Animal domestique : bientôt un permis obligatoire

Par Carrefour Assurance | 22 Septembre 2020

Pour lutter contre les abandons des animaux domestiques et la violence dont ils sont parfois les victimes, le député La République en marche (LREM), Loïc Dombreval, a travaillé sur 121 propositions. Il propose ainsi un durcissement des sanctions en cas de maltraitance, l’interdiction des ventes en animalerie, et l’obtention d’un permis comme condition à l’adoption d’un animal. Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les principales recommandations du député. 

Aurez-vous besoin d’un permis pour adopter un chien ou un chat ? 

Le 23 juin 2020, le député Loïc Dombreval a présenté 121 propositions au Premier ministre. Son but ? Modifier les lois pour protéger au mieux nos animaux domestiques. La recommandation phare du député est l’obligation d’obtention d’un permis pour adopter un chien ou un chat. Concrètement, ce permis prendrait la forme d’un QCM (questionnaire à choix multiple). Ce QCM peut être passé autant de fois que nécessaire jusqu’à son obtention. Il a donc plutôt pour but d’informer les futurs détenteurs d’animaux de l’engagement qu’ils s’apprêtent à prendre. Car cet engagement de long terme est aussi bien affectif que financier. Un bon moyen pour faire prendre conscience aux Français qu’adopter un animal n’est pas anodin.

 

âge chien chat

Bon à savoir

Adopter un animal de compagnie n’est pas à prendre à la légère. Les chats et chiens vivent entre 12 et 20 ans, et peuvent connaître des soucis de santé. Il faut donc pouvoir soigner son animal domestique, et ce tout au long de sa vie ! Des assurances santé chien chat existent. Elles sont là pour prendre en charge une partie de vos frais vétérinaires

 


Quelles seraient les nouvelles règles pour la vente des animaux domestiques ? 

Une autre des propositions de Loïc Dombreval concerne la vente des animaux domestiques. Actuellement, vous pouvez tout à fait acheter un chien ou un chat en animalerie. Pour le député, cette pratique doit cesser. Elle encouragerait une marchandisation des chiens et des chats qui est néfaste pour l’ensemble des animaux domestiques. En effet, en se tournant vers les animaleries plutôt que vers les refuges pour adopter leur toutou ou leur matou, les futurs propriétaires entretiennent la reproduction non contrôlée des bêtes. Ce qui entraîne une hausse des abandons de chiens et de chats. 

 

De nouvelles sanctions sont-elles prévues concernant la maltraitance ? 

Enfin, la troisième mesure phare du député vise à renforcer les sanctions envers celles et ceux qui maltraitent un animal de compagnie. Actuellement, maltraiter un animal peut coûter 30 000 € d’amende et deux ans de prison. Loïc Dombreval propose de faire passer l’amende à 45 000 € et la peine de prison à 3 ans. 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser