Comment identifier l’arthrose chez votre chat et le soulager ?

Par Carrefour Assurance | 25 Novembre 2019

Votre chat vieillit et vous avez remarqué des changements de comportement. Son arrière-train s’est affiné, il a du mal à sauter, ou rate ses sauts, et il n’aime plus les caresses sur le bas du dos ? Il est peut-être atteint d’arthrose. Carrefour Assurance vous explique comment détecter les symptômes de cette maladie, et comment en limiter les effets. 

Qu’est-ce que l’arthrose chez le chat ?

Restez vigilant face aux maladies infectueuses

Comme chez les humains, l’arthrose du chat est une maladie qui touche les articulations. Lorsque le chat est en bonne santé, celles-ci sont entourées d’un cartilage qui les protège et amortit les chocs. Il est recouvert d’un liquide épais et huileux (un film de synovie) qui fait en sorte que les cartilages coulissent bien les uns contre les autres. En cas de maladie, le cartilage se détériore jusqu’à disparaître complètement. Des tissus (calcifications osseuses) apparaissent autour des articulations enflammées et abîmées par les chocs, notamment les coudes, les genoux, les hanches et les épaules, ce qui peut être très douloureux pour votre animal. 

 

À partir de quel âge se manifeste-t-elle? 

Plus l’espérance de vie s’allonge grâce à vos soins et à une alimentation équilibrée, plus le risque augmente de développer des maladies dégénératives liées à l’âge, comme l’arthrose. Elle est présente chez la grande majorité des chats de plus de 10 ans. À partir de 9/10 ans, votre chat est considéré comme senior. Faites des visites de contrôle régulières chez votre vétérinaire, et surveillez bien votre animal pour détecter l’apparition des symptômes. 

Picto vétérinaire

 

Le conseil du véto

Cette maladie peut se manifester chez des chats plus jeunes, notamment en cas de traumatisme articulaire ou osseux. Si votre compagnon a fait une mauvaise chute ou qu’il a eu un accident, restez vigilant ! De plus, les chats en surpoids sont à surveiller. La masse graisseuse trop importante d’un chat obèse pèse sur ses articulations et les abîme, il faut donc faire attention.

Dr Cédric Vermetti

 


Quels sont ses symptômes ?

Les chats sont des animaux très discrets et indépendants : ils n’expriment pas forcément leur douleur en miaulant, ou en grognant comme les chiens. Il est donc très difficile de détecter un chat arthrosique ! Voici cependant quelques signaux susceptibles de vous alerter.

- Il bouge moins : la douleur liée à l’inflammation et l’apparition de tissu osseux (nommées calcifications intra et périarticulaires) empêchent votre chat de se mouvoir correctement. Il va donc moins jouer avec vous, se déplacer avec peine, et arrêter de sauter sur le haut des meubles. 

- Il ne se lave plus : son pelage se ternit, s’assèche, et des bourres de poils apparaissent, surtout vers le bas de son dos. Pour se lécher, votre chat doit se tourner. En cas d’arthrose, sa toilette devient douloureuse, et il arrête de se laver. 

- Il fait ses besoins ailleurs que dans sa litière : du fait de sa difficulté à se déplacer, votre animal risque d’avoir du mal à atteindre sa litière et à enjamber le bac, il est donc possible qu’il se soulage dans des endroits inappropriés.

- Il perd de la masse musculaire : votre animal ne sollicite plus autant ses muscles, c’est pourquoi ils peuvent s’atrophier : votre chat maigrit, et vous sentez moins de muscles en passant vos doigts sur son corps.

 - Son comportement change : si votre chat se cache et ne se laisse plus approcher, ou qu’il devient agressif lorsque vous lui caressez le bas du dos, c’est qu’il souffre. 

Pour confirmer que votre animal est atteint de problèmes articulaires, vous devez consulter votre vétérinaire : il va manipuler votre chat pour détecter les douleurs et lui faire passer des radiographies afin d’établir le diagnostic

 

Comment soigner l’arthrose de votre chat ? 

chat chez le vétérinaire

Malheureusement, elle ne se guérit pas. En revanche, votre vétérinaire vous prescrira un traitement médical pour soulager votre animal de l’arthrose et améliorer son confort. Il est également susceptible de vous conseiller de l'ostéopathie ou de la phytothérapie. 

- Des anti-inflammatoires non stéroïdiens : efficaces, ces médicaments calment la douleur et permettent à votre chat de mieux se déplacer.

- Des compléments protecteurs alimentaires comme les glucosamines, la chondroïtine ou les omégas 3 pour un meilleur confort.

- Des analgésiques, dans le cas où la prise d’anti-inflammatoires serait contre-indiquée, notamment si votre chat souffre d’insuffisance rénale, ou si les anti-inflammatoires provoquent des troubles digestifs.

 

Vous pouvez aussi soulager votre animal chez vous, en modifiant son environnement et vos habitudes. 

- Proposez-lui des espaces de couchage confortables et accessibles comme des coussins posés à même le sol, un panier ou des couvertures.

- Facilitez-lui l’accès à sa litière, à son bol d’eau et à son espace d’alimentation.

- Optez pour un bac à litière à bords bas pour qu’il puisse l’enjamber et y faire ses besoins facilement.

- N’hésitez pas à aider votre chat à rester propre en le brossant régulièrement ou en utilisant du shampoing sec. 

 

Est-il possible de prévenir l’arthrose ? 

S’il est impossible d’empêcher votre chat de développer ce trouble articulaire, vous pouvez toutefois retarder son apparition en vous occupant de lui au quotidien : 

- Surveillez son régime alimentaire pour éviter les problèmes de surpoids, notamment si vous avez un chat stérilisé : votre vétérinaire peut vous conseiller un régime moins calorique avec une quantité plus importante de fibres et un bon dosage de nutriments. 

- Consacrez-lui des moments de jeu pour le maintenir en forme. Sans être excessive, une activité physique régulière favorise la bonne santé de ses muscles et de ses articulations. 

 

Assurez-vous que votre chat est bien protégé

Un chat senior est plus fragile, et ses frais de santé peuvent vite s’accumuler. Pour éviter les mauvaises surprises et maîtriser votre budget, pensez à l’assurer dès son plus jeune âge ! Avec son assurance santé chien et chat, Carrefour Assurance rembourse une partie des frais, et votre matou est bien protégé. 
 

 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chat, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 5,31€ par mois* !

Je découvre !