Qu’est-ce que la dysplasie de la hanche chez le chien ?

dysplasie de la hanche chez le chien
Par Carrefour Assurance | 19 Octobre 2021

La dysplasie de la hanche est une affection fréquente chez les chiens. Dans certains cas, cette maladie n’entraîne pas de signes cliniques durant des années. Toutefois, dans de nombreux cas, des symptômes peuvent se manifester et l’affection peut entraîner des effets secondaires sur le long terme. L’animal atteint peut vivre normalement malgré sa maladie, mais, pour cela, il doit être suivi régulièrement par un vétérinaire. Découvrez les signes permettant de reconnaître une dysplasie de la hanche chez votre chien, les traitements possibles et comment prévenir la maladie. 

Qu’est-ce que la dysplasie de la hanche chez le chien ? 

La dysplasie de la hanche est une affection locomotrice qui touche l’articulation de la hanche du chien. L’animal malade présente une laxité de la hanche. Concrètement, la hanche du chien effectue des mouvements à l’amplitude anormale ou qui n’existent normalement pas dans sa locomotion. 

Ces mouvements anormaux entraînent une déformation de l’articulation coxofémorale (entre la cuisse et le bassin). Cette affection locomotrice est souvent accompagnée d’arthrose secondaire. La dysplasie est d’origine génétique et les symptômes peuvent apparaître à n’importe quel moment de la vie de l’animal. De plus, c’est une malformation progressive, et elle peut parfois toucher les deux hanches de l’animal (même si une hanche est souvent plus atteinte que l’autre).

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto

“La hanche est une articulation qui permet de connecter le bassin du chien aux membres postérieurs. La hanche du chien est composée du cotyle, qui est une cavité située au niveau du bassin du chien, et de la tête du fémur qui vient s’articuler dans le cotyle. La dysplasie de la hanche entraîne une instabilité de cette articulation, c’est-à-dire que la tête du fémur se déplace anormalement par rapport au cotyle.”

Dr Cédric Vermetti


Quels sont les symptômes de la dysplasie chez le chien ? 

Les principaux signes de la dysplasie de la hanche chez le chien sont les suivants : 

  • L’animal présente une boiterie des membres postérieurs.
  • Le chien évite de courir ou de sauter.
  • Sa démarche semble anormale : il se dandine.
  • Le chien présente des difficultés à se coucher, à se lever ou encore pour d’autres activités comme monter dans une voiture ou grimper les escaliers.
  • Les fesses du chien sont peu musclées. Parfois une proéminence de la hanche peut être observée.

La plupart du temps, les premiers signes de dysplasie apparaissent entre 6 mois et un an. Toutefois, les signes peuvent commencer à se manifester à n’importe quel âge. Certains chiens présentent des symptômes à l’âge de 2 ans, tandis que d’autres en présentent seulement à l’âge de 10 ans.

Le diagnostic de la dysplasie de la hanche repose sur un examen orthopédique et un examen radiographique

 

Picto chien transpiration

 

Bon à savoir

Votre chien a été déclaré atteint de la dysplasie de hanche ? Pas de panique, votre compagnon à quatre pattes peut vivre très correctement sans présenter de signes cliniques durant de nombreuses années malgré son affection. 


Quelles sont les causes de la dysplasie de la hanche ?

La principale origine de la dysplasie est génétique. D’autres facteurs peuvent également favoriser l’apparition de la maladie chez des animaux génétiquement atteints. C’est par exemple, le cas de l’obésité durant le jeune âge du chien, d’une alimentation inutilement riche en énergie ou encore de la pratique d’un exercice trop intense. 

 

Bon à savoir 

Certaines races sont prédisposées à la dysplasie de la hanche. C’est le cas des labradors retrievers, des rottweilers, des golden retrievers, des bergers allemands, bergers australiens, bobtails ou encore des bouviers bernois ou des saint bernard. 

 

Quels sont les traitements de la dysplasie de la hanche ? 

Il existe plusieurs traitements permettant d’augmenter le confort de vie du chien atteint de dysplasie de la hanche. Le choix de la solution la plus appropriée dépend notamment de son âge et du degré d’atteinte de ses articulations. Dans tous les cas, le traitement doit être adapté à l’animal.

 

Traitements non chirurgicaux 

Vétérinaire

Il est possible d’aider l’animal atteint avec des solutions non chirurgicales. Celles-ci sont plutôt destinées aux chiens dont la dysplasie est découverte avant l’apparition de symptômes ou lorsque la douleur n’est pas trop importante. Les traitements non chirurgicaux de la dysplasie peuvent consister en : 

  • La mise en place de compléments alimentaires,
  • L’administration d’anti-inflammatoires et d’antalgiques (pour réduire la douleur),
  • De la physiothérapie (via des petits exercices physiques notamment),
  • Des chondroprotecteurs (substance permettant de protéger les cartilages des articulations).  

Ces traitements améliorent les conditions de vie du chien, mais ils ne permettent pas de soigner l’affection. De manière générale, les chiens atteints de dysplasie doivent réduire leur activité physique et suivre un traitement médical sur du long terme

Traitements chirurgicaux 

Plusieurs types de traitement chirurgicaux existent (par exemple, la symphysiodèse pubienne, la double ou triple ostéotomie de bassin, la prothèse de hanche). Ils dépendent notamment de l’âge du chien malade, mais également du stade de la dysplasie.

 

Comment prévenir l’apparition de la maladie ? 

Il est possible de réaliser un dépistage de la dysplasie de la hanche très tôt dans la vie du chiot (dès quelques mois). Un dépistage précoce de cette affection locomotrice permet de mettre en place une variété de traitements. En effet, certaines chirurgies correctrices doivent être réalisées très tôt dans la vie du chien pour obtenir de bons résultats. 

En plus du dépistage, il faut observer votre chien afin de détecter les potentiels signes de dysplasie. Cela est d’autant plus important chez les animaux prédisposés : 

  • Antécédents familiaux chez le chien,
  • Chien de taille moyenne à grande,
  • Races prédisposées. 

Dans tous les cas, un chien dysplasique doit être suivi régulièrement par un vétérinaire. Une dysplasie bien suivie permet au chien de vivre une vie de qualité. Par ailleurs, il est conseillé d’éviter de faire faire à votre chiot de l’exercice trop intense, notamment sur terrains durs, et de bien alimenter votre chien tout au long de sa vie afin d’éviter le surpoids et les problèmes articulaires qui peuvent en être la conséquence !

Malheureusement, il n’y a pas que la dysplasie qui peut affecter la santé de votre chien. De nombreuses maladies peuvent gâcher la vie de votre animal. Pour affronter plus sereinement les coûts liés aux soins de ces autres maladies, vous pouvez souscrire à une assurance santé chien. L’assurance santé chien chat permet de prendre en charge une partie des frais vétérinaires de votre animal !

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser