La grossesse nerveuse chez la chienne : tout savoir sur ce phénomène

Par Carrefour Assurance | 02 Septembre 2020

Lorsqu’une chienne se comporte comme si elle avait mis bas, sans avoir été gestante, on parle de grossesse nerveuse. Ce phénomène peut toucher tous les mammifères, et n’a rien d’alarmant. Cependant, vous devez rester attentif et contrôler l’évolution des symptômes, pour préserver la santé de votre chienne. Dans certains cas, la stérilisation doit être envisagée. Découvrez tous les bons gestes et les informations clés à connaître, pour accompagner votre animal dans cette épreuve.

Les signes d’une grossesse nerveuse chez la chienne 

La grossesse nerveuse, ou pseudogestation, peut survenir quelques semaines après la fin des chaleurs, chez la chienne non stérilisée. Cette dernière se comporte alors comme si elle venait de mettre au monde des petits. Elle commence à se créer un nid, en amassant chez vous des tissus ou de la mousse, pour se faire un cocon douillet et accueillant. Elle prépare l’arrivée des chiots à sa manière. Vous pourrez ensuite la voir materner une peluche ou un jouet.
 
Au niveau physique, vous observerez des montées de lait. Ses mamelles seront alors plus sensibles, sous l’influence de la prolactine, qui est l’hormone de lactation. Vous pourrez alors observer un gonflement des mamelles. Votre chienne semblera également plus inquiète que d’habitude, son appétit peut diminuer, et elle risque de devenir particulièrement collante. Toutes ces transformations sont en réalité liées aux variations hormonales.

 

Picto chien chiffre

 

Le saviez-vous ?

Parmi les chiennes non stérilisées qui ont atteint la maturité sexuelle, la grossesse nerveuse est très fréquente. En effet, 9 sur 10* connaîtront cet état au minimum 2 fois au cours de leur vie.

*Source


Les bonnes pratiques pour aider votre animal 

Si votre chienne n’est pas stérilisée, et que vous observez quelques semaines après ses chaleurs des montées de lait et un comportement particulier, vous devrez réagir rapidement. Cette grossesse nerveuse n’est pas forcément dangereuse, mais elle peut gêner votre animal, et provoquer un réel mal-être. L’accumulation de lait dans les mamelles est aussi susceptible de créer une inflammation, qu’on appelle la mammite. En suivant nos conseils, vous pourrez aider votre chienne à aller mieux rapidement.

 

Consulter votre vétérinaire 

Vétérinaire

Votre premier réflexe devra être de consulter votre vétérinaire. Pour commencer, il vérifiera tout simplement que votre chienne n’est pas gestante, par palpation de l’abdomen ou avec une échographie. Selon les symptômes et l’état de l’animal, il pourra aussi vous prescrire un traitement hormonal, un médicament destiné à apaiser les symptômes de la grossesse nerveuse. L’objectif est alors d’arrêter la sécrétion de prolactine, et de stopper la lactation.

Ne pas stimuler la production de lait

Pour traiter la grossesse nerveuse, il est important de ne pas booster malgré vous la production de lait. Évitez donc de lui caresser le ventre ou d’appuyer sur ses mamelles. Veillez également à ce qu’elle ne se les lèche pas : elle risquerait là encore de stimuler la lactation.

Enlever les jouets et objets qu’elle couve, et la distraire

Votre chienne qui fait une grossesse nerveuse aura sûrement tendance à s’emparer de nombreux objets pour les couver et les materner dans son nid. N’encouragez pas ce comportement : retirez-lui les jouets en question. Pensez cependant à rediriger son attention ailleurs. Vous pouvez par exemple augmenter les promenades, ou bien lui proposer d’autres jeux pour la stimuler et la divertir. Même si cela est difficile pour vous, ne prêtez pas attention aux gémissements de votre chienne, et repoussez-la si elle a tendance à être trop proche de vous. Ces petits gestes sont indispensables pour mettre un terme à ses comportements qui peuvent devenir obsessionnels.

Stériliser la chienne si sa santé est en danger

Lorsque la grossesse nerveuse n’est gênante ni pour la chienne ni pour le propriétaire, il n’est pas forcément nécessaire d’aller plus loin. En revanche, si le phénomène est récurrent et se répète à toutes les chaleurs, votre animal risque de connaître un dérèglement hormonal et de développer des mammites, voire des abcès. Les risques de tumeurs mammaires et d’infections de l’utérus sont aussi augmentés en cas de grossesses nerveuses à répétition. Enfin, il faut également noter que cette situation engendre du stress pour la femelle. La stérilisation de la chienne reste donc la meilleure prévention, pour éviter les récidives et pour soulager moralement et physiquement votre animal. Dans ce cadre, vous pouvez opter pour une assurance santé chien chat. L’assurance santé chien de Carrefour Assurance propose une formule Équilibre Plus avec un remboursement d’une partie des frais de stérilisation. 

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser