Mon chien se gratte : que faire ?

chien se gratte
Par Carrefour Assurance | 14 Décembre 2020

Votre chien se met à se gratter sans arrêt, et il semble dérangé par quelque chose ? Il se peut que ce ne soit pas simplement dû à une petite poussière ou à une bête qui s’est posée sur son pelage. En effet, ces démangeaisons sont peut-être dues à des parasites ou à des infections pouvant mettre en danger la santé de votre compagnon. Voici les raisons principales qui font qu’un chien se gratte et les réflexes à adopter.

Déterminez les principales causes des démangeaisons chez le chien 

 

Les tiques ou les puces 

Les parasites externes tels que les tiques ou les puces sont l’une des causes les plus communes de démangeaisons chez un chien. En effet, ces petites bêtes viennent se nicher dans le pelage de votre animal et le gênent fortement. En plus d’être très désagréables pour votre animal, elles peuvent créer des plaies et causer des infections plus graves, comme la babésiose causée par la tique et pouvant entraîner une mort subite. 

Aussi, pour lutter au mieux contre les puces et les morsures de tiques, il est nécessaire de traiter votre animal de compagnie. Pour ce faire, consultez votre vétérinaire qui pourra vous prescrire les traitements adaptés pour lutter contre ces parasites. Un chien traité est un chien soulagé !

Pensez à souscrire à une assurance santé chien qui peut vous faire bénéficier d’un forfait pour payer le traitement antiparasitaire.

Tique

 

Les allergies alimentaires 

Un chien qui se gratte peut aussi être victime d’une allergie alimentaire. En effet, il se peut que votre animal ne supporte pas un aliment présent dans ses croquettes, lui provoquant des plaques rouges, des boutons et de fortes démangeaisons. Au premier abord, il n’est pas évident de se rendre compte qu’il s’agit d’une allergie. Pourtant, d’autres symptômes s’ajoutant à ces démangeaisons peuvent vous alerter : 

  • des diarrhées et un excès de flatulences
  • une augmentation des déjections quotidiennes 
  • des vomissements (dans certains cas)

Un des premiers réflexes à adopter consiste à identifier l’aliment en cause dans cette allergie : généralement, les allergies alimentaires des chiens concernent une ou plusieurs protéines (poulet, bœuf, poissons…).

Cela passe donc par un régime d’exclusion consistant à enlever un à un les aliments soupçonnés en suivant les conseils de votre vétérinaire. Une fois la cause trouvée, il vous suffit de faire en sorte que la nourriture de votre animal ne contienne plus cet aliment.

Vous pouvez également vous tourner vers une nourriture composée d’aliments hypoallergéniques élaborés à partir d’ingrédients qui n’occasionnent que très rarement des phénomènes allergiques. Dans ce cas, avant tout changement d’alimentation, prenez le temps d’en parler d’abord à votre vétérinaire. 

 

Une dermatite atopique 

La dermatite atopique, aussi appelée à tort eczéma du chien, est une maladie de peau chronique qui se caractérise par une prédisposition à développer des allergies, qu’elles soient causées  par des aliments, des acariens, de la poussière ou des pollens. La peau du chien ne remplit plus sa fonction de barrière protectrice. La cause principale de la dermatite atopique est génétique, et certaines races de chiens y sont prédisposées comme les bouledogues anglais et français, le labrador ou le boxer. Les zones principalement touchées sont les oreilles, les yeux, les pattes et le ventre. 

chiot vétérinaire

Il existe également un autre type de dermatite, appelée dermatite séborrhéique ou séborrhée. Il s’agit d’une maladie de peau qui se caractérise par une production excessive de sébum. Dans ce cas, l’animal aura la peau très sèche ou bien très grasse et nauséabonde. Cette maladie peut être génétique ou bien se développer si l’animal est lavé trop fréquemment ou, au contraire, pas assez ! 

Les parasites ou infections au niveau de l’anus

Autre cause de démangeaisons chez le chien : il peut être infesté de parasites internes tels que des vers, qui le grattent au niveau de l’anus notamment. Il peut également être victime d’une infection des glandes anales, ces petites poches situées au niveau de l’ouverture de l’anus. Ces glandes anales contiennent des sécrétions qui se vident naturellement au moment des défections, mais qui peuvent devenir douloureuses si elles s’enflamment. Les symptômes de ces deux maux sont les suivants : 

  • sensation d’inconfort chez le chien qu’il essaie de soulager en se frottant le derrière (signe du traîneau)
  • tentative de se lécher ou de se mordiller la région du périnée 
  • écoulement au niveau de la région anale 
  • certains cas, difficultés à s'asseoir et à déféquer.

Le chien tente par tous les moyens de faire passer ces démangeaisons. Pour l’aider, prenez contact avec votre vétérinaire qui pourra lui prescrire un traitement vermifuge si celui-ci n’est pas à jour et vider les glandes anales de votre animal pour le soulager si besoin.

 

Picto chien calendrier

Bon à savoir 

Le traitement vermifuge d’un chien doit se faire sérieusement. Idéalement, il doit débuter 12 jours après leur naissance et durer 3 jours consécutifs. Ensuite, il faut donner une dose à l’animal une fois par mois jusqu'à ses six mois. Une fois adulte, le rythme idéal est un traitement  tous les trois mois, soit quatre doses par an.


Les dermatoses psychogènes 

Comme les humains, les chiens peuvent ressentir beaucoup de stress et d’anxiété à certains moments. Un stress parfois si fort qu’il pousse votre animal à se gratter de manière intense et à se lécher, pouvant parfois entraîner une lésion inflammatoire (dermatite) sur la zone touchée. C’est ce qu’on appelle les dermatoses psychogènes.

Pour aider votre animal de compagnie, vous pouvez faire appel à un vétérinaire comportementaliste qui sera en mesure de comprendre les raisons de l’anxiété de votre chien, et pourra entreprendre avec lui un travail tout en douceur pour qu’il se sente mieux. 

Une otite 

Vétérinaire

Une otite chez le chien se produit lorsque la peau du conduit auditif est inflammée. La présence de poils ou de  poussières dans l’oreille est propice au développement de l’otite. Les chiens ayant les oreilles fermées sont plus sujets aux inflammations. Les signes d’une otite chez le chien sont les suivants :

  • des démangeaisons
  • des excès de cérumen
  • une odeur forte et nauséabonde
  • une rougeur de l'oreille

Très douloureuse et stressante pour le chien, l’otite doit être traitée rapidement, afin de soulager votre toutou d’une part, mais aussi d'empêcher que l’oreille ne s’infecte.

 

Prenez rapidement rendez-vous chez un vétérinaire 

Dès que votre animal commence à se gratter, ne prenez pas de risque et consultez au plus vite votre vétérinaire qui sera le mieux à même d’établir un diagnostic. Votre vétérinaire prescrira alors le traitement le plus adapté à l’état de votre chien. Cependant, si malgré les traitements antipuces ou antiparasitaires, votre chien continue de se gratter, il peut être nécessaire de consulter un dermatologue pour chiens qui pourra analyser plus précisément la cause de ces démangeaisons.

 

Entretenir la peau de votre chien 

Afin d’éviter au maximum les problèmes de peau chez votre chien, il est primordial de veiller à son hygiène dans un premier temps. Brossez régulièrement son pelage afin de retirer toutes les poils morts et impuretés. Ensuite, lors de sa toilette, lavez-le avec un shampoing pour éliminer toutes les saletés et pour que sa peau soit comme neuve ! 

Pour prévenir les tiques et autres parasites, il faut impérativement penser à mettre à jour régulièrement tous les traitements (antiparasitaires, antipuces, vermifuges…). Vous  anticiperez ainsi toutes les mauvaises surprises et surtout, vous protégerez votre animal contre des démangeaisons pas toujours agréables et de possibles problèmes de peau.

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser