Leishmaniose : les 5 choses à savoir pour protéger votre chien

Leishmaniose chien
Par Carrefour Assurance | 14 Janvier 2021

Maladie parasitaire très grave chez les chiens, la leishmaniose ne se guérit pas une fois contractée. Elle réapparaît ensuite de manière chronique et provoque notamment de nombreux problèmes cutanés et oculaires. Voici les 5 choses à savoir sur cette maladie. 

1. La leishmaniose est une maladie due à un insecte 

La leishmaniose est une maladie parasitaire chez le chien qui se transmet principalement par l’intermédiaire de piqûres d’un insecte appelé phlébotome (sorte de moucheron). Lorsqu’il le pique et qu’il suce le sang du chien, l’insecte transmet un parasite : le leishmania infantum, d’ailleurs également transmissible à l’homme par le même mode de contamination.

Rassurez-vous : cette transmission à l’homme reste rare en France. À noter que l’insecte prolifère principalement du mois d’avril à octobre. En général, les zones les plus à risque de développement de la leishmaniose se trouvent dans le sud de la France et dans les pays méditerranéens (Italie, Portugal, Espagne, Grèce). 

 

2. Les principaux symptômes sont cutanés, mais pas uniquement

Vétérinaire

Le principal symptôme visible de la leishmaniose reste les problèmes cutanés. En effet, la peau de votre compagnon à quatre pattes peut se couvrir de croûtes ainsi que des lésions cutanées au niveau des pâtes et des coussinets. Seuls plusieurs examens approfondis effectués chez le vétérinaire vous permettront d’obtenir un diagnostic avec certitude.

Pourtant, il existe d’autres symptômes plus généraux qui peuvent affecter votre toutou, à savoir : 

  • de la fièvre
  • une perte de poids
  • des saignements du nez
  • des diarrhées 
  • des ganglions volumineux et un risque d’atteinte des reins, pouvant aller jusqu’à provoquer une insuffisance rénale 
  • une pousse excessive des griffes avec un risque de casse ou de déformation 

Enfin, il existe d’autres types de symptômes, moins fréquents que les problèmes cutanés, mais qui peuvent vous alarmer : ceux au niveau des yeux (conjonctivite, œil rouge, écoulement), pouvant entraîner une inflammation de l'œil notamment.

Picto chien pelage

 

Bon à savoir 

On compte environ 200 000 chiens porteurs du parasite en France. Pourtant seulement 1 chien sur 4 infectés montre des signes de maladie. 

Source


 

3. C’est une maladie transmissible entre chien

La leishmaniose du chien peut se transmettre de deux manières :

 - Par le phlébotome (le moucheron qui pique votre animal). Attention à bien différencier la morsure de phlébotome de la morsure de tique qui ne transmet pas cette maladie.

- De chien à chien. En effet, en cas de morsure d’un chien par un animal contaminé, la contamination est possible, mais elle reste extrêmement rare. Aussi, la transmission sexuelle est possible. Dans d’autres cas, il peut arriver qu’une chienne transmette le parasite à ses petits.

 

4. La leishmaniose n’a pas de traitement spécifique 

Il n’existe pour le moment aucun traitement pour éliminer complètement le parasite. C’est la raison pour laquelle la maladie réapparaît de manière récurrente pendant toute la vie de l’animal. Toutefois, il existe des solutions pouvant être prescrites par votre vétérinaire afin de limiter les symptômes. 

Après une série d’examens sanguins et, éventuellement, des prélèvements de lésions pouvant contenir des parasites pour confirmer la présence de la maladie, le professionnel pourra, en fonction des résultats, prescrire un traitement adapté sous forme d’injections et de comprimés. Cette procédure reste toutefois lourde et nécessite un suivi régulier de votre animal pour s’assurer qu’il supporte bien le traitement. 

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto 

“La maladie peut mettre des mois, voire des années, à se manifester, après avoir été contractée. Certaines races peuvent même ne jamais déclencher de symptômes.”

Dr Cédric Vermetti 


5. Mais un vaccin permet de prévenir la maladie 

Malgré un manque de traitements pour guérir totalement la maladie, il existe un vaccin aidant à limiter au maximum les risques de contamination. Nommée CaniLeish, cette vaccination reste un des principaux modes de prévention de la leishmaniose chez le chien. Le vaccin stimule le système immunitaire de votre animal de compagnie afin qu'il puisse se protéger contre le parasite en cas d'infestation lors de piqûre de phlébotome. 

Pourtant, le vaccin n’est pas le seul mode de prévention possible et efficace pour lutter contre ces parasites. En effet, les antiparasitaires (en collier, ou sous forme de pipette) pour protéger du phlébotome ont montré leur efficacité. On préconise leur utilisation pour les chiens qui vivent ou partent en vacances dans les régions à risque (sud de la France, Portugal, Espagne, Italie). 

Ces mesures de prévention peuvent toutefois coûter cher. En souscrivant à une assurance santé chien, vous pourrez être remboursés de certains frais médicaux et vous garantissez un bon suivi de la santé de votre compagnon en cas de pépin. 

Partager cet article

Cela pourrait vous intéresser