3 techniques de photographie à découvrir : macro, argentique, bracketing

macro, argentique, bracketing
Par Carrefour Assurance | 18 Mai 2021

Vous faites de la photo et vous souhaitez développer vos compétences ? Voici trois techniques de photographie accessibles aux débutants qui donneront un rendu superbe à vos clichés. Zoom sur la photo macro, la photo argentique et le bracketing et les trois choses essentielles à savoir sur chacune d’entre-elles. 

La photo macro pour capturer l’infiniment petit

assurance appareil photo

La macrophotographie consiste à photographier de tout petits sujets de très près, de façon à ce qu’ils occupent l’intégralité de l’image. Plus précisément, la macrophoto regroupe les clichés présentant un rapport de grandissement supérieur à 1:1. Cela signifie que le sujet est au minimum de taille réelle sur le capteur. 

Si les possibilités créatives sont infinies, les insectes et les fleurs constituent souvent les sujets de prédilection des amateurs de la discipline. Technique photo particulièrement immersive, la macro vous plonge dans un univers lilliputien pour des clichés fascinants et uniques. 

Prêt pour un voyage inoubliable au cœur du monde merveilleux du très petit ? Voici le top 3 des choses à savoir avant de faire de la photo macro.  

 

1. Utiliser un matériel spécifique pour la macro

La macrophotographie requiert l’utilisation d’un matériel adapté : 

- Un appareil photo reflex ou hybride avec un boîtier à objectifs interchangeables et un capteur plein format, micro 4/3 ou APS-C. 

- Un objectif macro dont la longueur focale varie entre 50 mm et 180 mm. Notez qu’une bonnette macro à visser sur un objectif classique peut suffire dans un premier temps pour les débutants. 

- Un trépied pour stabiliser la prise de vue en cas de vent et éviter le tremblement des mains. 

2. Jouer avec la profondeur de champ

Plus vous raccourcissez la distance entre votre objectif et le sujet, plus la profondeur de champ diminue, et plus la zone de netteté se réduit. Il faut donc fermer le diaphragme pour compenser ce phénomène et obtenir une image nette au premier plan. 

Quant à la mise au point, privilégiez le mode manuel, surtout pour les sujets immobiles. L’autofocus peut néanmoins se révéler utile face à un sujet qui se déplace rapidement, comme une abeille par exemple.

3. Régler la lumière en macro

Vous aurez besoin d’un éclairage en macrophotographie pour obtenir une belle lumière et limiter le bruit. Parmi les accessoires essentiels, on compte le flash annulaire, le flash cobra déporté et le réflecteur.

 

La photo argentique : une technique de photographie vintage

Progressivement remplacée par la photo numérique, la photographie argentique revient au goût du jour ! Résultat d’un processus photochimique, cette technique photo enregistre le cliché non pas sur un capteur, mais sur une pellicule sensible à la lumière contenant des particules d’argent. 

Son intérêt réside autant dans le rendu si caractéristique des images que dans le processus artisanal du tirage photo. 

Vous souhaitez développer vos photos sur tirage papier, comme à l’époque ? Prenez note des trois conseils suivants. 

 

1. Bien choisir son appareil photo argentique

Vous pourrez choisir votre futur compagnon d’aventure parmi quatre catégories d’appareils argentiques : 

  • l’emblématique appareil photo instantané ou polaroid ;
  • l’appareil photo compact, simple et léger ; 
  • le traditionnel reflex ; 
  • le vintage télémétrique à optique fixe.

 

Picto appareil argentique

 

L’astuce en plus  

Vous avez trouvé votre appareil photo argentique idéal ? Avec les changements fréquents de bobines, une mauvaise manipulation est vite arrivée. Pensez à souscrire une assurance des appareils nomades dès l’achat pour protéger votre appareil contre la casse accidentelle. 


2. Sélectionner sa pellicule photo

La photo argentique est un véritable art de vivre qui commence avec le choix de la pellicule. En effet, chaque film possède ses propres caractéristiques en matière de colorimétrie et de contraste, offrant ainsi un rendu singulier. 

Une pellicule photo se choisit à la manière d’un bon vin ! Apprenez à découvrir et tester les différentes marques pour trouver celle qui vous correspond le mieux.  

3. Réfléchir à la composition de ses photos

Avec cette technique de photographie, les vues sont limitées. Pas possible, donc, de mitrailler votre sujet puis de trier les dizaines de clichés obtenus sur votre ordinateur pour trouver la photo parfaite. 

En argentique, il faut se concentrer au maximum sur sa scène afin d’éviter la saturation de sa pellicule en images ratées. Cadrage, composition, exposition… autant d’éléments à anticiper pour des photos réussies !

 

Couple avec appareil photo

Le bracketing : la technique photo liée à l’exposition

Le bracketing consiste en une série de photos représentant une même scène. Ces clichés sont pris en courte rafale avec des paramètres de réglages différents. 

L’objectif : sélectionner le meilleur des clichés réalisés en matière de profondeur de champ, d’exposition ou de balance des blancs. 

Envie de vous essayer au mode bracketing ? Faisons le point sur le top 3 des choses à savoir avant de vous lancer. 

 

1. Connaître les types de bracketing

Le bracketing permet de jouer sur différents réglages de votre appareil photo en fonction des conditions de luminosité et de la scène à immortaliser. 

Voici les quatre types de bracketing utilisés aussi bien par les pros que par les amateurs : 

  • Le bracketing d’exposition automatique pour les décors contrastés comme les couchers de soleil.
  • Le bracketing de la balance des blancs pour gérer la colorimétrie des photos nocturnes en ville, par exemple.
  • Le bracketing de mise au point pour obtenir un sujet net avec un bel arrière-plan flou.
  • Le bracketing au flash pour déboucher les ombres. 

2. Utiliser un trépied

Le trépied est un accessoire photo indispensable en mode bracketing. Votre cadrage doit impérativement rester identique lors des différentes prises de vue, au millimètre près. 

3. Créer des images HDR du plus bel effet

Avec le bracketing, vous pouvez choisir le meilleur cliché de la série photographiée. Mais cette technique de photographie vous offre bien plus : la possibilité de mélanger vos clichés pour créer une image HDR. 

Une photographie High Dynamic Range superpose vos images pour aboutir à un rendu parfait et unique. Pour cela, il vous suffit de fusionner les clichés dans un logiciel de traitement comme Photoshop ou Lightroom.

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser