Hygiène dentaire du chien, on vous dit tout

Peu de maîtres se préoccupent de l’hygiène bucco-dentaire de leur chien. Inutile, trop contraignant, il n’aime pas cela… ce sont souvent les principaux arguments pour se soustraire aux soins dentaires réguliers de leur compagnon. La prise de conscience vient malheureusement, quand il est un peu tard, suite à une haleine forte, à des dents abîmées ou des gencives douloureuses. Il est pourtant possible d’éviter à son animal ces désagréments et souffrances en prenant soin de sa bouche dès le plus jeune âge.

 

Pourquoi est-il très important de prendre en main l’hygiène bucco-dentaire de votre chien dès le plus jeune âge ?

Brossez les dents de votre chien 2 à 3 fois par semaine

 

Repas après repas, les bactéries qui se trouvent dans la salive de votre toutou se déposent à la surface des dents et s’accumulent entre les dents et les gencives. Elles finissent par former une fine pellicule orangée que l’on appelle la plaque dentaire. C’est avec le temps en se minéralisant que cela conduit à l’apparition du tartre.

 

Quels sont les risques liés au tartre et à la plaque dentaire ?

Les risques sont élevés et vont bien au-delà d’un simple manque d’hygiène ou d’une haleine incommodante. On estime que près de trois chiens sur quatre souffriraient de problèmes dentaires.

Le tarte et surtout l’infection à laquelle il est associé, provoquent irritations, hypersalivations, inflammations (gingivites), saignements, caries (caries du collet), abcès, déchaussements des dents, le tout accompagné de douleurs parfois aiguës.

Il est beaucoup plus difficile de brosser les dents d’un chat que d’un chien pour éliminer la plaque dentaire. Il existe certaines croquettes spécialement adaptées. 

Il existe des facteurs  prédisposant à l’apparition du tartre:

  • les chiens de petites tailles, comme les Yorkshires., les chihuahuas, les caniches ou les pékinois.
  •  l’âge de l’animal.
  •  l’alimentation humide (en boîte) car il n’y a plus d’action mécanique de mastication.
  •  et bien sûr, l’absence d’entretien dentaire.

 

Comment se rendre compte si votre chien a du tartre ? 

  • Tout d’abord, si votre animal a des difficultés à se nourrir, à attraper sa nourriture, cela doit vous alerter.
  • Regardez alors de plus près sa bouche. Si ses dents initialement bien blanches deviennent progressivement jaunes puis brunes, que le bord des gencives est rouge ou gonflé par endroits, le tout accompagné d’une mauvaise haleine…vous êtes sans doute en présence de plaque et tartre bucco-dentaire.
  • Attention, tout n’est pas du tartre, la coloration de l’émail peut avoir d’autres origines. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

 

Comment prendre soin des dents de votre chien ? 

Rien ne remplace l’action mécanique du brossage !

- Habituez votre animal au brossage dès son arrivée dans votre foyer. Rien ne remplace l’action mécanique du brossage pour prévenir la formation du tartre. Menée régulièrement, cela reste l’action la plus contraignante mais la plus efficace et la plus adaptée à l’hygiène bucco-dentaire de votre compagnon.

- Allez-y en douceur les premiers temps. Utilisez de préférence une brosse à dents souple spéciale enfant ou un doigtier (embout à aspérités) qui s’enfile au bout du doigt. Déposez-y une noisette de dentifrice conçu spécialement pour animaux.

Certes moins efficace qu’un bon brossage, il existe des solutions d’hygiène bucco-dentaires pour les propriétaires pressés ou ne se sentant pas capables de pratiquer le brossage des dents. Consultez votre vétérinaire, il vous conseillera.

Choisissez de préférence une alimentation sèche de qualité vétérinaire (croquettes). Ces dernières, outre leur qualité digestive, leur taille, leur texture voire leur structure, permettent de ralentir la formation du tartre. Certaines fibres incorporées en frottant sur les dents de votre toutou ont une action de brossage. C’est aussi le principe des friandises et autres lamelles à mâcher, qui sous l’action du mâchonnement décollent mécaniquement dans une certaine mesure le tartre.

- Des produits ou des médicaments spéciaux. Des produits à mélanger aux aliments ou à l’eau (poudre, liquide) existent et permettent de réduire le tartre et la mauvaise haleine. La mauvaise haleine (halitose) est le plus souvent due aux bactéries qui constituent la plaque bucco-dentaire. Un traitement antibiotique ou antiseptique fera disparaître provisoirement cette odeur nauséabonde. Mais sans soins dentaires, la mauvaise haleine réapparaîtra ! Là encore, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

A savoir : n’utilisez jamais votre propre dentifrice. Il contient du fluor qui rendrait malade votre chien s’il venait à l’avaler. Débutez votre brossage par les dents de devant, de haut en bas pour les dents du haut, et de bas en haut pour les dents du bas. Passez ensuite aux prémolaires et molaires. Ce geste d’hygiène est à reconduire deux à trois fois par semaine.

 

 Le tartre est là…votre vétérinaire doit agir 

N'hésitez pas à contacter votre vétérinaire

- Si le tartre est vraiment installé, un simple brossage de dents s’avérera insuffisant. Seul un détartrage aux ultrasons pratiqué sous anesthésie générale par votre vétérinaire sera efficace pour retirer ces plaques marron-grisâtres sur les dents.

- Ne tentez pas seul de retirer le tartre en grattant, vous risqueriez de blesser votre animal et de ne retirer que la partie visible du tartre, infiniment moins importante que celle nichée entre la gencive et la dent.

- Le détartrage n’est pas un acte médical à priori dangereux malgré l’anesthésie générale (nécessaire pour éviter que l’animal ne bouge). Les protocoles anesthésiques et les équipements permettent d’endormir en sécurité des chiens âgés de plus de 15 ans. Il n’en reste pas moins une intervention médicale, qui pourrait pourtant souvent être évitée avec une bonne prévention bucco-dentaire.

Prendre soin de l’hygiène bucco-dentaire de son chien dès son plus jeune âge n’est donc pas un acte optionnel pour la santé et le bien-être de votre compagnon. La prévention permet de retarder et diminuer considérablement le nombre des interventions médicales (détartrages, traitements de caries et autres abcès dentaires), même si parfois cela reste la seule solution. Pour faire face à ces dépenses incontournables, nous vous accompagnons en vous proposant l’assurance santé chien chat Carrefour.

Partager cet article

ASSURANCE SANTE CHIEN CHAT

Protéger votre chien, c’est être là pour sa santé, au quotidien et seulement à partir de 6,39€ par mois* ! 

Je découvre !

En poursuivant votre navigation sur ce site, sans modifier le paramétrage de vos cookies, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services, offres ou publicités adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus Ok