Mon chat ronfle : est-ce grave ? Nos conseils

chat ronfle
Par Carrefour Assurance | 26 Avril 2021

Vous avez l’habitude d’entendre votre chat ronronner blotti contre vous, mais depuis quelque temps il émet un autre bruit. Le voici qui ronfle en plein sommeil. Si ce comportement est soudain, il faut sans doute consulter un vétérinaire. D’autres chats ronflent depuis leur naissance, sans qu’il faille s’inquiéter. Découvrez nos explications pour tout comprendre sur le chat qui ronfle. 

Pourquoi mon chat ronfle-t-il ? 

Un chat qui ronfle n’est pas nécessairement inquiétant. Comme chez les humains, certains félins sont plus ronfleurs que d’autres. Toutefois, certaines causes peuvent accentuer ce phénomène. Faisons le point.

 

Respectez le rythme de sommeil de votre chat

Il fait partie d’une race prédisposée aux ronflements 

Certaines races de chats sont particulièrement sujettes aux ronflements. C’est le cas des persans ou encore de l’exotic shorthair. Ces deux races sont dites “brachycéphales”, cela veut dire qu’elles ont des crânes moins larges et un nez écrasé. Résultat : leurs voies respiratoires sont plus étroites que celles de leurs congénères et cela cause des ronflements naturels. Il n’y a alors pas lieu de s’inquiéter si votre petit persan ronfle depuis sa naissance. 

Il est en surpoids 

Votre boule de poils préférée commence à avoir un certain embonpoint ? Sachez que l’obésité du chat peut être un facteur provoquant des ronflements. En effet, la peau autour de la gorge a tendance à s’épaissir en cas de surpoids. Par conséquent, le diamètre des voies respiratoires est réduit. Cela explique que votre chat respire très fort durant son sommeil.

 

Picto chat obèse

 

L’astuce en plus

Pour savoir si votre chat est en obèse, un petit examen très simple peut être réalisé. Passez vos mains sur ses flancs pour essayer de compter ses côtes. Si vous n’y parvenez pas parce que la graisse est trop importante, c’est que l’animal est en surpoids. 


Il dort n’importe comment 

Vous avez sans doute déjà observé votre animal de compagnie dormir. Et vous avez constaté à quel point il peut s’assoupir dans des positions totalement surprenantes. Cela peut expliquer un ronflement ponctuel. Selon sa posture, votre chat peut, en effet, faire pression sur son système respiratoire, ce qui provoque de fortes respirations.

Il est malade

En cas de maladie, il est possible que votre chat ronfle à cause de difficultés respiratoires. Ce type de ronflements doit alors être pris au sérieux. Dans ce cas, les difficultés à respirer en dormant s’accompagnent d’autres symptômes : yeux larmoyants, éternuements, abattement (fatigue), etc. Plusieurs pathologies peuvent alors expliquer ces ronflements : le coryza, une rhinite, une pneumonie, une insuffisance cardiaque, une tumeur de la cavité nasale, etc. 

 

Bon à savoir

Chez les humains, les ronflements peuvent être dus à une allergie, notamment aux acariens. Chez nos amis félins, en revanche, les symptômes respiratoires des allergies sont extrêmement rares. Les ronflements de votre chat ne sont donc probablement pas le signe d’une allergie de contact. Celle-ci se manifeste surtout par des symptômes cutanés (perte de poils, plaques rouges, démangeaisons, etc.). Les allergies alimentaires, quant à elles, se manifestent principalement par des signes digestifs (vomissements, diarrhées, etc.). 

 

Que faire et quand consulter si mon chat ronfle ? 

 

S’il ronfle depuis toujours 

Lorsque votre compagnon à quatre pattes ronfle depuis sa naissance, il s’agit probablement d’une prédisposition liée à sa race. Dans ce cas, demandez conseil à votre vétérinaire lors de votre prochaine visite. Si les ronflements sont gênants, une intervention chirurgicale peut être envisagée pour ouvrir les narines de votre chat, et dégager son palais. 

S’il ronfle soudainement 

Votre chat n’avait pas l’habitude de ronfler durant son sommeil, mais il se met soudainement à le faire ? Si cela ne se produit qu’une ou deux fois alors que votre chat est dans une position étrange, essayez de dégager sa gorge. S’il ne ronfle plus après cela, c’est que le problème venait de sa position.

En revanche, si ce comportement se répète sur plusieurs jours, vous devez consulter votre vétérinaire. Il s’agit sûrement soit d’un surpoids, soit d’une maladie. Pensez donc à observer votre chat pour noter tous les autres symptômes (toux, éternuements, fatigue, etc.) ou les changements dans ses habitudes (difficulté à sauter et à se déplacer, etc.). Cela aidera votre vétérinaire à poser un diagnostic plus précis. 

En cas d’obésité, votre vétérinaire prescrira un régime alimentaire adapté à votre animal, notamment avec des croquettes et de la pâtée moins caloriques. De votre côté, vous pouvez acheter des jouets pour inciter votre animal à bouger davantage et ainsi diminuer le surplus de graisse qui cause son ronflement.

En cas de maladie comme un coryza, ou une pneumonie, plusieurs médicaments peuvent être prescrits comme des antibiotiques ou des antiviraux, selon les cas. Pour éviter que ces maladies surviennent, plusieurs gestes de prévention peuvent être adoptés.

Dès le plus jeune âge de votre chat, pensez à souscrire à une assurance santé chat pour pouvoir faire face en cas de frais vétérinaires. Et, tout au long de sa vie, maintenez à jour le calendrier de vaccination de votre chat. Le vaccin contre le coryza est, par exemple, le meilleur moyen d’éviter cette maladie. Votre chat dormira ainsi sur ses deux oreilles, sans ronfler !

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser