Maladies : que risque mon chat en cas de morsure de tique ?

Par Carrefour Assurance | 30 Octobre 2020

Les nuisibles sont partout dans l’environnement de votre chat. Parmi eux, on retrouve les tiques, des acariens redoutables. Ces parasites viennent se loger dans le pelage de votre chat, et se nourrir de son sang. Et le plus grand danger, c’est que ces fameuses tiques peuvent transmettre des maladies à votre animal. Mais pas de panique : contrairement aux chiens, les chats subissent peu les symptômes des maladies à tiques. Piroplasmose, maladie de Lyme, anaplasmose… voici les pathologies les plus courantes, et les meilleurs conseils pour éviter les tiques.

 Comment les tiques transmettent-elles des maladies ? 

Lorsqu’une tique décide d’élire domicile dans les poils de votre chat, elle plante son rostre (un petit appendice pointu) dans sa peau, mord votre animal, et commence à se nourrir de son sang. Pendant son repas, l’acarien peut contaminer votre chat via la salive qu’il injecte. Le risque de contamination est au plus haut 48 heures après que la tique ait commencé à s’alimenter

 

Quelles sont les affections fréquentes transmises par les tiques ? 

La tique représente un danger si elle est porteuse de maladies. Parmi les différentes pathologies qu’elle peut transporter, les trois suivantes sont les plus fréquentes : la maladie de Lyme, la piroplasmose et l’anaplasmose.

 

Picto tique humain

 

Bon à savoir

Attention ! La tique ne s’attaque pas qu’aux animaux, elle peut aussi vous mordre et vous transmettre certaines maladies, comme la maladie de Lyme. Pour limiter les risques, il faut la retirer le plus rapidement possible, sans tirer dessus. Consultez un médecin si vous constatez une plaque rouge inflammatoire autour de la morsure.


La maladie de Lyme

Cette pathologie, aussi appelée borréliose, est liée à la bactérie Borrelia. Lorsqu’elle se propage dans le sang, les symptômes peuvent mettre des mois à se déclarer. Le chat va alors souffrir de fièvre, et de douleurs articulaires et musculaires. On remarque un état général affaibli et une perte d’appétit. Parfois, l’inflammation des nerfs peut entraîner une paralysie. Si l’animal n’est pas pris en charge, la maladie peut dégénérer, et toucher les reins et le cœur. De manière générale, lorsque votre chat présente un comportement inhabituel, pensez à consulter un vétérinaire. Si la maladie de Lyme est diagnostiquée, il pourra mettre en place plusieurs traitements, dont un traitement antibiotique. Leur nature et leur durée dépendent du stade de l’affection.

L’anaplasmose du chat 

Contrairement à la piroplasmose, ce sont, dans ce cas, les globules blancs qui sont touchés. L’anaplasmose entraîne différents symptômes : fièvre, anémie, muqueuses pâles… On observe aussi souvent une tendance à l’hémorragie. Le chat va alors saigner fréquemment du nez, ou bien présenter du sang dans ses urines ou ses selles. En cas de suspicion, votre vétérinaire pourra effectuer des analyses pour détecter la présence de la bactérie. Le traitement consiste généralement à administrer à votre animal de la doxycycline.

 

Prévention : quels sont les gestes pour limiter les risques liés aux tiques ? 

Pour le protéger contre tous les dangers extérieurs qui le menacent, votre chat a besoin de vous. La première solution pour éviter les tiques est d’utiliser un traitement préventif, qui empêchera les acariens de se fixer. Il peut être sous forme de spot-on, de spray ou encore de comprimés. Choisissez aussi un produit efficace contre les puces, pour faire d’une pierre deux coups.
 
En complément, vous devrez toujours être vigilant et inspecter votre chat, surtout à l’avant : poitrail, tête et oreilles. À chaque retour de promenade, contrôlez son corps, en écartant les poils et en passant vos mains dans son pelage. Les tiques étant particulièrement présentes de mars à octobre, soyez encore plus en alerte pendant cette période ! En retirant la tique à temps, vous limitez considérablement le risque de transmission d’une maladie. Et, pour une protection à 100 % de votre félin, pensez également à lui choisir une bonne assurance santé chien chat. Carrefour Assurance vous permet de choisir une formule d’assurance chat parfaitement adaptée à vos besoins et à votre budget.

 

Picto vétérinaire

 

L’avis du véto

“Attention : ne tirez surtout pas sur la tique pour la retirer. Vous risqueriez de laisser sa tête plantée sous la peau ! Vous devez vous munir d’un crochet tire-tique pour la saisir en toute sécurité et l’enlever complètement. Si vous n’avez pas le bon matériel ou si avez peur de mal faire, un conseil : filez chez le vétérinaire !”

Dr. Cédric Vermetti

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser