Chienne qui allaite : zoom sur l’alimentation à adopter

Par Carrefour Assurance | 20 Juillet 2020

Votre chienne va bientôt mettre au monde une portée, et vous vous posez de nombreuses questions concernant ses besoins alimentaires. Tout au long de la gestation, votre animal aura besoin d’une nourriture plus riche en qualité, mais aussi en quantité. Après la mise bas, pendant la période de lactation, le régime alimentaire est aussi à contrôler attentivement. Comment nourrir une chienne lorsqu’elle est enceinte et lorsqu’elle allaite ? Suivez nos conseils !

Quels sont les besoins nutritionnels d’une chienne gestante ou allaitante ? 

Lorsque la chienne porte des petits et les met au monde, ses besoins nutritionnels varient. En effet, son alimentation doit être beaucoup plus riche en lipides, en protéines et en vitamines. Pendant la grossesse, cela s’explique par la croissance des fœtus qui mobilise une grande partie de sa ration alimentaire. La préparation des tissus mammaires à la lactation en fin de gestation, et la fabrication de lait pendant l’allaitement justifient aussi de modifier son alimentation.

Gamelle équilibrée

 

Quelle alimentation pendant la gestation ? 

Il est important de comprendre que, tout au long de la grossesse, l’utérus de votre chienne va grossir, laissant de moins en moins de place à l’estomac. Augmenter au début la quantité est envisageable, mais il faut surtout agir sur la qualité énergétique des aliments. Vous pouvez choisir des aliments premium. Il existe des gammes spécifiques pour les chiennes enceintes. De manière générale, l’alimentation doit être plus riche en protéines (viande maigre) et en gras. Demandez conseil à votre vétérinaire. 

Votre chienne a besoin de :

  • plus d’énergie, car elle brûle plus de calories ;
  • un apport supérieur en lipides (matières grasses), pour fournir l’énergie nécessaire ;
  • davantage de protéines, pour la croissance fœtale et la production de lait ;
  • des minéraux (vitamines, calcium, phosphore), pour la formation des squelettes des chiots.

Comment nourrir la chienne pendant l’allaitement ?

Lorsqu’elle allaitera ses petits, votre chienne aura besoin d’une alimentation riche en calcium, pour favoriser la lactation. La production de lait maternel se révèle aussi très épuisante pour elle : un apport suffisant en glucides, lipides, protéines, vitamines et minéraux est essentiel pour lui apporter toute l’énergie nécessaire. Il faudra donc adapter les aliments et la quantité. 

 

Picto chien calcium

Bon à savoir

Attention aux crises de tétanie chez la femelle enceinte ! Ce trouble, équivalent de l’éclampsie chez la femme, peut apparaître en fin de gestation ou pendant l’allaitement, notamment en cas de manque de calcium. La tétanie se manifeste par une grande raideur soudaine, et des troubles de la respiration. D’où l’importance d’une bonne alimentation.


Quelle quantité de nourriture donner à ma chienne pendant la gestation et l’allaitement ?

Si la qualité de la nourriture est à adapter pendant la période de gestation et de lactation, il faut aussi revoir les quantités pour répondre aux nouveaux besoins de votre chienne. 

 

Les quantités pendant la gestation

L’augmentation des besoins devient important à partir de la 6e semaine. Vous pouvez commencer à augmenter progressivement les doses à partir de la semaine 5, de 10 % de la ration habituelle. En fin de gestation, la consommation maximale ne doit pas dépasser 50 à 60 % du niveau habituel. 

Chien et gamelle

Les quantités pendant l’allaitement

L’allaitement augmente les besoins journaliers de votre chienne. Ils peuvent être multipliés par 3 ou 4. Cela dépend du nombre de chiots et de la race de votre chien. Allez-y en douceur pour ne pas bousculer sa digestion, et fractionnez les repas en plusieurs doses journalières : 

  • Trois repas par jour pendant les trois premières semaines ;
  • Quatre repas par jour après le pic des trois semaines, jusqu’au sevrage. 

L’apport journalier se calcule en fonction du poids de votre chienne, mais aussi en tenant compte de celui de la portée. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour adapter le nombre de calories. 

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto

“Pendant les premiers jours qui suivent la mise bas de votre chienne, il peut arriver que cette dernière soit trop préoccupée par ses petits pour s’alimenter. Dans ce cas, veillez tout de même à ce qu’elle boive suffisamment d’eau. Si le refus d’alimentation persiste, prenez en revanche contact avec votre vétérinaire pour un examen. La sous-alimentation de votre chienne risquerait d’avoir un impact négatif sur sa production de lait, et donc sur la santé des petits.”

Dr Cédric Vermetti


Pendant combien de temps doit-on adapter la nourriture d’une chienne allaitante ? 

L’allaitement dure en moyenne entre 56 et 63 jours. Au fur et à mesure, les besoins alimentaires des chiots augmentent. Après le sevrage total des chiots, votre animal reprendra ses habitudes alimentaires. Les petits, quant à eux, continueront à avoir une alimentation spécifique jusqu’à l’âge adulte. 

 

Gestation et prise de poids : doit-on surveiller ? 

À partir du deuxième mois de gestation, surveillez régulièrement la prise de poids de votre chienne. Idéalement, l’augmentation totale doit se situer entre 25 et 30 % par rapport à son poids de forme. Si la chienne prend trop de poids pendant la grossesse, il y a un risque de complications lors de la mise bas. Pour protéger votre chienne, pensez dès aujourd’hui à souscrire une assurance santé chien chat. Elle couvrira votre animal en cas de frais imprévus (examens, consultations, etc.). 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser