Coprophagie : pourquoi mon chien mange-t-il ses crottes ?

Coprophagie
Par Carrefour Assurance | 12 Août 2021

Votre chien consomme ses propres excréments ou ceux de ses congénères ? En plus d’être désagréable pour son propriétaire, dans de rares cas, ce comportement peut conduire à des risques sanitaires pour l’animal et pour le reste de son foyer. Il est donc important de déterminer l’origine de cette habitude, et d’adopter les bons réflexes pour limiter le comportement de coprophagie chez votre chien ! Découvrez tous nos conseils. 

Les origines de la coprophagie chez le chien   

La coprophagie est l’acte de consommer des excréments. Ces derniers peuvent être ceux du chien lui-même ou ceux de ses congénères

Les raisons de ce comportement sont variées. L’origine peut être médicale, mais cela peut aussi être un trouble du comportement chez l’animal. 

 

Réduire l’empreinte olfactive 

Une chienne ayant mis récemment bas peut consommer les excréments de ses nouveau-nés. En agissant ainsi, la chienne veut supprimer les odeurs de ses chiots afin de ne pas attirer les prédateurs, ou encore  maintenir l’endroit propre pour prévenir les maladies. Dans ce cas précis, vous pouvez laisser votre chienne exprimer ce comportement, qui disparaîtra naturellement lorsque les chiots grandiront. 

Un problème d’éducation à la propreté chez le chiot  

La coprophagie peut résulter de mauvais réflexes adoptés par le propriétaire lors de l’apprentissage de la propreté chez le chiot. Lorsque le chiot n’est pas encore propre et qu’il fait ses besoins à l’intérieur de la maison, deux comportements sont à éviter :

  • Se fâcher contre lui : le chiot peut alors se mettre à éliminer ses selles pour ne pas se faire gronder de nouveau ; 
  • Ramasser ses excréments devant lui : le chiot peut penser qu’il s’agit d’un jeu et éliminer ses selles comme vous le faites. 

 

Picto crotte

L’astuce en plus 

Vous avez un chiot qui n’est pas encore propre ? Pour des promenades hygiéniques, sortez-le aux moments propices (après les repas ou après une phase de sommeil) afin d’éviter qu’il ne fasse ses besoins dans la maison. Récompensez votre chiot lorsqu’il fait ses besoins dehors !


Une odeur attractive 

Les chiens ont un odorat beaucoup plus développé que le nôtre. Ils peuvent alors sentir des odeurs attractives dans les selles de leurs congénères. Même si cela nous paraît bizarre, celles-ci se transforment ainsi en délicieuses friandises.  

L’ennui chez le chien 

Un chien qui n’est pas assez stimulé dans sa journée peut adopter ce comportement par ennui. Dans ce cas, faire appel à un comportementaliste dans le but d’enrichir l’environnement et les sources de distractions de votre animal peut être une bonne solution.

Une cause médicale 

Plus rarement, des troubles digestifs peuvent être à l’origine de la coprophagie. Un chien qui a des problèmes de digestion peut avoir faim constamment, et consommer des excréments pour répondre à ses besoins alimentaires. Dans ce cas, l’animal manifeste d’autres symptômes comme des vomissements, de la diarrhée, un abattement, etc. 

 

Bon à savoir 

Si d’autres symptômes accompagnent le comportement de coprophagie de votre chien, consultez un vétérinaire afin de déterminer la cause médicale sous-jacente ! Afin d’assumer plus sereinement les frais de santé de votre animal, vous pouvez souscrire une assurance santé chien. L’assurance santé chien-chat prend en charge une partie des frais vétérinaires de votre animal de compagnie. 

 

Les risques de la coprophagie chez le chien 

En consommant ses propres excréments ou ceux de ses congénères, le chien peut être contaminé par des parasites, des virus, des bactéries ou encore des champignons. Ces contaminations peuvent entraîner des maladies chez le chien. C’est par exemple le cas de la giardiose, une maladie liée à un protozoaire qui vit dans l’intestin du chien et qui se transmet via l’ingestion de selles contaminées. Certaines maladies, comme la giardiose, sont transmissibles à l’homme (zoonose). 

 

Musique sur la route

L’astuce en plus 

Afin de prévenir les zoonoses, plusieurs réflexes doivent être adoptés. Votre chien doit être correctement vermifugé. Si votre chien mange des crottes, respectez particulièrement certaines règles d’hygiène comme : vous laver les mains quand vous manipulez sa gamelle ou ses jeux ; ne pas le laisser vous lécher le visage. 


Les solutions pour réduire le comportement de coprophagie chez le chien   

Gardez votre chien près de vous

La meilleure prévention est de faire en sorte que votre chien n’ait jamais l’occasion de consommer des excréments ! Si ce comportement s’exprime déjà, il convient d’en déterminer l’origine. Si celle-ci est médicale, un traitement peut être mis en place par votre vétérinaire. S’il s’agit d’un trouble du comportement, il est possible de vous faire aider par un comportementaliste

 

Mon chien mange les excréments des autres animaux de mon foyer 

Il arrive à votre chien de consommer les crottes de votre chat ou des autres chiens de votre foyer ? Nettoyez alors régulièrement les excréments présents dans le jardin et, dans l’idéal, rendez inaccessible la litière de votre chat. 

Mon chien adulte mange ses propres excréments 

Votre chien mange ses propres excréments ? 

Il s’agit d’une situation délicate à traiter. Vous ne pouvez pas vous précipiter sur les excréments de votre chien afin de les éliminer à chaque fois qu’il fait ses besoins ! Comme chez le chiot, ce geste pourrait être associé à un jeu, qui renforcerait alors encore plus son comportement. 

Votre objectif est de le détourner de ce comportement, afin de renforcer un autre comportement de votre choix. Ce nouveau comportement doit être associé à un moment très positif pour votre chien. Lorsque votre chien a fini de faire ses besoins, proposez-lui par exemple de revenir vers vous, de jouer ou de réaliser un autre exercice qu’il maîtrise particulièrement bien. N’oubliez pas de le récompenser, alimentairement ou avec vos caresses ! 

Mon chiot mange ses excréments 

Ramassez les crottes de votre chiot, même lorsque celles-ci sont dans le jardin. Cela limite les situations où il peut consommer ses excréments. Attention, ce ramassage doit être fait à l’abri de son regard. 

Si le chiot mange déjà régulièrement ses excréments, vous pouvez le tenir en laisse lors des sorties allouées à ses besoins afin de mieux contrôler son comportement. L’objectif est qu’il ne s’installe pas dans cette habitude. Comme pour le chien adulte, proposez-lui un comportement alternatif qui doit être ludique pour lui et le mener à une récompense

 

Les bons réflexes pour détourner avec succès le comportement de coprophagie de votre chien ou de votre chiot ! 

Détournez avec succès le comportement de votre chien lorsqu’il s’apprête à manger une crotte ! Voici quelques réflexes à adopter : 

- Observez votre chien afin d’identifier le moment précis durant lequel il consomme des excréments. Est-ce après avoir fait ses besoins ? Est-ce uniquement au début de la balade ? Obtenez le plus d’informations possible sur le comportement afin d’agir au bon moment

dressage chien

- Ne punissez jamais votre chien parce qu’il consomme des excréments ! N’oubliez pas que, pour votre chien, ce comportement est normal, et que la punition peut le mener à agir en cachette. 

- Une fois que vous avez identifié précisément le moment de la consommation d’excréments, proposez-lui le plus souvent possible un comportement alternatif pour éviter le comportement de coprophagie. Celui-ci doit être ludique et positif pour votre animal afin de le détourner des excréments qu’il s’apprête à manger. Donnez-lui systématiquement une récompense très alléchante lorsqu’il adopte un autre comportement.  

- Soyez patient : limiter l’expression d’un comportement est toujours un travail de longue haleine ! 

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser