Zoonoses : quelles maladies peuvent être transmises par mon chat ?

Zoonoses
Par Carrefour Assurance | 01 Septembre 2021

Comme toutes les espèces animales, votre adorable chat peut malheureusement transmettre des maladies aux humains. Ces pathologies peuvent être causées par des virus, des bactéries ou encore des parasites. Si certaines restent bénignes chez l’homme, d’autres peuvent se révéler mortelles. Il existe toutefois de nombreuses manières de prévenir les risques de zoonoses. Découvrez les principales maladies pouvant être transmises par votre chat et les meilleurs réflexes à adopter pour limiter la transmission !  

Qu'est-ce qu'une zoonose ?

Une zoonose est une maladie qui se transmet de manière naturelle de l’animal à l’homme. Ces affections peuvent se transmettre de deux manières différentes : 

- Par contact direct entre l’animal et l’homme : elles peuvent alors se transmettre lors des caresses, de léchages ou encore après une morsure ou une griffure

- Par contact indirect, c’est-à-dire par l’intermédiaire de l’environnement : elles peuvent alors se transmettre via les excréments ou par infestation du milieu de vie.  

 

Quelles sont les principales maladies du chat transmissibles à l'homme ?

  

La maladie des griffes du chat 

La maladie des griffes du chat est causée par une bactérie, nommée Bartonella henselae. Le plus souvent, l’animal infesté est porteur sain, c’est-à-dire qu’il ne manifeste aucun symptôme. Le chat se contamine par les puces dont le système digestif est un lieu de multiplication pour la bactérie. La puce transmet la maladie au chat par ses excréments contaminés, qu’elle dépose sur le pelage du chat. Le félin contamine ensuite ses griffes et sa gueule en faisant sa toilette. 

La transmission à l’homme se fait par morsure ou griffure d’un chat infecté. 

La maladie est la plupart du temps bénigne chez les humains en bonne santé. Chez les personnes sensibles, les conséquences peuvent toutefois être graves. Les symptômes peuvent être les suivants : 

  • Problèmes oculaires 
  • Fièvres
  • Abattement 
  • Perte d’appétit
  • Mal de tête 
  • Troubles nerveux
  • Convulsions 

Chez l’humain, la maladie se soigne avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires et, dans certains cas, des analgésiques. 

La toxoplasmose 

La toxoplasmose est une maladie causée par un parasite appelé Toxoplasma gondii. Ce dernier vit dans l’intestin des chats malades, puis il est libéré dans l’environnement au stade d’œuf (ookystes) par les excréments du chat. Ils peuvent alors parasiter son milieu comme la terre ou les végétaux. Le chat se contamine en ingérant une proie elle-même infestée. 

Le chat malade peut être asymptomatique. Il peut également manifester quelques symptômes non spécifiques comme de la fièvre, une baisse d’appétit, un abattement, des troubles respiratoires, une coloration jaune des muqueuses, des troubles neurologiques et ophtalmiques ou, encore, des problèmes digestifs. Face à ces symptômes, il faut rapidement consulter votre vétérinaire. Et, pour assumer plus sereinement les frais vétérinaires de votre chat en cas de problèmes, vous pouvez souscrire à une assurance santé chat. L’assurance santé chien chat prend en charge une partie des coûts liés à la santé de votre animal ! 

La transmission de la toxoplasmose du chat à l’homme se fait en avalant des oocystes de parasites, présents dans les excréments du chat puis dans l’environnement.  

Chez l’homme, cette maladie est également bénigne dans une majorité des cas. Toutefois, des conséquences dramatiques peuvent être observées chez les femmes enceintes qui sont contaminées. En effet, dans les cas les plus graves – qui restent, fort heureusement, très rares –, la maladie peut entraîner un avortement ou une malformation du fœtus. 

La prévention contre la toxoplasmose est donc indispensable pour les femmes enceintes. Elle consiste principalement à éviter les contacts rapprochés avec les chats, à laver les ustensiles et aliments susceptibles d’avoir été en contact avec l’animal et, enfin, à régulièrement se laver les mains. 

Toutefois, il ne faut pas avoir peur de son chat pour autant ! En effet, la transmission des chats aux humains reste relativement rare pour plusieurs raisons :

- Pour être contaminantes, les selles doivent être laissées dans l’environnement plus de 48 heures. Si vous nettoyez la litière de votre animal tous les jours, vous ne courez donc pas de risque.

- Le pelage du chat est très rarement en cause dans les transmissions de la toxoplasmose puisqu’il est trop sec pour que le parasite s’y développe.

- Enfin, si vous avez un doute, vous pouvez demander à votre vétérinaire de tester votre chat pour être plus serein.

Dans les faits, la plupart des cas de toxoplasmose chez les humains sont dus à une consommation de viande mal cuite ou de légumes mal lavés. 

La teigne 

La teigne est une maladie causée par des champignons appelés dermatophytes. Ces parasites se nourrissent de kératine, une protéine présente dans la peau et le poil. Le chat atteint par cette affection présente les symptômes suivants : 

  • Lésions cutanées circulaires et ne contenant plus de poils 
  • Des pellicules 
  • Des démangeaisons 

Ces lésions se trouvent généralement sur la face et les membres du chat, mais elles peuvent s’étendre à toutes les régions du corps. Généralement, les jeunes chats sont les plus touchés par cette maladie.

Une fois présent sur le pelage de votre chat, le champignon se dissémine très rapidement de deux manières : 

  • Par contact direct, lorsque vous touchez votre chat. 
  • Par contact indirect, en touchant un tissu contaminé par votre animal (tapis, moquette, canapé). Ce champignon est très résistant dans le milieu extérieur.  

Chez l’homme, la teigne est responsable de lésions cutanées (appelées herpès circiné) qui démangent.  Les femmes et les enfants sont plus sensibles à cette maladie que les hommes. 
La teigne est une maladie qui se soigne bien. Les traitements utilisés sont à base d’antifongiques locaux et oraux. 

L'échinococcose 

L’échinococcose est une maladie dont le responsable est un parasite appelé Echinococcus. Il s’agit d’un vers intestinal plat qui mesure 2 à 7 millimètres. Il en existe deux formes, Echinococcus multilocularis et Echinococcus granulosus.

Le chat – comme les autres carnivores, dont le chien et le renard – se contamine en ingérant des proies parasitées. Le parasite se développe ensuite dans l’intestin grêle des animaux et est libéré par leurs excréments

Câlin chaton

L’animal malade ne manifeste pas de symptômes spécifiques. Il peut être atteint de problèmes digestifs (diarrhée) et maigrir. 

L’homme se contamine par contact indirect par l’intermédiaire des déjections du chat. Cela peut se faire en consommant des aliments parasités (légumes, fruits, champignons, etc.) ou en portant à sa bouche des mains préalablement contaminées par l’environnement. 

Il s’agit d’une maladie grave chez l’humain, qui reste asymptomatique durant de nombreuses années. La maladie est donc souvent à un stade avancé lorsqu’elle est diagnostiquée. Le parasite colonise principalement le foie de l’humain, mais il peut également être présent dans les poumons ou le cerveau. Cette maladie est souvent mortelle

La rage 

La rage est une zoonose bien connue, dont l’agent responsable est un virus. Ce dernier se développe dans le système nerveux de l’individu malade. La pathologie peut prendre deux formes différentes chez le chat : 

  • Une forme dite furieuse : l’animal manifeste une hyper agressivité. 
  • Une forme dite paralytique : l’animal présente une paralysie des membres et une hypersalivation. 

La transmission se fait par contact direct par l’intermédiaire de la salive des animaux infectés. Une griffure, une morsure et, plus rarement, le léchage d’un animal infesté peuvent suffire à transmettre la maladie à l’humain. Cette maladie est mortelle, et la mort survient 2 à 5 jours après les premiers symptômes. 

 

Picto graphique rage

Bon à savoir 

Si la rage existe toujours dans de nombreux pays, la France est déclarée indemne de rage depuis 2004. Ce succès est notamment lié aux campagnes de vaccination préventives des animaux domestiques et à la vaccination des personnes susceptibles d’être exposées au virus de la rage.


Comment limiter les risqus de zoonoses ?   

Les zoonoses sont relativement rares et elles peuvent être évitées ! Voici les bons réflexes à avoir pour prévenir ces risques. 

 

Traitez votre chat contre les parasites ! 

Pour minimiser les risques d’infestations parasitaires, il faut que votre chat soit correctement traité contre les parasites internes (vers) et externes (puces, tiques). Le respect du calendrier de vermifugation est donc essentiel pour la santé de votre chat, mais également la vôtre !

Vaccinez votre animal ! 

Plusieurs vaccins chez le chat et le chien existent et permettent de prévenir certaines zoonoses ! C’est par exemple le cas de la rage. 

 

Picto vétérinaire

L’avis du véto

“La vaccination et la vermifugation sont des gestes essentiels pour prévenir les problèmes de santé de votre animal et de votre famille. Cela est encore plus vrai si votre foyer est composé d’une personne atteinte par une maladie chronique, une femme enceinte, une personne âgée ou un enfant en bas âge. Échangez avec votre vétérinaire afin d’établir un calendrier des traitements antiparasitaires personnalisé pour votre animal et votre foyer !”

Dr Cédric Vermetti 


Adoptez des règles d’hygiène strictes ! 

Plusieurs règles d’hygiène doivent être respectées au sein de votre foyer, voici nos principaux conseils : 

- Nettoyez régulièrement l’environnement commun de votre chat et des membres de votre famille : 

  • Passez l’aspirateur dans les endroits fréquentés par votre animal. 
  • Nettoyez quotidiennement la litière de votre félin et ne mettez pas votre peau au contact de ses excréments. 
  • Prenez soin de disposer cette litière dans un endroit que vos enfants n’ont pas l’habitude de fréquenter. En plus de limiter les risques de transmission de maladies, les chats préfèrent faire leurs besoins dans un endroit calme et isolé. 

- Prenez l’habitude de bien laver les fruits et les légumes que vous consommez. Ces derniers peuvent avoir été contaminés par les excréments de votre chat. 

- Lavez-vous les mains régulièrement, principalement lorsque vous manipulez des objets pouvant avoir été contaminés par les déjections de votre animal. 

- Ne laissez pas vos animaux lécher le visage des enfants. 

Désinfectez sérieusement toutes griffures ou morsures de chat ! 

Vous venez de vous faire mordre ou griffer par un chat ? Pas de panique, mais désinfectez régulièrement et sérieusement la plaie. Si celle-ci devient douloureuse, rouge ou gonflée, consultez votre médecin traitant. En revanche, si la plaie est profonde et/ou proche d'une articulation, ou encore si vous avez une maladie chronique, vous devez consulter immédiatement un médecin.

Par ailleurs, si vous êtes à l’étranger et qu’un chat vous mord, il faut rester particulièrement vigilant et consulter un médecin local. 

Réalisez un bilan de santé régulier ! 

Pour prévenir ou diagnostiquer précocement une maladie chez votre chat, réalisez un bilan de santé régulier chez votre vétérinaire ! Ces consultations sont l’occasion de discuter des protocoles de vaccination et de vermifugation nécessaires pour votre chat. Cela permet de mieux protéger votre animal et votre foyer

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser