Appareil photo à l’eau : comment réagir avec ou sans assurance ?

Appareil photo tombé dans l’eau
Par Carrefour Assurance | Publié le 22 Novembre 2021 | Modifié le 21 Novembre 2023

Plouf, votre appareil photo vient de faire un plongeon dans l’eau. Pas de panique ! Si votre matériel est couvert par une assurance des appareils nomades, contactez votre assureur sans attendre. Ce n’est pas le cas ? Il existe peut-être d’autres astuces pour obtenir une indemnisation ou, à défaut, essayer de le réanimer. Avec ces différentes solutions, vous devriez pouvoir prendre de nouveaux clichés sans trop alléger votre porte-monnaie.  

Cas no 1 : vous avez déjà une assurance qui couvre les dégâts de votre matériel photo

Vous êtes prévoyant, et vous avez préalablement souscrit à une assurance des appareils nomades afin d’anticiper toute mésaventure. Ouf, vous pouvez souffler ! A priori, les dommages matériels subis par votre précieux appareil photo seront couverts.

 

Vérifier les points du contrat d’assurance des appareils nomades

Une rapide consultation de votre contrat permettra de dissiper vos inquiétudes. Ce type de couverture prévoit la prise en charge des frais de réparation de votre compagnon de voyage en cas de casse et d’oxydation, au même titre que vos autres objets high-tech (smartphone, ordinateur portable, tablette…). 

La compensation financière varie selon l’assureur et le niveau de garantie choisi lors de la souscription. Une franchise est souvent prévue. 

Prendre rapidement contact avec son assureur

Une fois que vous avez repêché votre appareil tombé à l’eau, contactez votre assureur dans les plus brefs délais. Vous devez faire une déclaration de sinistre en vous munissant des éléments suivants : 

  • la facture d’achat de votre équipement photo ;
  • le bulletin d’adhésion de votre contrat ; 
  • le numéro de série de l’appareil. 

 

Picto vacancière

L’astuce en plus

Vous partez en vacances ? Choisissez notre formule Essentielle ou Sérénité pour assurer votre appareil photo en voyage. Avec cette protection, adieu les tracas : vous pourrez immortaliser votre séjour en toute sérénité !


Cas no 2 : Vous n’avez pas encore d’assurance qui couvre votre appareil photo tombé dans l’eau

Votre appareil photo n’est pas protégé par une assurance des appareils nomades ? La situation est plus complexe, mais tout n’est pas perdu

 

L’assurance habitation

Votre appareil photo a subi une noyade à cause d’un dégât des eaux à la maison ? Si le désastre est accidentel et a eu lieu dans votre domicile, alors l’assurance multirisque habitation prend le relais. 

Selon votre contrat et la vétusté du matériel, vous devriez être remboursé à hauteur de la valeur de remplacement évaluée au jour du sinistre. Notez que des garanties supplémentaires peuvent être souscrites. 

Comparez les formules pour trouver celle qui vous convient

Attention, cela ne fonctionne que dans ce cas de figure précis.  

L’assurance de la carte bancaire

Vous avez acheté votre appareil photo avec une carte bancaire ? Consultez vite les conditions générales : il se peut que celle-ci couvre les dégâts. En effet, les banques proposent généralement aux titulaires une indemnisation du matériel détérioré acheté avec leur CB, dans le cadre de la garantie “achat”. Les modalités de prise en charge et le plafond dépendent des banques et du type de carte. 

La responsabilité civile si un tiers est impliqué

Dernière possibilité : un ami a, par mégarde, fait tomber votre caméra dans l’eau. Cet incident n’est pas de votre faute, vous avez donc le droit de faire jouer la responsabilité civile de la personne responsable

Cette assurance permet d’être dédommagé en cas de dégât causé par un tiers sur vos affaires personnelles. Elle figure notamment dans les contrats d’assurance automobile ou d’habitation.  

Pour cela, rapprochez-vous le plus rapidement possible de votre assureur afin de connaître la marche à suivre. 

 

Les réflexes à adopter pour sauver son réflex

Peu importe votre contrat d’assurance, vous pouvez peut-être encore sauver votre appareil photo tombé à l’eau. Mais il faut agir vite. Pour commencer, n’allumez surtout pas votre machine inondée : l’eau pourrait créer un court-circuit fatal. 

Ensuite, adoptez ces gestes de premiers secours pour tenter de le ressusciter : 

  • Retirez la batterie et la carte mémoire. 
  • Ôtez également l’objectif pour enlever un maximum d’eau. 
  • Séchez délicatement les composants mouillés et l’intérieur de l’appareil à l’aide d’un chiffon propre.
  • Placez votre boîtier et votre objectif dans un contenant hermétique rempli de riz cru. La céréale va absorber et éliminer toute trace d’humidité dans votre appareil photo. Cela fonctionne aussi avec les sachets de gel de silice. 

Résistez à la tentation et patientez 72 heures avant de récupérer votre équipement. En cas de doute, laissez-le encore plus longtemps. Plus le matériel électronique restera immergé dans le riz, plus ce dernier s’imbibera de l’eau stagnante. Et plus vous aurez de chance de redonner vie à votre appareil rescapé. 

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser