Soigner les premières blessures de son enfant grâce aux bons gestes

Soigner blessures enfant
Par Carrefour Assurance | 25 Novembre 2020

Votre tout-petit joue et découvre le monde, quitte à se blesser très fréquemment. Les bobos ou les chutes peuvent parfois paraître impressionnants lorsqu’ils surviennent pour la première fois chez un enfant, mais il est important de ne pas céder à la panique. Alors, comment réagir face aux premières blessures de votre enfant ? Nous vous aidons à adopter les bons gestes.

 Mon enfant a une bosse, que faire ? 

Avoir un bleu ou une bosse quand on est un enfant est une chose très courante. La première chose à faire, c’est d’envelopper de la glace dans une serviette, et de l’appliquer sur la bosse. Vous pouvez aussi maintenir une compression sur la bosse, en prenant soin de ne pas faire mal à votre enfant, et en ne comprimant pas plus de 10 minutes. Cela fera diminuer l’hématome

Enfant bosse

Si la douleur s’avère forte, vous pouvez donner à votre enfant du paracétamol. Il est également possible de donner de l’arnica en gel ou en granules homéopathiques (après 18 mois).

 

Mon enfant a une coupure, que faire ? 

Si votre enfant s’est coupé, essayez d’abord de voir si la coupure est profonde, et s’il y a un corps étranger à l’intérieur. Si c’est le cas, consultez un médecin. Sinon, prenez soin de bien vous laver les mains pour éviter tout risque d’infection, et utilisez ensuite un antiseptique local pour nettoyer la plaie. Cela évitera d’éventuelles complications, et une infection au tétanos dans le cas où votre enfant ne serait pas vacciné.

Pour limiter la perte de sang, comprimez la plaie avec un tissu propre. Si le saignement ne s’arrête pas malgré la compression, contactez les secours. Sinon, mettez un pansement sur la blessure jusqu’à sa cicatrisation. Dans les jours qui suivent, surveillez si des signes d’infection apparaissent, tels qu’une rougeur, une douleur ou une plaie purulente. Si c’est le cas, consultez rapidement un médecin généraliste ou un pédiatre qui sera plus à même de soigner sa blessure

 

Picto enfant secours

Bon à savoir 

Dans votre trousse de secours, pensez à avoir :  
- des médicaments contre la douleur et la fièvre (paracétamol)
- un antiseptique sans alcool
- des pansements 
- des compresses stériles
- un thermomètre
- des gants à usage unique


Mon petit s’est brûlé, comment le soigner ? 

Si votre enfant s’est brûlé et qu’une rougeur apparaît sur sa peau, il s’agit sûrement d’une brûlure au 1er degré. Mettez la partie du corps blessé sous l’eau froide (10-15 °C) pendant une dizaine de minutes, et appliquez de la crème hydratante pour soigner les plaies.

Si des cloques se forment avec du liquide à l’intérieur, il s’agit d’une brûlure au 2e degré. Faites couler un filet d’eau froide sur la brûlure pendant 10 minutes. Ne percez pas les cloques, puis, sur conseil de votre médecin, donnez du paracétamol à votre enfant si la douleur semble vive.

Enfin, si votre enfant s’est brûlé, mais qu’il ne semble pas avoir mal : cela peut sembler paradoxal, mais la lésion risque d’être grave. Faites couler de l’eau fraîche sur la brûlure, puis enveloppez-la dans un linge propre et mouillé, et allez à l’hôpital. 

Enfant chez le médecin

Avant que de tels accidents surviennent, pensez à assurer votre petit. Avec une assurance scolaire et extrascolaire, votre enfant est protégé en cas d’hospitalisation notamment, si elle engendre une interruption de scolarité. 

 

Mon enfant a fait une chute, que faut-il surveiller ? 

Parmi les accidents de la vie courante, les chutes sont très fréquentes. Elles peuvent être graves dans certains cas. Si votre enfant est resté inconscient, même quelques secondes, il est préférable de demander l’avis d’un médecin. Il faut également être vigilant pendant les deux jours qui suivent la chute. Si vous constatez l’un des signes suivants, il faut consulter rapidement un médecin ou appeler le SAMU (15) :

  • Somnolence ;
  • Agitation inhabituelle ;
  • Nausées et vomissements ;
  • Plaintes, gémissements ;
  • Problème de vision ;
  • Convulsions ;
  • Difficultés à parler ou troubles du langage ;
  • Difficulté à bouger l’un de ses membres.
Partager cet article
Assurance scolaire
Assurance Scolaire

Assurez votre enfant à l'école et pendant ses activités extra-scolaires. Souscription en ligne et attestation immédiate !

J'en profite !

Cela pourrait vous intéresser