Focus sur les différentes maladies de la prostate chez le chien

Chien malade prostate
Par Carrefour Assurance | 27 Novembre 2020

La vie de votre toutou n’est pas toujours un long fleuve tranquille : il pourra malheureusement être atteint par différentes pathologies. La prostate est une glande indispensable à la reproduction chez le mâle, localisée au-dessus de la vessie, en arrière. Chez le chien, elle peut être à l’origine de nombreuses affections, avec différents degrés de gravité. De l’hyperplasie bénigne à la tumeur maligne, nous vous expliquons en détail les maladies canines liées à la prostate.

L’hyperplasie bénigne de la prostate chez le chien 

Parmi les différentes formes de maladies de la prostate chez votre animal de compagnie, l’hyperplasie bénigne est la plus courante. Comment la déceler ? Quel est le traitement adéquat ? Explications.

 

Picto chien âgé

Bon à savoir : Un chien sur deux de plus de 5 ans et presque 90 % des chiens qui ont plus de 9 ans sont atteints par une hyperplasie de la prostate. Source


Définition 

Cette maladie de la prostate correspond à une augmentation de la taille de la prostate. Ce phénomène est lié au vieillissement du chien, et peut commencer à devenir gênant chez le chien senior. L’hyperplasie peut fragiliser la prostate, et l’exposer ainsi à d’autres maladies plus graves. Elle entraîne aussi une baisse de la qualité du sperme.

Symptômes & traitement 

Certains signes d’alerte peuvent permettre de repérer une hyperplasie :

  • Sang dans le sperme ;
  • Perte de sang par le fourreau (le repli cutané dans lequel se trouve le pénis) ;
  • Boiterie au niveau des pattes ;
  • Plaintes pendant l’élimination fécale ;
  • Constipation.

L’hyperplasie peut être diagnostiquée en premier lieu par un toucher rectal. Il est ensuite possible de confirmer par une échographie ou encore un test sanguin. Pour la traiter, la castration est très efficace, mais il existe aussi la possibilité d’administrer un traitement médicamenteux à base d’hormones. L’objectif est de diminuer le volume de la prostate.

 

La prostatite du chien 

La prostatite est une inflammation de la prostate qui peut être aiguë ou chronique. Il s’agit d’une pathologie plutôt fréquente chez le chien. Si elle est douloureuse, elle est heureusement sans gravité lorsqu’elle est soignée à temps. 
 

Définition 

L’origine de la prostatite est bactérienne : les bactéries peuvent venir de l’urine ou bien du sang. Parfois, cette maladie de la prostate chez le chien ne dure que quelques jours. Il s’agit alors d’une prostatite aiguë. Mais cette maladie peut aussi s’étendre sur plusieurs semaines, et devenir une prostatite chronique.

Symptômes & traitement 

Chien fatigué

Un chien atteint de prostatite peut présenter :

- un abattement ;

- de la fièvre ;

- des écoulements au niveau du pénis ;

- des difficultés à marcher.

Lorsqu’une cystite est associée à la prostatite, l’étude des germes issus de la vessie permettra de mettre en évidence l’infection. Pour soigner la prostatite, le vétérinaire mettra en place un traitement antibiotique qui peut durer entre 4 à 6 semaines. La castration sera aussi très conseillée pour éviter les récidives.

 

La métaplasie épidermoïde canine

La métaplasie correspond à une transformation des tissus cellulaires. Elle se déclare souvent chez les chiens atteints d’une certaine forme de tumeur aux testicules (sertolinome). C’est la raison pour laquelle elle reste très rare. La prostate voit alors son volume augmenter, et on note aussi des modifications au niveau de la couche de cellules sur la paroi de la prostate.

 

 Symptômes & traitement

Les symptômes sont ici les mêmes que pour toute affection de la prostate :

  • Constipation ;
  • Faible état général ;
  • Douleur abdominale ;
  • Perte de sang par le fourreau ;
  • Difficultés à se déplacer.

Le vétérinaire établit un diagnostic grâce à un toucher rectal, qu’il pourra compléter par une échographie et/ou des analyses d’urine. Pour traiter la métaplasie, il faut d’abord en identifier l’origine. Si une tumeur est en cause, le traitement de cette dernière est nécessaire. Une castration chirurgicale sera aussi le plus souvent envisagée. En cas de douleurs importantes, il sera également possible de donner des médicaments antalgiques à votre compagnon.

 

L’hyperplasie kystique ou glandulo-kystique

Parmi les affections courantes de la prostate chez le chien mâle, il faut aussi citer les kystes. Il est important de les soigner à temps, car ils peuvent mener à un abcès prostatique en cas d’infection.

 

Définition 

Le kyste est une poche remplie de liquide. Il peut survenir suite à une hyperplasie bénigne. Il se développe à l’intérieur de la prostate ou bien à l’extérieur : c’est alors un kyste paraprostatique. Les kystes sont généralement présents sous deux formes : uniques et volumineux, ou bien multiples et de petite taille (forme la plus fréquente).

Symptômes & traitement

Chien malade

Selon leur taille, les kystes ne provoquent pas toujours de symptômes chez le chien. Lorsque la poche est très volumineuse, en revanche, elle comprime l’urètre et le côlon, et entraîne différents soucis :

- Difficultés à uriner ;

- Constipation ;

- Faiblesse du jet urinaire lors de la miction.

Pour traiter le kyste, il existe plusieurs possibilités : une aspiration du liquide, ou bien un traitement médicamenteux. Tout dépend, là encore, de la taille du kyste. La castration sera ensuite de rigueur.

 

Les tumeurs malignes de la prostate

La tumeur maligne de la prostate est heureusement plutôt rare chez le chien. En opposition à la tumeur bénigne, la tumeur maligne est une affection grave.

 

Définition 

La tumeur de la prostate, aussi appelée cancer ou tumeur cancéreuse, apparaît suite à la présence de cellules cancéreuses qui se développent dans la glande. Lorsque ces dernières se propagent dans d’autres parties du corps, on parle de métastases.

Symptômes & traitement 

Certains signes doivent vous alerter :

Chien triste en dépression

- Affaiblissement général ;

- Amaigrissement ;

- Constipation ;

- Difficultés à se déplacer ;

- Fièvre ;

- Difficultés à uriner et/ou incontinence urinaire.

Malheureusement, le pronostic vital est ici engagé, car la tumeur risque de se généraliser et d’atteindre les autres organes. Il faut réagir vite, et consulter dès les premiers symptômes inquiétants. Contrairement aux autres affections, la castration n’a aucune efficacité sur le cancer de la prostate. Seul votre vétérinaire pourra vous indiquer quel traitement mettre en place, selon l’avancée de la maladie, pour accompagner votre chien et soulager ses douleurs. Cela peut être la chimiothérapie ou la radiothérapie.

 

Comment prévenir les maladies de la prostate ?

La castration de votre chien diminue fortement le risque de maladies de la prostate (sauf pour la tumeur maligne). Il est donc largement recommandé de faire castrer votre chien, pour faire cesser la production d’hormones sexuelles, et limiter ainsi les éventuels troubles prostatiques. Notez également qu’un check-up régulier chez le vétérinaire est important pour repérer rapidement toute affection au niveau de la prostate, et la prendre en charge.

 

Picto vétérinaire

L'avis du véto: “Après la castration, pensez à bien surveiller la ligne de votre animal. Il peut en effet être amené à prendre du poids, puisque ses besoins énergétiques diminuent en moyenne de 30 %. À vous de rectifier le tir en adaptant son alimentation, car l’embonpoint chez le chien peut à son tour engendrer différents problèmes de santé (diabète, soucis articulaires…).”
Dr Cédric Vermetti


Passer par la case vétérinaire représentera pour vous un budget conséquent au fil des années. Pourquoi ne pas souscrire à une assurance santé chien pour profiter sereinement de votre compagnon tout au long de sa vie, sans avoir à vous soucier de votre portefeuille ?

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser