutes ses occupations : lire, écrire, pianoter sur son ordinateur…

Attention : Travailler dans un endroit trop sombre n’est agréable pour personne, encore moins pour votre étudiant ! Cela risquerait de miner son moral, et de le fatiguer, car il sera contraint de forcer davantage sur ses yeux pour poursuivre ses révisions`

 

Le saviez-vous ? 

Demain, tous myopes ? En Europe, le taux de myopie des 12-54 ans est de 40 %. Il n’était que de 20 % en 1970. Attention donc à l’excès de lumière artificielle qui abîme la rétine !

 

Un bureau au bon niveau

Que votre étudiant soit très grand, de taille normale ou plutôt petit, son bureau doit être comme lui ! Ni trop haut, de manière à ce que ses coudes ne soient pas surélevés, ni trop bas, pour qu’il ne soit pas amené à se courber. Privilégiez donc un bureau parfaitement adapté à la morphologie de votre ado.

Pour choisir un bureau à la bonne taille, voici la marche à suivre : 

- Asseyez-vous et vérifiez que vos jambes passent bien sous le bureau

- Tenez vous droit, les épaules détendues et les mains sur la table : vos coudes doivent former un angle droit par rapport au bureau. Si l’angle est plus grand, le bureau est trop bas. Si l’angle est le plus petit, c’est qu’il est trop haut. 

Du côté des cervicales, si votre étudiant travaille sur un ordinateur, l’écran doit être positionné à la hauteur des yeux. Si ce n’est pas le cas, équipez-le d’un support pour surélever son écran. Les pieds doivent aussi toucher le sol ; sinon, utilisez un repose-pied. 

 Un espace de travail organisé grâce aux rangements

Une fois que le bureau idéal de votre étudiant est choisi : ne lésinez pas sur les rangements. Organisateur de bureau, pots à crayons, caissons… Le plan de travail de votre étudiant doit pouvoir toujours être dégagé. Il gagnera en temps, mais aussi en efficacité et en confort pour travailler. Pensez également à accrocher aux murs quelques étagères, de sorte qu’il puisse retrouver ses livres et classeurs rapidement.

Une bonne posture pour éviter le mal de dos

Les jeunes adultes sont particulièrement touchés par le mal de dos : 71 % des 18-29 ans s’en plaignent. Penchés sur leur bureau pour réviser, ils oublient en effet souvent de se redresser pour préserver leur dos.

Optez pour un fauteuil ergonomique

Pour aider votre jeune adulte à étudier sans avoir mal au dos, offrez-lui un bon siège de bureau ergonomique. Réglable en hauteur, confortable mais ferme pour bien soutenir les lombaires, c’est un investissement important car il va y passer beaucoup de temps !

 

Bien étudier : du calme mais pas trop !

Difficile de se concentrer dans le vacarme et l’agitation, votre étudiant a besoin de calme pour bien travailler. Si possible, invitez-le donc à travailler dans une pièce calme de votre foyer afin qu’il ne soit pas dérangé par le bruit et les occupations des autres membres de la famille. 

 

Bon à savoir
Bon à savoir

Votre enfant aime travailler en musique ? C’est bon signe ! Une étude de l’université d’Oxford a démontré que nous travaillons parfois mieux dans le bruit. Les bruits blancs (c’est-à-dire certains bruits de fond comme la pluie, une lessive qui tourne ou une musique douce) améliorent la capacité de concentration et boostent la créativité. Ils atténuent également le sentiment de solitude, souvent difficile pour des étudiants en pleines révisions. Attention : leur intensité ne doit pas excéder soixante décibels. C’est le niveau sonore d’une conversation de fond dans un salon de thé, par exemple.

 

 

Avec les conseils Carrefour Assurance, protégez l’essentiel

Le bien-être de votre étudiant passe aussi par un foyer agréable et des parents sereins. Pour que toute la famille se sente bien à la maison, pensez à donc assurer votre foyer grâce à  l’Assurance Habitation de Carrefour Assurance. Profitez des bons moments, on s’occupe du reste !

Partager cet article

En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus Ok