Mon chien peut-il souffrir d’une allergie alimentaire ?

Par Carrefour Assurance | 06 Novembre 2020

Depuis quelque temps, vous constatez que votre chien se gratte et présente des rougeurs sur le ventre. C’est peut-être le signe d’une allergie alimentaire. Les symptômes peuvent être assez semblables à d’autres pathologies. Le diagnostic de l’allergie n’est donc pas évident à poser. Un régime d’éviction sera nécessaire dans la plupart des cas pour déterminer l’allergène responsable. Rigueur et patience seront donc primordiales pour aider votre animal.

Comment reconnaître les symptômes d’une allergie alimentaire chez le chien ? 

 

L’allergie alimentaire du chien et ses allergènes 

Chez le chien l’allergie alimentaire est classée dans la catégorie des  dermatoses (maladies de peau). Elle se caractérise, en effet, principalement par des signes cutanés (démangeaisons, rougeurs, etc.), accompagnés, plus rarement, par des symptômes digestifs (vomissements, diarrhées). En cause ? Une réaction inappropriée des défenses immunitaires vis-à-vis d’un aliment, d’une friandise ou, plus rarement, d’un additif alimentaire. Les aliments qui suscitent le plus des allergies alimentaires du chien sont :

Vétérinaire
  • le bœuf ;
  • les produits laitiers ;
  • le poulet ;
  • l’agneau. 

La réponse de l’organisme entraîne une série de symptômes pouvant varier en fonction de l’animal.

Les signes dermatologiques

L’expression principale d’une allergie alimentaire du chien est le prurit, c’est-à-dire des démangeaisons. Il peut être localisé ou généralisé. Des lésions cutanées peuvent aussi apparaître, et prendre différentes formes comme :

  •  des papules (éruption cutanée de taches rouges saillantes) ;
  • un érythème (rougeurs) ;
  • une pododermatite (inflammation cutanée au niveau des pattes) ;
  • une hyperpigmentation ;
  • une alopécie (perte de poils).

Ces lésions peuvent se situer sur l’extrémité des membres, autour de l’anus, près de la bouche et sur les flancs. 

Les signes digestifs 

En plus des symptômes sur la peau, des signes digestifs d’une allergie alimentaire du chien peuvent apparaître. Mais ils sont cependant beaucoup moins fréquents. Ils ne concerneraient que 10 à 30 % des chiens. Parmi ces symptômes, on peut observer : 

  • de fortes douleurs abdominales ;
  • des vomissements, parfois avec du sang ;
  • une diarrhée profuse ;
  • un ténesme fécal, c’est-à-dire une sensation douloureuse au niveau de l’anus, parfois associée à des tentatives infructueuses d’éliminer des selles.

En plus des lésions cutanées, d’autres problèmes de santé peuvent perturber la santé de votre chien. Afin de pouvoir soigner son animal sans aucun stress financier, mieux vaut avoir souscrit à une assurance santé chien.

 

Quelles maladies peuvent être confondues avec une allergie alimentaire ? 

Avant de parler d’un cas d’allergie alimentaire, il est important de vérifier qu’il ne s’agit pas d’une autre pathologie dermatologique. Il faut donc rechercher la présence de parasites sur l’animal, à l’aide d’un peigne, ou d’un raclage cutané (un examen médical) chez votre vétérinaire.

De nombreuses pathologies peuvent présenter le même type de symptôme qu’une allergie alimentaire. Parmi ces maladies on retrouve :

  • la dermatite atopique, souvent confondue avec de l’eczéma, même si cette pathologie n’existe pas chez les chiens,
  • la dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces (DHPP) ;
  • la gale ;
  • la dermatite à Malassezia ;
  • l’otite externe ;
  • des troubles du comportement ;
  • une syringomyélie (problème d’écoulement du liquide cérébro-spinal).

Sachez qu’il est impossible de différencier cliniquement une allergie alimentaire d’une dermatite atopique. Seuls des examens vétérinaires plus complets permettent de distinguer les pathologies.

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto 

“Des allergies à plusieurs aliments sont aussi possibles, car ils peuvent être composés des mêmes protéines. On parle alors d’allergies croisées. Par exemple, le lait de vache et la viande bovine sont constitués d’une protéine similaire : l’immunoglobuline G (IgG). Une réaction allergique à cette protéine signifie donc une hypersensibilité au lait de vache ainsi qu’à la viande bovine.” 

Dr Cédric Vermetti


Quelles solutions pour soigner mon chien ? 

La première étape dans le traitement de l’allergie alimentaire du chien est le régime d’éviction. Il s’agit de comprendre précisément les ingrédients qui posent problème dans l’alimentation du chien, pour changer le régime alimentaire de votre animal, en éliminant tous les potentiels allergènes. Les aliments seront réintroduits un par un, dans un second temps, afin de déterminer lequel provoque une réaction allergique.

Il s’agit de faire manger à votre animal des aliments qu’il n’a jamais consommés de sa vie. Il faudra donc établir une liste précise de tous les aliments qu’il a pu être amené à manger. Il recevra ensuite une nourriture quotidienne qu’il n’a jamais consommée. Pour cela, il en existe 3 types :

  • Une ration ménagère d’une alimentation préparée par vos soins sur les conseils de votre vétérinaire ; 
  • Des croquettes vétérinaires hypoallergéniques contenant des protéines inhabituelles (gibier, kangourou, chèvre, canard, élan, etc.) et des glucides inhabituels (pomme de terre, rutabagas, avoine, orge, etc.) ;
  • Des croquettes vétérinaires dont les ingrédients sont des protéines hydrolysées, c’est-à-dire coupées en morceaux suffisamment petits pour ne pas déclencher de réactions du système immunitaire.

 

Picto croquette soldes

Bon à savoir 

Les croquettes vétérinaires ont un prix beaucoup plus important que les croquettes vendues en supermarché, du fait de leur très haute qualité. Afin de réduire leur coût, n’hésitez pas à regarder les prix sur Internet. En effet, de nombreuses boutiques en ligne proposent des tarifs très intéressants. Et pour faire des économies sur les soins vétérinaires, pensez aussi à opter pour une assurance santé chien chat. Une bonne manière de gérer son budget sans stresser.


Ce régime dure environ 6 à 8 semaines, l’objectif de cette diète étant l’amélioration maximale de l’état de santé de l’animal. Il doit être prescrit par votre vétérinaire, et scrupuleusement respecté, afin de déterminer à quel aliment votre chien est allergique. 
 

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser