Morsure de tique chez le chat : quels sont les symptômes qui doivent vous alerter ?

Morsure de tique chat
Par Carrefour Assurance | 02 Mars 2021

Les parasites externes mènent la vie dure à votre animal de compagnie. Parmi eux, on retrouve les tiques, qui viennent s’accrocher à la peau de votre chat en le mordant avec leur rostre. Redoutables, les tiques doivent être retirées rapidement. Puis, dans les quelques jours qui suivent, il est important de rester en alerte, pour prévenir une éventuelle maladie. 

Morsure de tique et risques : rappel

La tique est un acarien qui mesure seulement quelques millimètres et qui vient élire domicile dans le pelage de votre chat. Son mode d’action : elle attend généralement dans les herbes hautes, dans les buissons ou dans les broussailles le passage d’une proie. Elle s’accroche ensuite à ses poils, et elle remonte jusqu’à sa peau, dans laquelle elle plante son rostre. C’est alors que commence son repas sanguin, qui lui permet de gonfler et de multiplier son poids jusqu’à 200 fois ! Pendant qu’elle se nourrit, elle injecte sa salive dans le sang de votre félin, et elle peut le contaminer si elle est porteuse de maladies. Au bout de quelques jours, elle se laisse tomber au sol.

 

Les symptômes des morsures de tiques à surveiller

Il n’est pas toujours évident de repérer une tique au moment de l’infestation, puisque la salive du parasite provoque un effet anesthésiant : votre animal ne souffre pas lors de la morsure. En revanche, dès que la tique quitte son hôte, il peut ressentir des démangeaisons, et il peut avoir tendance à se gratter.

 

Picto chat loupe

 

L’astuce en plus

Si votre chat sort régulièrement, nous vous recommandons de bien inspecter son pelage tous les jours pour repérer l’éventuelle présence de tiques. Insistez sur les zones les plus sensibles : la tête, les yeux, les oreilles, le cou, les coussinets et les aisselles. 


Suite à une morsure de tique, soyez attentif au comportement de votre chat et vérifiez régulièrement l’évolution de la plaie. Certains symptômes peuvent laisser suspecter une maladie :

  • Une grosse plaque rouge et ronde (érythème migrant),
  • De la fièvre,
  • Des vomissements,
  • Une fatigue inhabituelle,
  • Des douleurs articulaires et musculaires,
  • Des abcès sur la peau,
  • Une perte de poids considérable,
  • Des difficultés à respirer,
  • Un refus de s’alimenter.

Tout signe inhabituel après une morsure de tique doit être pris au sérieux : contactez votre vétérinaire pour un rendez-vous en urgence.

 

Les principales maladies liées aux tiques

La tique peut être porteuse de nombreuses maladies. La plus fréquente en France est la maladie de Lyme (aussi appelée borréliose de Lyme), mais il faut également citer l’anaplasmose.

 

La maladie de Lyme ou borréliose de Lyme

La bactérie Borrelia est à l’origine de cette pathologie qui peut mettre des mois à se déclarer. En se propageant dans le sang de votre chat, elle entraîne un affaiblissement général, de la fièvre et des douleurs articulaires. En évoluant, la maladie peut aussi provoquer une insuffisance cardiaque et/ou rénale et des troubles nerveux. Elle se détecte en réalisant des analyses de sang, et elle peut se traiter par des antibiotiques.

L’anaplasmose du chat

À l’inverse, l’anaplasmose touche les globules blancs de votre chat. L’hémorragie chronique est une caractéristique de cette maladie : il est probable que votre animal saigne souvent du nez ou présente du sang dans ses selles ou ses urines. Vous pourrez aussi remarquer une température corporelle élevée et des muqueuses très pâles. Au moindre doute, consultez un vétérinaire pour établir un diagnostic précis.

 

Comment retirer les tiques ? 

En retirant rapidement la tique après la morsure, vous réduisez considérablement le risque de contamination

Mais attention à ne pas faire n’importe quoi dans la précipitation, au risque d’aggraver la situation ! Ne tirez surtout pas sur la tique : ce geste pourrait stresser le parasite et accélérer la transmission de salive dans le sang. N’utilisez pas non plus d’alcool ou d’éther, qui sont des solutions totalement inefficaces. Voici la marche à suivre :

  • Munissez-vous d’une pince tire-tiques.
  • Écartez le poil autour de la zone mordue.
  • Faites glisser le crochet du tire-tiques le long de la peau.
  • Saisissez le corps de la tique entre les deux crochets et tournez délicatement.
  • Décrochez doucement la tique.
  • Assurez-vous que la tête de la tique n’est pas restée sous la peau.

 

Comment éviter le retour des tiques ?

L’apparition d’une tique chez votre chat n’est jamais une partie de plaisir. Pour prévenir une prochaine infestation, pensez au traitement antiparasitaire, qui se présente sous plusieurs formes :

  • Le collier antiparasitaire,
  • Le spray répulsif,
  • La pipette (ou spot-on) contre les tiques.

Selon le produit choisi, votre matou sera tranquille pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois !

Malgré toutes vos précautions, vous ne pourrez malheureusement pas toujours éviter l’apparition d’une maladie chez votre ami à quatre pattes. Pour le protéger au quotidien, offrez-lui une assurance santé à la hauteur de ses besoins. Carrefour Assurance vous propose une formule complète pour assurer votre chat avec un pack prévention, selon la formule choisie, pour vous aider à financer les antiparasitaires de votre boule de poils préférée. Les tiques n’ont qu’à bien se tenir !   

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser