L’incontinence urinaire du chien en 3 questions

Par Carrefour Assurance | 01 Janvier 2020

Ces derniers temps, vous avez constaté que votre chien a quelques petits accidents : il lui arrive régulièrement de faire pipi à la maison. Votre animal de compagnie souffre peut-être d’incontinence urinaire. Mais pas de panique ! Pour commencer, apprenez à bien différencier l’incontinence urinaire d’un simple problème de propreté. Découvrez également les différentes causes d’incontinence urinaire, et comment la traiter. 

Comment distinguer malpropreté et incontinence urinaire ? 

Chien incontinence urinaire

Tout d’abord, sachez qu’un chien qui fait pipi dans la maison n’est pas forcément incontinent. En effet, essayez d’observer votre chien lors de ses oublis. Si vous remarquez qu’il trépigne un peu avant, qu’il a du mal à rester immobile, et qu’il tourne en rond avant de faire ses besoins, il se peut tout simplement que votre animal de compagnie ait du mal à se retenir d’une envie pressante. Dans ce cas, posez-vous les bonnes questions : l’avez-vous suffisamment sorti durant la journée pour qu’il fasse ses besoins ? A-t-il bu beaucoup d’eau ? S’il est jeune et récemment arrivé dans votre foyer, il est aussi possible qu’il ne soit pas parfaitement propre. Dans ce cas, il faut veiller à un bon apprentissage de la propreté de votre chien.

En revanche, un animal réellement incontinent ne se rend pas compte qu’il urine : il lui arrive généralement de laisser échapper quelques gouttes lorsqu’il se déplace dans la maison, mais aussi lorsqu’il est couché ou dans son panier. Il peut s’agir de quelques gouttes seulement, mais aussi parfois de vraies petites flaques d’urine. Un autre symptôme de l’incontinence ? Vous remarquez par exemple que votre toutou ne se met pas en position avant d’uriner. C’est le signe qu’il ne s’en rend absolument pas compte. Il peut aussi lui arriver de se lécher systématiquement les parties génitales. Dans ce cas, il est en effet possible que votre toutou souffre d’incontinence urinaire. Reste à bien comprendre en quoi consiste exactement ce problème. 

 

L’incontinence urinaire chez le chien, de quoi s’agit-il exactement ? 

Pour comprendre le mécanisme de l’incontinence, un petit rappel du système urinaire de votre chien est nécessaire. Après avoir été fabriquée par les reins, l’urine rejoint les uretères, deux petits tuyaux qui relient les reins et la vessie. Lorsque la vessie se remplit et se gonfle, votre chien commence à avoir envie d’uriner. Cette information est envoyée à son cerveau, et votre animal relâche certains muscles sphincters, ce qui permet de commencer à évacuer ses urines. Ce processus s’appelle la miction. Lorsque ce processus de miction ne se déroule pas normalement et que les urines sortent seules, sans la volonté de relâcher les sphincters, on peut alors parler d’incontinence. 

 

Picto vétérinaire

Le conseil du véto 

“Pour être certain que votre animal souffre d’incontinence urinaire et non d’une autre maladie du chien, ayez le réflexe de consulter votre vétérinaire, afin qu’il établisse un diagnostic précis. En cas de diagnostic positif, le vétérinaire vous renseignera également sur la cause de cette incontinence chez votre animal de compagnie. Il saura aussi vous dire si votre chien a la diarrhée ou une autre pathologie.”

Dr Cédric Vermetti

 

Quelles sont les différentes causes d’incontinence urinaire du chien ?

L’incontinence urinaire des chiens peut être expliquée par différents facteurs. Il est d’ailleurs essentiel de connaître la cause de ce problème pour soigner votre animal de compagnie. 

 

Un déficit d’hormones sexuelles suite à la castration ou à la stérilisation de votre animal 

Si votre toutou a récemment été castré ou stérilisé, cette opération a provoqué une baisse des hormones sexuelles habituellement sécrétées. Ce déficit d’hormones a pu engendrer ce que l’on appelle une incompétence sphinctérienne : cela signifie que les muscles sphincters qui sont habituellement tonifiés par les hormones, et qui permettent de se retenir de faire pipi, ne fonctionnement plus correctement. Votre chien urine donc sans s’en rendre compte. Sachez que l’incompétence sphinctérienne est généralement plus fréquente chez les femelles que les mâles.

Bon à savoir


L’obésité peut également être un facteur qui favorise les risques d’incompétence sphinctérienne, tout particulièrement chez les chiennes stérilisées. Veillez donc à offrir à votre chien une alimentation équilibrée.

 

Une éventuelle malformation congénitale 

L’incontinence urinaire de votre chien peut aussi être causée par une malformation congénitale, c’est-à-dire présente à la naissance. L’une des malformations les plus fréquentes concerne l’uretère ectopique. Concrètement, dans ce cas, l’uretère — le conduit qui permet d’acheminer l’urine jusqu’à la vessie — peut être mal positionné, et “court-circuite” le cheminement habituel de l’urine vers la vessie. C’est là que peuvent avoir lieu des pertes d’urine involontaires.

Pour savoir si l’incontinence de votre chien ou de votre chienne est due à une malformation de son système urinaire, votre vétérinaire pourra procéder à des examens complémentaires (échographie, urographie intraveineuse, etc.).

Des affections neurologiques qui gênent la commande cerveau - vessie 

Le phénomène peut aussi s’expliquer par un dysfonctionnement de son système nerveux. Comme nous l’expliquions plus haut, le processus de miction fonctionne grâce à une communication nerveuse entre la vessie et le cerveau. Lorsque la vessie se gonfle, elle envoie au cerveau la sensation d’une envie d’uriner. Le cerveau commande ainsi le relâchement des sphincters pour évacuer les besoins. De ce fait, si votre chien souffre de troubles nerveux, ceux-ci peuvent être responsables de son incontinence, car ils perturbent — voire paralysent — la commande des muscles de la vessie ou des sphincters.

Ce peut notamment être le cas si votre boule de poils souffre d’une hernie discale : ce type de lésion peut affecter le bon fonctionnement des circuits nerveux situés dans la colonne vertébrale.

Des maladies qui endommagent le système urinaire de votre chien 

Votre toutou a malheureusement souffert d’une maladie importante ? Sachez que l’incontinence urinaire peut aussi être l’une des conséquences de sa pathologie. Si votre chien a été victime de calculs vésicaux, ou d’une maladie de la prostate, il est possible que ces maladies aient endommagé le bon fonctionnement de son système urinaire. La vessie a notamment pu être obstruée par la présence d’un calcul vésical ou d’une tumeur, et la pression, devenue trop importante, a pu entraîner des pertes d’urine involontaires.
C’est aussi le cas si votre chien souffre parfois de crises d’épilepsie : celles-ci peuvent conduire votre animal à perdre le contrôle de son corps, et par conséquent de sa vessie. 

La vieillesse, un autre facteur important 

Enfin, la vieillesse peut être un facteur déterminant dans l’incontinence de votre animal de compagnie. Malheureusement, tout comme pour les humains, les risques de pertes urinaires sont fréquents lorsque votre chien vieillit. Du fait de son âge avancé, il peut avoir plus de mal à se retenir de faire ses besoins, et être facilement fatigué ou désorienté.

Notre conseil

Consultez toujours votre vétérinaire afin qu’il examine votre chien de manière clinique complète. Ce professionnel de santé établira un diagnostic sérieux pour confirmer — ou non — l’incontinence de votre chien, et procédera aux examens nécessaires (radiographie, échographie, prise de sang, urographie, etc.) pour en déterminer la cause.

 

Chien incontinent : que faire ? 

Le diagnostic de votre vétérinaire l’a confirmé, votre chien souffre effectivement d’incontinence urinaire ? Soyez rassuré. Il existe aujourd’hui des traitements adaptés pour soigner votre chien et réduire ses symptômes.

 

Sur avis de votre vétérinaire, optez pour un traitement médical ou chirurgical adapté 

Vétérinaire et chien

Afin d’offrir à votre chien un traitement adapté, il est essentiel que votre vétérinaire ait pu déterminer la cause du problème. Il va ainsi pouvoir prescrire à votre animal de compagnie une solution adaptée. Différents traitements existent.

- Si l’incontinence urinaire de votre toutou s’explique par des raisons hormonales ou neurologiques, sachez qu’il existe des traitements médicamenteux efficaces pour soigner votre chien. Généralement sous forme de comprimés ou de pipettes à mélanger dans la nourriture de votre animal, ces traitements permettront de lui apporter davantage d’hormones, et de retonifier ses sphincters, pour l’aider à mieux contrôler sa vessie. Ce type de traitement est généralement prescrit à vie, et permettra de réduire, voire d’éliminer complètement, les symptômes d’incontinence urinaire.

- En revanche, si les difficultés urinaires de votre animal s’expliquent par une malformation congénitale, celles-ci pourront peut-être être soignées à l’aide d’une intervention chirurgicale, qui permettra de corriger la malformation.

À la maison, adaptez le confort de vie de votre chien 

Quel que soit le traitement prescrit pour soigner votre chien, gardez en tête que les petits oublis de votre animal ne vont peut-être pas cesser du jour au lendemain. En attendant de régler le problème, à vous donc de prendre quelques précautions pour aider votre animal à se sentir bien dans votre foyer.

- Pensez à laver très régulièrement les endroits où il se couche, comme son panier, de manière à lui offrir des espaces de confort toujours sains et propres. Demandez également à votre vétérinaire s’il est nécessaire de toiletter plus régulièrement ses parties génitales.

- Si les pertes urinaires persistent de manière importante, pensez à utiliser des couches spécialement conçues pour nos amis à quatre pattes. Même si elles sont peu esthétiques, cela évitera que votre chien ne s’oublie un peu partout dans votre maison, et il devrait progressivement s’y habituer. 

 

N’attendez pas d’urgence pour assurer la santé de votre chien 

Vous le savez, lorsque votre animal de compagnie rencontre des problèmes de santé, les frais vétérinaires peuvent très vite s’accumuler, et poser un problème pour votre budget. Chez Carrefour Assurance, nous souhaitons que vous ayez toujours les moyens d’offrir le meilleur à votre chien. C’est pourquoi nous vous proposons d’assurer votre animal de compagnie grâce à notre assurance santé chien chat. Il vous suffit de choisir la formule de l’assurance chien qui convient le mieux à votre fidèle compagnon, et nous vous remboursons les soins vétérinaires. Pratique, non ?
 

Partager cet article
ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !