Tout savoir sur l’assurance hoverboard et sur les bonnes pratiques

bonnes pratiques hoverboard
Par Carrefour Assurance | Publié le 22 Février 2023 | Modifié le 20 Mars 2023

L’hoverboard appartient à la catégorie des NVEI (nouveaux véhicules électriques individuels). Il permet de se déplacer en ville plus facilement, et de manière plus responsable. Depuis 2019, son utilisation est encadrée par la loi et il faut donc respecter certaines règles de sécurité pendant la conduite d’un hoverboard. L’assurance devient aussi obligatoire.

Que dit la loi quant à l’utilisation d’un hoverboard ?

L’utilisation d’un hoverboard est soumise aux mêmes règles qu’une trottinette électrique, à savoir :

  • La vitesse est limitée à 25 km/h,
  • L’engin doit être équipé de certains dispositifs de sécurité : freins, feux avant et arrière, avertisseur sonore,
  • Il ne faut pas circuler sur les trottoirs,
  • Le NVEI doit circuler sur les pistes cyclables si possible ou sur des routes avec une limitation à 50 km/h ou moins,
  • L’utilisateur doit avoir plus de 12 ans et être seul sur l’engin,
  • Il n’est pas possible de rouler sur la chaussée en dehors des agglomérations (il faut obligatoirement circuler sur une voie verte ou une piste cyclable).

 

Picto casque

 

Bon à savoir

Le port du casque n’est pas obligatoire, mais il est fortement recommandé pour vous protéger en cas d’accident.


L’hoverboard est-il couvert par l’assurance habitation ?

L’assurance habitation intègre une responsabilité civile, mais il faut savoir que la plupart des contrats ont des exclusions. Souvent, l’assureur exclut les dommages occasionnés par un EDP (Engin de déplacement personnel) dont la vitesse dépasse 6 km/h. C’est un point important à vérifier dans votre contrat pour éviter les mauvaises surprises.

 

Assurance hoverboard : est-elle obligatoire ?

Tous les NVEI doivent être assurés au moins au titre de la responsabilité civile. Elle est indispensable pour vous couvrir si vous êtes responsable d’un sinistre : cette garantie permet d’indemniser la victime pour les dommages corporels et/ou matériels. Cette obligation est valable depuis 2019, pour tous les engins personnels de déplacement motorisé, comme la trottinette électrique, l’hoverboard ou le gyropode.

Attention : vous ne pouvez pas souscrire à une assurance NVEI si le véhicule concerné peut rouler au-delà de 25 km/h. Dans ce cas, vous devez prendre une autre assurance, mais cela ne vous autorise pas pour autant à rouler sur la chaussée.

 

Contrat MRH

Quels sont les risques si mon hoverboard n’est pas assuré ?

Le défaut d’assurance est un délit. Si vous roulez avec un hoverboard non assuré, vous vous exposez à de vrais risques. Par exemple, si vous renversez un piéton alors que vous conduisez votre NVEI, vous pouvez être dans l’obligation d’indemniser la victime de votre poche.

Il faut aussi savoir que circuler sans assurance peut entraîner une amende de 3 750 €.

 

Quel est le prix moyen de l’assurance hoverboard ?

Le prix de l’assurance hoverboard varie selon les garanties dont vous avez besoin. Ce contrat coûte généralement moins de 10 € par mois,

Chez Carrefour Assurance, par exemple, nous vous proposons deux formules :

  • Une assurance responsabilité civile à 4,50 € par mois,
  • Une assurance individuelle accident à 9,90 € par mois.

 

Comment choisir son assurance hoverboard ?

Depuis l’obligation d’assurance en 2019, de nouvelles offres spécifiques se sont développées pour assurer les NVEI. Il est donc important de s’orienter vers un contrat d’assurance NVEI qui propose des garanties adaptées à votre hoverboard.

Pour assurer votre NVEI, vous pouvez choisir :

  • Une assurance basique, avec uniquement la responsabilité civile. Dans ce cas, vous n’êtes pas couvert pour les dommages corporels et/ou matériels qui vous concernent.
  • Une assurance plus couvrante, qui vous indemnise également si vous êtes victime d’un accident.

 Vous devez choisir votre assurance en fonction de votre utilisation de l’hoverboard. Si vous effectuez des trajets quotidiens avec, il est recommandé de s’orienter vers une assurance complète. Pour des déplacements occasionnels, sur de courts trajets, la RC peut être suffisante.

Dans tous les cas, vérifiez :

  • Le montant des cotisations,
  • Le type de véhicule pris en charge,
  • Les garanties incluses,
  • Le plafond de remboursement pour les dommages subis par l’assuré.

 Notez que chez Carrefour Assurance, nous vous proposons dans nos deux offres une garantie défense et recours jusqu’à 13 500 €, pour couvrir vos frais de justice et honoraires d’avocat en cas de litige suite à un sinistre.

Partager cet article
Assurance NVEI
Assurance NVEI

Circulez librement et sereinement avec votre assurance nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI), dès 4,50 €/mois !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser