Chat jaloux : comment identifier ce comportement et l’apaiser

Par Carrefour Assurance | 10 Janvier 2020

Depuis quelque temps, vous avez remarqué une évolution dans le comportement de votre chat, qui devient collant et enchaîne les bêtises. Votre chat est-il jaloux de quelque chose ? Se sent-il délaissé ? Tous nos conseils pour mieux comprendre votre animal et l’apaiser.

Les signes de la jalousie chez le chat

chat déprimé

Même s’ils ressentent des émotions, les chats ne sont pas comparables aux humains. On ne peut donc pas réellement parler de jalousie, même s’il est facile de faire des parallèles entre le comportement des chats et le nôtre. 
Si vous avez remarqué qu’il est différent, qu’il fait preuve d’agressivité depuis que vous avez adopté un chien, ou qu’il est distant depuis qu’une nouvelle personne a rejoint le foyer, ne vous en faites pas : il ne se sent pas abandonné. 
Cependant, un bouleversement de ses habitudes est source de stress, ce qui entraîne des troubles du comportement. Si votre chat présente l’un de ces signes, c’est qu’il est désorienté et a besoin de votre attention : 

- Il est méchant : si votre chat est désorienté, il va chercher à se protéger, et risque de devenir agressif en feulant, en gonflant son corps et même en griffant. Ne répondez jamais par la violence, et ne criez pas. Vous risqueriez d’aggraver la situation. 

- Il n’a plus goût à rien : en cas de grand stress, votre chat peut devenir apathique, dormir plus que d’habitude, et moins bien s’alimenter. Si ces symptômes persistent, consultez rapidement votre vétérinaire pour éviter les problèmes de santé. 

- Il devient distant : toujours dans l’idée de retrouver ses repères pour se rassurer, votre chat peut s’isoler de plus en plus, et s’éloigner de vous. Il est également possible qu’il reste caché pendant un moment.

- Au contraire, il ne se détache pas de vous : malgré son indépendance naturelle, vous restez un repère rassurant pour votre chat, qui est habitué à votre odeur et à votre attention. S’il est stressé et désorienté, il risque de rechercher votre présence et de vous suivre partout dans la maison. Si vous entendez des miaulements à répétition lorsque vous n’êtes pas dans la même pièce, c’est qu’il recherche votre attention. 

Picto chat collant

 

Bon à savoir 

L’hyperattachement du chat n’est pas forcément causé par du stress ou un bouleversement du quotidien. En effet, un chaton non sevré n’a pas vécu de séparation naturelle avec sa mère au bon moment. Il risque donc de développer un syndrome d’hyperattachement à son maître. 


Les bons gestes à adopter pour rassurer votre chat 

Accueillir un chat chez soi

Il n’y a qu’un secret : garder une routine ! Votre chat est casanier, et très à cheval sur ses repères. Pour le rassurer et rétablir un équilibre de vie normal, vous devez lui faire comprendre que son environnement est resté stable, et qu’il n’a pas besoin de se protéger. Voici quelques astuces. 

- Conservez votre organisation quotidienne : continuez d’alimenter votre chat de la même façon, en remplissant son bol de croquettes, ou en gardant les mêmes horaires si vous le nourrissez à heures fixes. Gardez les mêmes temps de jeu et de câlins ! 

- Ne déplacez pas ses espaces : gardez ses zones de nourriture, sa litière et ses espaces de repos (panier, coussins ou couvertures) au même endroit. 

- Ne le rejetez pas : même si son besoin d’attention est contraignant pour vous, ne l’isolez pas. Caressez-le et jouez avec lui, puis passez à votre prochaine activité en douceur, en lui parlant calmement et sans le pousser. Votre chat a besoin d’amour et de chaleur. Les caresses vont déclencher un ronronnement qui est un antistress naturel pour lui comme pour vous, et qui rend votre chat heureux ! 

- Habituez-le tranquillement aux changements : si vous avez modifié votre style de vie, ou que vous avez introduit un nouvel élément au sein du foyer, laissez à votre animal le temps de prendre ses repères. En cas de nouvelle personne à la maison, laissez-le venir et se frotter pour qu’il puisse déposer ses phéromones. Si vous avez adopté un nouvel animal de compagnie, organisez la cohabitation avec le chien ou le nouveau chat par étapes, afin de faciliter la relation. 

- Misez sur les antistress : en cas de changements graves de son comportement, il est possible que votre vétérinaire prescrive des traitements adaptés, comme des compléments alimentaires antistress naturels, pour l’aider à se détendre. Vous pouvez également acheter un diffuseur de phéromones apaisantes pour réguler le stress de votre chat. 

 

Assurez votre chat pour mieux le protéger 

Pour éviter les imprévus et faire face aux désagréments du quotidien, pensez à souscrire à une assurance chat. En cas de problèmes de santé, Carrefour Assurance vous propose une assurance santé chien chat adaptée à ses besoins et à votre budget. 
 

 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chat, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 5,31€ par mois* !

Je découvre !
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser