Mon chat bave : comprendre l’hypersalivation pour bien réagir

hypersalivation chat
Par Carrefour Assurance | 21 Janvier 2021

Il peut arriver de voir de la salive couler de la gueule de son chat, mais à partir de quand peut-on considérer cela comme de l’hypersalivation et doit-on s’en inquiéter ? La production excessive de salive chez le chat peut être le signe de nombreuses pathologies plus ou moins importantes. Dans certains cas, il peut être nécessaire de se rendre rapidement chez son vétérinaire. Explications.

À partir de quand parle-t-on d’hypersalivation ? 

 

Pourquoi mon chat salive-t-il ? 

La salivation est un procédé naturel, continu et indispensable chez nos animaux de compagnie. Il facilite, en effet, la digestion des aliments. Le fait que votre chat salive n’est donc pas, en soi, problématique. 

Comment savoir quand la salive est produite en excès ?

Câlin chaton

En revanche, on parle d’hypersalivation, aussi appelée ptyalisme ou hypersialorrhée, lorsque votre chat produit de la salive en quantité trop importante, et qu’il se met à baver. Vous pouvez considérer que votre chat hypersalive lorsque vous observez au niveau de sa gueule :

  • des filets de bave gluante,
  • de la mousse blanche,
  • de la salive très liquide qui déborde de sa gueule.

 

Quelles sont les différentes causes de l’hypersalivation chez le chat ? 

Il existe de nombreuses causes, plus ou moins graves, expliquant l’hypersalivation chez le chat.

 

Une piqûre ou du venin 

Certains insectes peuvent être à l’origine de piqûres (guêpes, abeilles, etc.) ou de sévères irritations buccales (chenille processionnaire par exemple) chez les félins. Ces rencontres avec les insectes peuvent engendrer de graves complications et le ptyalisme s’accompagnera d’autres symptômes (vomissements, abattement, gonflement de la langue, etc.).

Des pathologies dentaires 

Les problèmes dentaires les plus courants pouvant occasionner une hypersalivation sont : 

- La gingivite : une inflammation des gencives ayant pour origine une accumulation de tartre, liée à une mauvaise hygiène bucco-dentaire. 

- La maladie parodontale : une maladie infectieuse répandue chez nos animaux de compagnie. Elle peut conduire à un déchaussement des dents si elle n’est pas rapidement traitée. 

- Un abcès dentaire : une accumulation de pus liée à une infection au niveau des dents ou de la gencive. Dans ce cas, votre chat peut avoir un faciès gonflé. 

Ces maladies dentaires à l’origine de l’hypersalivation chez le chat sont très souvent accompagnées d’une forte odeur émanant de la gueule de l’animal. 

 

Picto chat brosse à dents

 

L’astuce en plus

Pour prévenir des problèmes bucco-dentaires, prenez pour habitude de brosser régulièrement les dents de votre félin. 


Une crise d’épilepsie 

Chez le chat, les crises d’épilepsie peuvent provoquer une hypersalivation parmi d’autres symptômes comme des mâchonnements, des contractions de la face et une piloérection (chair de poule). 

La présence d’un corps étranger 

Les chats aiment jouer et peuvent ingérer un objet pouvant être responsable d’occlusion ou de perforation. En plus d’une salivation excessive, on pourra observer une gêne pour manger. 

Une intoxication ou un empoisonnement

Nombre de produits ménagers peuvent être toxiques pour les animaux de compagnie, tout comme certaines plantes. Un chat qui ingère un produit toxique présentera une hypersalivation qui s’accompagnera souvent de vomissements, ou de troubles neurologiques comme des convulsions.  

Des maladies infectieuses 

Plusieurs maladies d’origine virale ou bactérienne peuvent être responsables d’un excès de salivation. Le coryza et le FIV (sida du chat) en sont deux exemples. Ces maladies s’accompagnent de nombreux autres symptômes tels que de la toux, des éternuements, de la fièvre, ou encore des écoulements nasaux et oculaires. 

Des tumeurs et maladies digestives 

Certaines tumeurs, au niveau de la cavité buccale, de l’œsophage ou des glandes salivaires peuvent également être responsables d’un excès de salivation. Le ptyalisme peut même être le signe d’une maladie digestive comme une hépatite, une gastrite ou encore une pancréatite. 

 

Musique sur la route

 

Bon à savoir

L’hypersalivation de votre chat n’est pas forcément pathologique puisqu’elle peut faire suite à une réaction émotionnelle de la part de certains animaux. On parle alors d’hypersalivation émotionnelle ! Celle-ci peut se produire en cas de stress, d’excitation, de plaisir, etc.


 

Que faire si mon chat présente une hypersalivation ? 

 

Identifiez la cause à l’origine de l’excès de salive de mon chat 

Si vous ne pouvez pas identifier de manière évidente la cause, vous pouvez essayer de mieux caractériser cette hypersalivation. 

- La couleur :  une salive plutôt rosée indique la présence de sang et vous renseigne sur une probable plaie dans la bouche, la gorge ou le système digestif de votre chat. Une salive blanchâtre qui présente une mauvaise odeur renseigne sur la présence de pus, et donc l’existence d’une infection.

- Les symptômes : l’hypersalivation étant un symptôme non spécifique (c’est-à-dire qui peut être le signe de plusieurs pathologies), il est important d’identifier la présence d’autres symptômes. 

- Les situations précédant l’hypersalivation : remémorez-vous les moments précédents l’apparition de l’excès de salivation chez votre chat. Si votre animal vient par exemple de consommer devant vous un produit toxique, il est nécessaire de prendre avec vous l’étiquette du produit en question afin de la présenter au vétérinaire. 

 

Si votre chat s’est intoxiqué, n’essayez surtout pas de le faire boire car cela risquerait d’aggraver son état.

 

Consultez votre vétérinaire ! 

S’il ne s’agit pas d’hypersalivation émotionnelle, les causes de ptyalisme sont souvent sérieuses, et il est nécessaire de consulter rapidement votre vétérinaire lorsque : 

- votre chat manifeste d’autres symptômes comme un abattement général, des vomissements, une anorexie, de la température, une diarrhée, des convulsions, de la toux, des pupilles dilatées, etc.

- votre chat vient d’avaler un produit toxique ou un corps étranger.

- votre chat présente une salive rosée ou blanchâtre et malodorante.

Les traitements peuvent être variés et dépendent de l’origine de l’hypersalivation et de la gravité de la pathologie concernée. Dès lors, après un examen clinique, seul votre vétérinaire pourra poser un diagnostic fiable, et lui proposer un traitement efficace. 

 

Anticipez les problèmes ! 

Il est possible de prévenir certaines causes d’hypersalivation, en adoptant une bonne hygiène buccodentaire avec des détartrages réguliers ou encore en vaccinant votre chat contre certaines maladies en cause comme le coryza. Carrefour Assurance peut vous accompagner grâce à son assurance santé chat pour prendre en partie en charge les coûts de ces soins préventifs ou curatifs, indispensables à la santé de votre félin !

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser