Adopter un chien maltraité : nos conseils pour bien prendre soin de lui

Adopter un chien maltraité
Par Carrefour Assurance | 29 Juillet 2021

Vous venez d’adopter un chien qui a été maltraité, et vous souhaitez lui offrir une vie apaisante ? Si l’adoption d’un animal maltraité est un acte de générosité, le quotidien peut s’avérer difficile. Durant les premières semaines après l’adoption, soyez donc particulièrement attentif à son caractère et à son comportement. Comment faire pour redonner confiance à un chien maltraité ? Découvrez nos conseils simples pour nouer progressivement un lien de confiance avec votre chien adopté, et pour le rendre heureux et épanoui dans sa nouvelle vie à vos côtés

Quels sont les signes d’un chien maltraité ? 

Lorsque vous adoptez un chien, vous adoptez également son histoire, parfois douloureuse. Il est possible que votre nouveau compagnon ait été malmené (aussi bien physiquement que psychiquement) par ses précédents propriétaires. Selon les circonstances de l’adoption (ami, relais, refuge…), vous n’avez pas forcément connaissance de ses expériences passées, qui peuvent être traumatiques.

Chien malade

Si vous n’avez pas été prévenu des actes de maltraitance subis par votre chien, vous verrez néanmoins rapidement un comportement inhabituel (agressivité, peur, repli sur soi, trouble de l’alimentation, demande ou refus d’affection…). Certains signes dans le comportement de votre animal peuvent vous alerter :

- des séquelles physiques présentes sur certaines zones du corps et qui semblent faire souffrir votre chien ;

- une réaction excessive à certains faits ou à certains bruits ;

- la difficulté à créer un lien physique : votre chien ne se laisse pas caresser, voire pas du tout approcher, il s’éloigne à chaque tentative de contact et il se replie sur lui-même ;

- le besoin de proximité de votre animal : votre nouveau compagnon recherche constamment votre présence et votre attention ;

- un manque voire une perte d’appétit.

Quelle qu’en soit la cause, tous ces signes doivent être pris au sérieux, car ils traduisent un mal-être chez un chien. Quelques gestes simples vous aideront à redonner confiance à votre chien et à lui offrir un quotidien épanouissant.

 

Quels sont les bons gestes pour tisser des liens de confiance ? 

Saisissez toutes les situations du quotidien pour porter de l’attention à votre chien : développez une complicité et répondez simplement à ses besoins. Il s’agit de la meilleure manière pour bien l’accueillir chez vous et lui offrir un nouveau cadre de vie apaisé.

 

Alimentation : retrouver l’équilibre

Votre chien doit être nourri chaque jour, avec une alimentation de qualité, adaptée à ses besoins et à son âge. Laissez-le prendre ses repas seul, sans le perturber. Ce moment peut effectivement être douloureux pour certains chiens maltraités : ils ont pu être privés de nourriture ou battus dans ces moments. Si les repas se passent sereinement, vous pouvez envisager d’être davantage présent à ses côtés lors de ce moment.

Espace : calme et sécurité 

Il est important que votre chien adopté bénéficie d’un espace qui lui soit propre et au sein duquel il se sente en sécurité. Il pourra ainsi s’y réfugier s’il en ressent le besoin. Cet espace est à lui. Ne le dérangez pas, même pour jouer avec lui.

 

Picto chien coussin

L’astuce en plus 

Si c’est possible, aménagez l’espace de votre chien dans une partie de votre pièce à vivre, mais sans que cet espace se trouve dans le passage. Il s’agit d’un bon moyen d’avoir votre chien près de vous, sans pour autant qu’il soit dérangé par les allées et venues des différents membres de la famille.


 

Jeux et balades : soyez régulier 

Votre nouveau compagnon a besoin d’équilibre. Prenez soin de lui en lui offrant du temps ludique (par exemple des jeux et des promenades), si possible chaque jour et à heure fixe. Vous lui donnez ainsi une routine des repères, un cadre bienveillant dont il a tant manqué. Toute occasion est bonne à saisir pour qu’il sorte.

Gardez votre chien près de vous

 

Comment prévenir les risques de fugue durant les premiers temps ? 

Le risque de fugue est particulièrement présent chez des chiens abandonnés ou maltraités. Rassurez-vous, si votre chien fugue, cela n’a probablement rien à voir avec la nouvelle vie que vous êtes en train de construire avec lui. La raison est plutôt à rechercher du côté de son passé.

Que faire pour empêcher les fugues ? Il est impossible d’éviter une fugue à 100 %, mais il est tout de même possible de limiter les risques et d’en prévenir les conséquences :

  • Mettre en place une clôture pour délimiter et sécuriser le territoire de votre chien.
  • Utiliser une laisse lors des sorties.
  • Identifier votre chien pour optimiser vos chances de le retrouver en cas de fugue.

Important : les fugues augmentent les risques d’accident. Pour profiter sereinement de votre animal de compagnie, pensez à souscrire une assurance chien chat. L’assurance chien vous permettra de faire face aux éventuels frais vétérinaires.

Si votre chien revient de lui-même après une tentative de fugue, ne le réprimandez pas, mais expliquez-lui le problème et félicitez-le d’être revenu seul.

Adopter un chien maltraité demande beaucoup de patience, car les traumatismes peuvent mettre plusieurs mois à s’estomper. Reconquérir la confiance de votre animal de compagnie se fera pas après pas. Maintenez vos efforts, et vous verrez petit à petit se créer une réelle complicité sur le long terme et votre chien s’épanouir dans son nouveau foyer.

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser