Les puces du chien : causes, traitements et prévention

puces du chien
Par Carrefour Assurance | 04 Octobre 2021

Votre chien se gratte et vous suspectez les puces d’en être responsables ? Difficilement visibles, ces petits parasites peuvent toutefois avoir de réelles conséquences sur la santé de votre animal de compagnie. Pour les éliminer, il est nécessaire de savoir en déceler la présence, et il est impératif de traiter l’animal ainsi que son environnement. Découvrez comment lutter contre les puces de votre chien, et comment prévenir l’apparition de ces parasites dans votre environnement !

Qu’est-ce qu’une puce ? 

Une puce est un insecte qui parasite les animaux puisqu’elles sont hématophages, c’est-à-dire qu’elles se nourrissent du sang de leur hôte. Lorsqu’elle a trouvé son hôte, elle reste sur cet animal en permanence. La puce est très petite puisqu’elle mesure de 2 à 3 millimètres. Elle n’a pas d’ailes et ne peut donc pas voler. Elle dispose à l’inverse de puissantes pattes qui lui permettent de sauter jusqu’à 30 centimètres. 

Il existe plusieurs espèces de puces. Toutefois, c’est souvent l’espèce Ctenocephalides felis qui se retrouve dans les poils des chiens, des chats ou d’autres mammifères domestiques. 

 

Comment les puces contaminent-elles mon chien ? 

 

Le cycle de la puce 

Le mode de contamination de ces parasites est très efficace puisqu’une puce adulte pond en moyenne 600 œufs en 2 semaines ! Le processus est toujours le même :

- Lorsqu’une puce adulte parasite un chien, elle pond rapidement une quantité importante d’œufs microscopiques sur son pelage. 

- Ces œufs tombent ensuite au sol, dans l’environnement du chien (dans la maison, souvent dans les zones de couchage). 
Des larves sortent ensuite de ces œufs et se cachent à l’abri de la lumière pour se transformer en jeunes puces protégées dans un cocon (appelées pupes). 

- Après leur éclosion du cocon, les puces peuvent enfin parasiter un hôte pour se nourrir de son sang. 

- Très rapidement, les puces présentent sur l’hôte peuvent recommencer le cycle en pondant de nouveau des œufs. 

La contamination de l’hôte 

Le chien se contamine dans l’environnement où de jeunes puces juste écloses grimpent sur lui pour le parasiter. Contrairement aux croyances, les animaux ne peuvent pas directement se contaminer. En effet, une puce adulte présente sur un animal ne saute pas sur un autre chien à proximité. 

Les signes du chien contaminé 

Les puces sont très petites et difficilement observables dans les poils de l’animal ! Si votre chien est très infesté, vous pouvez toutefois déceler leur présence en écartant notamment les poils à la base de la queue de l’animal. 

Plus facilement observables, ce sont les déjections des puces qu’il faut chercher dans les poils de votre chien. Elles forment de petits points noirs dispersés partout sur la peau de votre animal lorsque vous écartez les poils. 

 

Quels sont les dangers des puces pour mon chien ? 

Si certains animaux infestés de puces ne manifestent aucun symptôme, d’autres peuvent avoir de réels problèmes de santé. 

 

Des démangeaisons 

Lorsque le chien est massivement infesté, les puces provoquent des démangeaisons qui se caractérisent par un grattage (pouvant être léger ou très important). Il n’est pas rare que ces grattages provoquent de petites plaies sur la peau. Celles-ci peuvent s’infecter et il faut donc veiller à les désinfecter régulièrement. 

chiot vétérinaire

L’allergie aux piqûres de puces 

De nombreux chiens sont allergiques à la salive des puces, cette affection est appelée “dermatite par allergie aux piqûres de puce (DAPP)”. Lorsqu’ils sont infestés, de très fortes démangeaisons apparaissent. Le chien se gratte énormément, se blesse, sa peau devient rouge et les poils tombent. Le poil du chien abrite de nombreuses pellicules et la peau apparaît grasse et malodorante. Dans ce cas, il faut soigner l’allergie pour soulager votre compagnon. 

Le ténia 

Les puces peuvent également transmettre certaines maladies aux chiens. Elles peuvent par exemple être responsables de la contamination du chien par un ver solitaire nommé Dipylidium ou ténia. En effet, les puces peuvent elles-mêmes être parasitées par ce ver et ainsi le transmettre à votre boule de poils préférée qui, en se grattant ou en se léchant, ingère les puces et par la même occasion le ver. Ce dernier reste ensuite dans l’intestin

 

Bon à savoir

 Le chien parasité par le ver Dipylidium peut manifester les symptômes suivants : 

- le signe du traîneau caractérisé par un chien qui se lèche excessivement l’anus ou se frotte les fesses contre le sol ; 
- la présence de formes en grains de riz dans les selles du chien ou dans son lieu de repos. 

Le Dipylidium peut également contaminer l’humain, mais celui-ci ne provoque pas de symptômes. 

 

Comment traiter les puces ? 

 

Traiter mon chien 

Plusieurs traitements antipuces existent sous des formes variées. Ils peuvent être utilisés dans un but préventif, mais également dans un but curatif (pour soigner). 

Pour faire un choix pertinent, il est conseillé d’échanger avec votre vétérinaire. En effet, le choix dépend du degré d’exposition du chien, de son mode de vie (les produits appliqués sur la peau sont moins efficaces chez un chien qui se baigne régulièrement), et du propriétaire (certains produits sont plus délicats à appliquer que d’autres). 

Les principaux produits se présentent sous les formes suivantes :

  • Produit dont le principe actif est appliqué sur la surface de la peau : c’est le cas des pipettes et sprays ou encore des shampoings ou autres lotions locales. 
  • Produit dont le principe actif est diffusé par voie générale : c’est le cas des comprimés ou des injections

 

Picto vermifuge

 

L’astuce en plus 

Votre chien est infesté de puces ? Si vous avez d’autres animaux, il est indispensable de les traiter eux aussi pour réussir à lutter contre la dissémination des puces dans votre environnement !


Traiter mon environnement 

Les puces adultes qui parasitent l’animal ne représentent que 5 % de la population présente dans l’environnement du chien. En effet, 95 % des puces (sous forme de larves ou de pupes) sont présentes dans la maison et les zones de vie de l’animal. 

Il est donc indispensable de traiter l’environnement du chien pour éviter les contaminations à répétition. La lutte se fait en aspirant régulièrement les zones de vie du chien (panier, tapis, draps, etc.) et en utilisant des produits (antiparasitaires, insecticides). L’objectif est alors de lutter contre les stades larvaires de la puce. 

 

Comment prévenir la contamination par les puces ? 

 

Lutter contre les puces 

 Les puces prolifèrent dans les milieux chauds et humides. L’automne est donc une saison particulièrement propice aux attaques de ces petits parasites. Elles peuvent toutefois parasiter le chien domestique toute l’année puisque ce dernier vit dans les habitations souvent bien chauffées. Il faut donc traiter votre chien toute l’année contre les puces et autres parasites externes. Cela se fait régulièrement par l’usage d’antiparasitaires externes. 

Lutter contre les vers 

Il est possible de lutter contre le vers Dipylidium transmis par les puces. Pour cela, des vermifuges actifs contre les vers plats existent. Ils permettent d’éviter la dissémination du ver dans l’environnement du chien et de ses humains. 

Chien malade

Quelques règles d’hygiène 

Ne laissez pas votre chien lécher le visage des humains. En effet, si le risque de transmission du Dipylidium entre le chien et l’humain reste faible et sans conséquence, il est plus prudent d’éviter toutes transmissions d’agents pathogènes plus dangereux. 

De manière préventive, prenez soin de nettoyer régulièrement votre logement en passant l’aspirateur. Cela limite les possibilités de contamination de votre environnement par des larves de puces. 

Assurer son animal 

Malgré vos efforts pour prévenir toutes contaminations de votre environnement par des puces, votre chien peut un jour en être infesté ! Si vous avez le moindre doute, vous devez consulter un vétérinaire pour limiter l’infestation et mettre en place rapidement les traitements locaux et environnementaux nécessaires. En cas de problèmes de santé, les frais vétérinaires peuvent vite être importants. De manière à assumer plus sereinement ces coûts, vous pouvez souscrire à une assurance santé chien. L’assurance santé chien chat vous accompagne en prenant en charge une partie des frais vétérinaires et vous aide à mieux protéger votre animal !

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser