Chat : comment repérer et enlever les tiques ?

Par Carrefour Assurance | 29 Septembre 2020

Minuscules et bien cachées dans le pelage du chat, les tiques peuvent être très dangereuses pour votre animal de compagnie. Elles transmettent, en effet, de nombreuses maladies graves. Voici comment repérer une tique en observant son pelage, et comment la retirer en toute sécurité à l’aide d’un tire-tique. 

Comment repérer une tique sur votre chat ? 

Les tiques sont des parasites minuscules de forme ronde, et de couleur beige, marron ou noire. Leur taille varie généralement entre 1 et 3 mm avant qu’elles ne se gorgent de sang, c’est pourquoi il est très difficile de les repérer dans les poils de votre félin. Si votre chat sort très régulièrement, il est recommandé d’inspecter quotidiennement son poil en le brossant, pour distinguer toute aspérité dans son pelage. Les tiques aiment se loger à des endroits spécifiques. Voici les zones à surveiller particulièrement : 

  • la tête de votre chat,
  • autour de ses yeux, 
  • dans son cou, 
  • autour de ses oreilles, 
  • entre ses coussinets. 

 

Picto chat tique

 

Bon à savoir 

Les tiques ont une salive anesthésiante qui endort la peau de votre chat. Il ne risque donc pas de se gratter lorsqu’il est infesté. En revanche, une fois que vous enlevez la tique, des irritations ou des pelades (perte de poils sur des zones spécifiques) peuvent apparaître : restez vigilant. 


Comment bien retirer une tique ? 

Retirer une tique n’est pas difficile, mais demande une certaine précision : en effet, la tête du parasite risque de rester accrochée, ce qui augmente le risque de transmission des maladies. Ne délogez jamais le parasite avec vos doigts ou une pince à épiler, au risque d’arracher son corps sans la tête, mais utilisez plutôt un tire-tiques spécialement prévu à cet effet. Voici la marche à suivre pour enlever une tique : 

  • écartez délicatement le poil de votre chat,
  • faites glisser le tire-tique le long de sa peau, puis coincez le corps de la tique entre les deux crochets de l’ustensile,
  • retirez le parasite en effectuant des mouvements circulaires, sans l’arracher d’un coup sec.
  • vérifiez bien que la tête n’est pas restée incrustée dans la peau de votre animal. 

 

Important
Attention aux idées reçues : enlever les tiques en les endormissant à l’aide d’alcool ou d’éther ne sert à rien. Au contraire, cela peut aggraver la situation, car les tiques risquent de régurgiter, contaminant votre animal avec les bactéries présentes dans leur intestin.

 

Comment prévenir les morsures ?  

Pour éviter les morsures sur votre chat, pensez à le traiter régulièrement avec un produit antiparasitaire antitiques, à appliquer en spray ou à l’aide d’une pipette. Ce traitement préventif agit comme un répulsif pendant 4 à 5 semaines, et élimine les tiques déjà présentes. Pensez également à traiter votre chat contre les puces, elles aussi dangereuses ! Renseignez-vous auprès de votre assurance : votre assurance santé chat peut prendre en charge votre traitement antiparasitaire ! 

 

chat chez le vétérinaire

Quels sont les symptômes d’une morsure de tique ?  

La tique est un acarien qui se nourrit du sang des animaux. Bien que sa piqûre ne soit pas dangereuse pour votre animal, elle peut lui transmettre plusieurs maladies graves, potentiellement mortelles : 

- la maladie de Lyme, ou borréliose féline : cette maladie provoque un gonflement des ganglions, une insuffisance rénale et cardiaque, ainsi que des douleurs articulaires et musculaires. Des abcès peuvent apparaître sur sa peau. 

- la piroplasmose : elle entraîne une destruction des globules rouges, et endommage les organes du chat, 

- l'ehrlichiose : elle fait chuter les globules blancs, cause de fortes fièvres, et attaque la moelle épinière,

- l’hémobartonellose : elle affaiblit les globules rouges, cause une perte de poids drastique et des problèmes respiratoires. 

Ces maladies dues aux tiques sont très difficiles à détecter avant l’apparition de symptômes graves : si votre chat évolue en extérieur ou que vous vivez dans une région très peuplée par les tiques (comme l’Alsace, la Lorraine, le Limousin, l’Auvergne ou le Rhône-Alpes), il est plus à risque. N’hésitez donc pas à consulter régulièrement votre vétérinaire pour effectuer des analyses sanguines sur votre chat : vous saurez ainsi s’il est contaminé. Si votre chat montre des signes d’affaiblissement, qu’il ne bouge plus ou ne s’alimente plus, consultez immédiatement votre vétérinaire. En cas de longue maladie, le traitement de votre animal peut être pris en charge par votre assurance santé chien chat

Partager cet article
Assurance Santé Chien Chat
Assurance Santé Chien Chat

Faites-vous rembourser vos frais vétérinaires grâce à l'assurance santé Chien Chat !

En savoir plus

Cela pourrait vous intéresser